Fiche Pays Sri Lanka

Sri Lanka

Nom officiel du pays : République Démocratique Socialiste du Sri Lanka
Capitale politique : Sri Jayawardenapura
Superficie : 65 610 km²
Population : 20 819 485 habitants
Peuples et ethnies : Cinghalais (74 %), Tamouls (18 %) et Maures (8 %)
Langues officielles : le cingalais et le tamoul
Religions du pays : on trouve une large majorité de bouddhistes (70 %), puis viennent les hindous (23 %), les musulmans (8 %) et enfin les chrétiens (6 %).
Fonctionnement institutionnel : Le Sri Lana est une république.
Président : Maithripala Sirisena
Monnaie locale : la roupie sri-lankaise


L'histoire du pays

Jusqu'en 1972, le Sri Lanka s'appelait le Royaume de Ceylan, un nom qui fait certes rêver mais qui témoigne d'une longue histoire de domination étrangère. C'est au Ve siècle avant notre ère que des émigrants d'Asie du Nord viennent s'établir sur cette île. Progressivement, le bouddhisme s'implante dans le royaume, entre les 2e et 3e siècles avant J.-C. C'est alors que se construisent les premiers temples et les systèmes d'irrigation des terres et des villes. Le royaume de Ceylan s'impose rapidement aux yeux de l'Europe et de l'Asie et entretient de bonnes relations commerciales à travers le monde. Les guerres entre Tamouls et Cingalais font rage pendant plusieurs siècles, faisant de l'île un territoire instable et dangereux. Il faut attendre le XVIe siècle pour que les invasions arabes mettent un terme aux guerres intestines, affaiblissant le pays de manière conséquente, tant du point de vue politique qu'économique et commercial. Un peu plus tard, le Portugal vient instaurer le catholicisme, puis ce sera la Hollande au XVIIe siècle suivie de la Grande Bretagne au XVIIIe siècle qui en revendiqueront l'appartenance. Ce n'est qu'en 1931 que le Ceylan devient un pays autonome avant de devenir totalement indépendant en 1948. L'île fait depuis partie du Commonwealth.


La géographie du pays

Cette île de 65 610 km² se trouve au sud-est de l’Inde. La majorité du territoire sri-lankais est couverte de plaines plantées et de forêts tropicales, ce qui en fait un poumon vert de l'océan Indien. Le Sri Lanka possède plus de 1300 kilomètres de côtes où se concentre la population locale. Le climat y est tropical et humide, ce qui implique une période sèche et une longue période de mousson, apportée par les vents tropicaux. On trouve de nombreux massifs montagneux en plein cœur de l'île, en direction du sud. Grâce à elles, des réservoirs d'eau se constituent, permettant d'irriguer les terres lors des saisons sèches. Les massifs montagneux ont pour points culminants le mont Pidurutalagala, avec 2 524 mètres d'altitude, et le pic Sri Pada qui culmine à 2 243 mètres. Ce dernier est un lieu sacré pour la population locale. Au Sri Lanka, on trouve près de 50 sites consacrés à la vie naturelle et sauvage, comme l'orphelinat des éléphants et divers autres parcs nationaux et réserves naturelles.


L'économie du pays

Le plus important revenu du pays découle du tourisme. Viennent ensuite l'industrie du textile, l'agroalimentaire, avec une grande production de riz, puis les services qui représentent environ 60 % du PIB, et enfin les exportations, majoritairement à destination des USA et de l'Europe. Parallèlement à tout cela, le Sri Lanka est un pays qui a largement développé son secteur financier (banques et produits d'assurances), ainsi que les télécommunications au cours de la dernière décennie. Depuis 2010, le PIB du Sri Lanka ne cesse d'enregistrer des résultats positifs. Il est à noter qu'environ 800 000 Sri-Lankais occupent un poste à l'étranger et continuent de contribuer à l'économie du pays, avec une devise bien plus forte que la roupie sri-lankaise. La République du Sri Lanka bénéficie aujourd'hui de nombreux aides et investissements financiers de la part de la Chine, de l'Inde et du Japon pour édifier de grandes infrastructures. On compte environ 4,3 % de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Ce pays connaît une courbe de développement exemplaire, avec un taux d’alphabétisation qui tourne autour de 100 %.


La culture du pays

Le bouddhisme et la religion hindoue sont les points névralgiques de la culture sri-lankaise qui se revendique entièrement de ces religions. On retrouve ces influences dans de nombreuses formes d'art, telles que la sculpture, l'architecture et la littérature. La population sri-lankaise est marquée par une culture zen très importante. On y pratique le yoga, la méditation, ainsi que l'ayurvéda, une médecine traditionnelle puisant ses origines en Inde. La cuisine sri-lankaise est préparée à base de riz et de viande. L'épice typiquement utilisée est le curry. On trouve au Sri Lanka de nombreuses spécialités comme le hopper, une sorte de crêpe que l'on mange garnie d'un œuf et de miel, ou encore le lamprai, à base de riz bouilli mélangé avec des légumes et de la viande. Sur la côte, on se régale de poissons et de fruits de mer fraîchement pêchés, servis sur une feuille de bananier. Les temps forts du pays sont rythmés par des fêtes traditionnelles. En avril, on célèbre le nouvel an bouddhiste et hindou. En août, on fête le festival bouddhiste Esala Perahera : cet événement est un véritable ravissement pour les voyageurs curieux. Ne manquez pas les spectacles de danses traditionnelles, avec du feu et des fouets, ainsi que le grand défilé des éléphants en tenue d'apparat. Chaque mois, un événement donne lieu à un festival, de Pongal, la fête des moissons en janvier, à Divali, la fête des lumières en octobre.


Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo