Monuments

La Cite Interdite
La Cite Interdite

La Cite Interdite

On appelle Cité interdite, le Palais Impérial, ancienne demeure des Dynasties Qing et Ming. Elle tient son nom du fait que l'accès de cette cité, dont la construction avait été mandatée par le 3e empereur de la dynastie Ming, l'empereur Yongle, avait été interdite pendant 500 ans. La fin de sa construction date de 1420. Egalement connue sous le nom d'Ancien Palais, Gu Gong en chinois, elle est à elle seule une véritable ville au sein de la ville, recouvrant environ 74 hectares et dont l'architecture présente une forme rectangulaire. Entourée de larges douves d'une profondeur de 6 mètres et avec un mur d'enceinte de 10 mètres de haut, la Cité interdite est le complexe architectural le plus vieux, le plus monumental du pays et dans un état de parfaite conservation. Il convient de consacrer une journée entière à son exploration. Durant cette merveilleuse excursion, vous découvrirez plusieurs édifices de toute beauté. Parmi ceux-ci, ne manquez pas la Porte du midi, une construction massive et qui remonte au 17e ou encore la Porte de l'harmonie Suprême qui donne accès à un vaste espace constituant une cour qui peut contenir jusqu'à 100 000 personnes. Autre bâtiment imposant et à ne pas louper qui date pour sa part du 15e siècle, le Palais de l'Harmonie Suprême. Restauré au 17e siècle, c'était un monument qui faisait office de lieu de festivités notamment pour célébrer les anniversaires de l'Empereur, l'entrée au pouvoir de certains dirigeants ou encore pour les cérémonies de sacre. Vous y trouverez le trône du Dragon, lieu symbolique pour l'empereur qui pouvait ainsi asseoir son pouvoir devant ses fonctionnaires. La Cité interdite est divisée en plusieurs axes et les édifices qui étaient dédiés aux cérémonies se localisent sur la partie nord-sud de la cité et entre les portes de la Paix Céleste qui marque le sud et celle du Génie militaire pour le nord. Ce périmètre représente environ 750 mètres. Il était vraiment rare, sauf cas de force majeure, que les Dynasties Impériales des Ming et Qing sortent de la Cité interdite, leur principal lieu de résidence. La distinction entre la division sud et la division nord de la cité était très marquée, chacun ayant une fonction bien déterminée. La division sud comprend la Cour extérieure qui servait à l'intronisation des empereurs dans leur pouvoir suprême et la division nord comprend la Cour intérieure dans laquelle ils résidaient. Les parties est et ouest étaient plus des lieux de culture et de recueillement. On y trouve donc des temples, des théâtres, des lieux dédiés à la pratique du sport, à la lecture ou des espaces verts. Le dernier Empereur fut destitué de son trône en 1911 après l'achèvement de la Révolution Républicaine, mais resta toutefois avec ses proches dans l'enceinte de la Cité interdite. Ce sont les Gardes républicains qui durent procéder à l'expulsion de la famille impériale. La même année, ce lieu perdit son nom de Cité interdite au profit de Musée du Palais et ce fut la première fois qu'il se retrouva ouvert au public. La population a enfin pu avoir accès aux richesses et autres trésors du pays. Cette Cité a marqué toute l'histoire du pays et sa place reste encore prépondérante de nos jours. Désormais classé Monument Historique par L'UNESCO, c'est l'un des sites les plus visités par les touristes.

Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo