Fiche pays Chili

Chili

Nom officiel du pays : République du Chili
La capitale est Santiago de Chili
La superficie du Chili est de 756 950 km²
Sa population s’élève à 17 069 369 habitants
Les peuples et ethnies sont formées à 93 % d’Espagnols, à 7% de minorités
La langue officielle est l’Espagnol
La monnaie Nationale est le Peso chilien
La religion au Chili est majoritairement le catholicisme
Le Chili est une République unitaire formée de 13 régions
Président de la République est Michelle Bachelet depuis 2014


Histoire

Fernand de Magellan est le conquérant des terres chiliennes. Arrivant dans l’île de Chiloé, dans les années 1500, il a rencontré les indiens Tchili, les Araucans, les Mapuches ainsi que les Incas du Pérou. En indien, le mot tchili signifiait la neige, Magellan a décidé de nommer le pays de ce nom. Il faut pourtant attendre le XVIIe siècle pour la conquête du Chili démarre véritablement, avec Pizarro, Pedro de Valdivia et Diego de Almagro qui déciment progressivement les populations indigènes du pays.

C’est au XVIIIe siècle que l’idée de l’indépendance surgit, apportant avec elle deux mouvements : le patriotisme et le royalisme. Les Espagnols sont finalement défaits en 1810 et le Chili décide d’instituer une assemblée directoire avec un premier gouvernement autonome. La naissance des partis politiques chiliens survient dans les années 1900, avec l’instauration de plusieurs républiques libérales, conservatrices, parlementaires, radicales et présidentielles.



Géographie

Le Chili est une langue de terre tout en longueur sur le continent Sud Américain. Partageant une frontière à l’Ouest avec l’Argentine, la Bolivie et, au Nord, le Pérou, le Chili s’étend le long de la côte Pacifique sur une superficie de 756 945 km². On y trouve plus de 17 millions d'habitants d’après le recensement de 2013. Le Chili est l’un des pays au monde le plus varié en matière de climats, de végétation et d’animaux, en raison de cette superficie traversant de nombreuses latitudes. Le pays inclut également des îles dont les plus importantes sont l’île de Pâques et l’île Chiloé. Le long du pays, on trouve l’immense Cordillère des Andes, un massif montagneux dans lequel s’élèvent de nombreux sommets vertigineux, culminant à 6 893 mètres d’altitude pour le volcan Ojos del Salado, 6723 mètres pour le volcan Llullaillaco. C’est à ces sommets fantastiques que le pays doit une grande partie de son affluence touristique. La population du pays et majoritairement d’origine moitié européenne, moitié amérindienne. On y recense cependant quelques minorités ethniques d’origines orientale, polynésienne, allemande, africaine, asiatique et croate.



Économie

Le Chili est entré dans l'OCDE en 2010. Ce pays possède l’une des économies les plus stables et dynamiques d’Amérique du Sud. Après avoir connu de graves difficultés financières, le Chili a réussi la prouesse de reprendre les rennes de son économie pour la rendre victorieuse. On le surnomme d’ailleurs le jaguar d’Amérique latine pour cette raison.

C’est le Général Pinochet qui a mis en place une économie libérale au cours de sa dictature, en privatisant les entreprises et en libéralisant les filières agricoles. De réformes économiques en réformes politiques, le Chili a réussi, en 20 ans, à libéraliser son économie afin de devenir le jaguar, sauvage et victorieux. Son économie est également mondiale, grâce à ses nombreuses importations qui constituent environ 30 000 millions USD en 2005 et ses exportations de matières premières, pour quelques 40 000 millions USD en 2005. Ses principaux acheteurs sont l’UE, les USA, la Corée du Sud et la Chine.



La culture

Les premières traces de culture chilienne remontent à 10 000 ans avant notre ère, lorsque les premiers êtres humains sont arrivés sur le continent. Cependant, la culture vive du pays s’appuie principalement sur l’héritage espagnol à cause des conquistadores qui ont chassé les Incas et les Araucans de leur pays, faisant table rase de leurs croyances et coutumes. La culture s’est alors imposée par l’écriture, la religion catholique, l’alimentation complexe ainsi que les prémisses des pratiques socio-économiques. Le dernier travail colossal des Espagnols fut de déterminer des frontières pour ceindre le pays, en fonction de ses délimitations culturelles plus que territoriales.

Le peuple chilien, par tradition, accorde beaucoup d’importance aux fêtes nationales, aux manifestations d’ordre littéraire, cinématographique et liées au patrimoine national. Bien que son peuple soit plutôt homogène, on note une grande différence culturelle entre le Nord, le Sud et le centre du pays. Les extrémités sont tournées vers les traditions espagnoles et amérindiennes, tandis que le centre, principalement rural, possède ses propres coutumes, constituant une grande partie de la culture chilienne.



Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo