Informations Covid-19

Séjour Costa Rica

Mince bande de terre d’Amérique latine de 200 km de large, les 51 000 km² du Costa Rica constituent un magnifique lien entre l’océan Pacifique et la mythique mer des Caraïbes.

Les nombreux microclimats présents dans ce pays donnent naissance à une grande diversité. Impossible pour le voyageur de rester insensible à la beauté de cet environnement associant nature préservée, culture et climat de rêve.
Lire la suiteRéduire

La géographie du Costa Rica

« Côte riche », la traduction de Costa Rica n’a rien d’usurpé avec près 1300 km de côtes. Le pays est administrativement divisé en 7 provinces : la capitale San José, Alajuela, Cartago, Heredia, Guanacaste, Puntarenas et Limón.

Le centre du Costa Rica est principalement composé d’une succession de cordillères dont certaines volcaniques. De part et d’autre des régions montagneuses se succèdent d’immenses plaines hébergeant les plus grandes villes :

  • San José la capitale
  • Alajuela, deuxième ville du pays située au cœur de la vallée centrale
  • Puerto Limón sur les bords de la mer des Caraïbes
  • San Francisco, proche de San José
  • Liberia située à proximité de la côte Pacifique

Ces 5 villes font partie de celles à visiter lors d’un voyage de noces ou d’un circuit tout compris.

Le climat du Costa Rica

Situé dans la zone intertropicale, le climat du Costa Rica varie considérablement d’une zone à une autre. Les côtes du Pacifique et les régions les plus humides. La zone des basses terres des provinces de Guanacaste et Puntaneras offre une saison sèche d’octobre à mai. La partie du pays la plus peuplée est celle couvrant la vallée centrale, marquée par un climat tempéré et des températures oscillant entre 20 et 28°.

La population du Costa Rica

Le Costa Rica est peuplé de près de 5 millions d’habitants dont plus de la moitié vivent dans les agglomérations. La langue officielle est l’Espagnol, le change de la monnaie, nommée colón (symbole CRC), est de 693 colón pour 1 euro en avril 2018.

Le Costa Rica se présente comme le pays le plus égalitaire d’Amérique latine. Les jeunes Costariciens bénéficient généralement d’un excellent niveau d’enseignement associé à un PIB par habitant de 9 238 USD.

Un pays maître en biodiversité

Bien que ne représentant que 0,03 % de la superficie mondiale, le Costa Rica figure parmi les 20 pays possédant la plus importante biodiversité avec 5 % du total planétaire. Pour protéger durablement cet environnement, les autorités du Costa Rica ont développé le Système national des Aires de Conservation, un plan couvrant 25 % du territoire.

Dans ce pays, tout ou presque est pensé dans la vision du développement durable, de la cuisine à l’industrie en passant par les activités artisanales. C’est ainsi que plus de 90 % de l’électricité est d’origines renouvelables.

Le feu et l’eau : deux guides naturels du Costa Rica

Après ce rapide survol du Costa Rica, il est temps d’attaquer la phase de découverte de ce pays aux mille trésors.

Tout commence à la capitale San José, véritable porte d’entrée de votre circuit au Costa Rica. Bien que la ville se soit fortement modernisée avec notamment la présence d’hôtels de luxe, San José a conservé quelques vestiges de son histoire permettant une immersion en douceur dans le pays.

Après la visite du théâtre national de San José bâti au 19e siècle, déambuler sur le marché central vous plonge dans l’ambiance authentique du Costa Rica. Si votre séjour tout inclus prévoit quelques jours dans la capitale, vous pourrez admirer le volcan Poas ainsi que le Waterfalls Garden, tous deux situés dans le parc national du Poas. Ces deux éléments que sont le feu et l’eau vont ainsi vous accompagner durant l’essentiel de votre magnifique voyage.

Le Costa Rica par régions

Avant de quitter San José pour la suite de votre séjour, un détour par les vieux quartiers vous ramène plusieurs décennies en arrière. Le musée de l’or et celui du jade retracent les plus riches périodes de cette ville. Fascinant pour les adultes comme pour les enfants, le centre récréatif d’El Pueblo plonge les visiteurs dans l’ambiance des années 30 avec ses personnages en costumes de l’époque.

  • La vallée Centrale est riche en petits villages typiques. C’est à Sarchi que sont fabriquées les charrettes aux roues peintes de motifs géométriques de toute beauté. Ces charrettes ont longtemps été utilisées pour le transport du café. Les environs du volcan de Turiaba sont l’occasion d’une visite à pied d’un des rares sites précolombiens du pays. Les villages d’Orosi, de Cartego et d’Ujarras reflètent l’architecture coloniale au travers des vestiges d’églises parfois monumentales.
  • Parmi les expériences à vivre au Costa Rica, la descente en rafting du Rio Pacuare constitue une occasion unique d’apprécier cet environnement préservé. Situé au sud-est de la capitale, le volcan d’Irazu est au centre d’un parc naturel de 2300 ha. Ce volcan en activité peut être rejoint en voiture. Son sommet à 3400 m offre une vision unique par temps clair avec d’un côté la vue sur la mer des Caraïbes et de l’autre celle sur le Pacifique.
  • Bordant la mer Caraïbe, les deux parcs nationaux hébergent une faune et une flore exceptionnelles. Le parc national de Cahuita se visite en bateau, mais aussi en étant équipé de palmes et d’un tuba pour admirer la beauté des récifs coralliens. L’alternance des plages de sable blanc et noir ajoute une magie à ce lieu déjà exceptionnel.
  • Le parc national de Tortuguero doit son nom aux visites des tortues de mer géantes qui viennent pour y pondre. Ce parc est relié au reste du pays par un canal côtier donnant ensuite accès à un dédale de voies fluviales. Ce lieu est celui où vivent de nombreuses espèces d’animaux telles que des singes, des caïmans et une multitude d’oiseaux.
  • Plus grand port du pays, Puerto Limon a préservé son authenticité héritée de la période coloniale. Plongé dans une ambiance reggae, vous marcherez dans les rues bordées de maisons de bois peintes de couleurs diverses. Son marché est également coloré, mais cette fois en raison de la grande variété de fruits, dont de succulentes bananes.
  • Plus au Sud se trouvent les deux stations balnéaires de Puerto Viejo et de Cahuita. Ces lieux sont l’occasion de pratiquer le surf et la plongée sous-marine en partant des plages de rêves bordées de cocotiers. C’est ici le lieu privilégié des amateurs de surf et de plongée sous-marine. Ce port se trouve face à l’Isla Uvita, lieu de débarquement de Christophe Colomb lors de son 4e voyage.
  • Paradis pour plongeurs, pêcheurs et noctambules, le port de Manuel Antonio est situé sur la côte Pacifique. Son parc national abrite de nombreuses espèces, dont des iguanes et une grande variété de petits cervidés. Punta Leona n’est pas que le lieu de tournage du film « 1492 Christophe Collomb » en offrant les plus beaux couchers de soleil du Costa Rica.
  • Le Rio Tarcoles situé à quelques kilomètres de Manuel Antonio se visite en bateau. Les mangroves environnantes sont le lieu de vie d’énormes crocodiles. Le parc national de Carara se présente comme une transition entre la zone humide du Pacifique Sud et celle sèche du Nord. Ce parc est principalement composé d’une forêt de 4 700 ha abritant de multiples variétés d’oiseaux comme des perroquets aux couleurs éclatantes, des toucans ainsi que des hérons roses.
  • La région sud est celle du Cerro Chirripo, le point culminant du pays à 3820 m. Promenade calme ou trekking, vous ne manquerez pas d’admirer la richesse de la faune spécifique liée à l’altitude.
  • La péninsule d’Osa est majoritairement intégrée au parc national Corcovado. Au cœur d’une végétation particulièrement dense, ce lieu est celui de vie d’une faune composée de cervidés, de jaguars, de singes et de nombreuses espèces d’oiseaux. Vous pourrez vous adonner à vos passions, qu’il s’agisse de pêche, de plongée, de balades à pied ou à cheval.
  • La vision du volcan Arenal actif dans la région Centre-Nord ne laisse pas insensible. Depuis l’explosion survenue en juillet 1968, les flancs du cône laissent s’écouler d’incessantes coulées de lave.
  • Proche de la frontière avec le Nicaragua, le refuge national Cano Negro est le lieu de vie d’une faune rare dont des caïmans et des tortues. Le rafting sur le Rio Sarapiqui offre une manière sportive de découvrir des paysages à couper le souffle.
  • Inscrite au Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, l’île de Coco est un des nombreux parcs nationaux avec une superficie de 24 km². Pas question de passer la nuit sur cette île volcanique strictement protégée.

Il est par contre possible de s’y promener et d’apprécier la richesse de la flore et de faune dans un cadre fait de cascades et de falaises.

Si la légende veut que les pirates des Caraïbes aient enterré plusieurs trésors, la beauté des fonds sous-marins est une réalité avec de superbes coraux fréquentés par des requins-marteaux, des dauphins et des raies géantes.

Un parc hôtelier de qualité

Tout en respectant la ligne générale de la préservation de l’environnement, le Costa Rica a développé un parc hôtelier de grande qualité. En optant pour une solution vol et séjour, vous bénéficiez d’un hébergement confortable lors de chaque étape de votre voyage. Ce pays étant un véritable paradis de nature, se reposer efficacement permet de repartir d’un bon pied chaque matin.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS