Trekking Machu Picchu

Souhaitez-vous partir à la découverte du Machu Picchu au travers d’un trekking ?

Septième merveille du monde, le Machu Picchu culmine à plus de 2 480 mètres d’altitude. Nichée entre sommets, la cité inca se mérite, notamment pour admirer le plus haut point de vue du pays. Aucune route ne dessert le mythique temple du soleil, et si le bus et le train permettent de se rapprocher d’Agua Calientes, le village le plus proche, il faudra néanmoins marcher quelques heures ensuite pour atteindre le temple. Alors pourquoi ne tenter l’expérience d’un trekking Machu Picchu pour vivre une expérience unique et absolument authentique ?

Trekking : la meilleure facon de visiter le Machu Picchu

Avant le départ pour la cité inca lors de votre voyage au pérou, voici quelques réglementations :

Les horaires de visite

Une visite du Machu Picchu ne s’improvise pas, notamment depuis le 1er juillet 2017. Les règles en matière de visite et de tourisme évoluent et chaque tour opérateurs comme les visiteurs doivent bien sûr s’adapter.

Les horaires : avant le 1/07/2017, il était possible de visiter le Machu Picchu librement. Ce n’est désormais plus le cas. Afin de mieux réguler l’affluence sur le site, il faut s’intégrer à un groupe de visite le matin (entre 6h et 12h) ou l’après-midi ( entre 12h et 17h30). Il est interdit de rester plus de 4h sur le site.

Le guide

Le guide est obligatoire. Visiter le Machu Picchu totalement seul est interdit. La présence d’un guide est obligatoire. Aussi, veillez à réserver votre visite made of peru avant de partir. Cela évitera de trouver un guide par vos propres moyens. Un guide coûte environ 8 € pour 10 à 16 personnes. Exceptions : les randonnées au Huayna Picchu et à la montagne ne nécessitent pas de guide.

Idées de treck pour visiter le Machu Picchu

  • 1. En train et en bus : la méthode classique
  • 2. En bus et à pied : la méthode économique
  • 3. En trek : la méthode la plus motivante

Pour ceux qui passent plus d’une semaine au Pérou, tenter l’expérience trek a de quoi surprendre. Inutile de préciser qu’il est important d’être en excellente condition physique pour effectuer des treks dans la Vallée sacrée. Il faudra dormir plusieurs nuits en camping ou à la belle étoile, et ne pas avoir peur de marcher. Voici une sélection des plus beaux itinéraires pour partir à la rencontre du Machu Picchu :

1. Le chemin de l'Inca : 4 jours et 45 km de marche

L’Inca Trails est le chemin de randonnée le plus réputé mais aussi le plus fréquenté. Il est obligatoire de passer par des agences pour le parcourir. La présence d’un guide est encore une fois nécessaire, de même que des porteurs.

2. Le Salkantay : 5 jours et 53 km de marche

Le Salkantay est légèrement moins connu que le précédent mais il est possible de le parcourir seul. Au travers des sentiers, vous découvrirez des paysages somptueux mais pas de sites archéologiques, ce qui est le cas le long du chemin de l’Inca.

3. Le Choquequirao : 9 jours et 166 km de marche

Le niveau se corse et ce parcours est réservé aux randonneurs confirmés. Néanmoins, vous aurez la chance de visiter les ruines de Choquequirao, et de vous immerger dans des sources d’eau chaude.

Le trekking est de loin la manière la plus agréable et insolite de visiter le Machu Picchu tant pour la sensation de liberté, que pour la beauté des sites et paysages. Si le bus et le train permettent d’accéder sans difficulté au Machu Picchu, le trek reste à privilégier pour préserver les richesses naturelles de ce pays et vivre une expérience authentique. Nul doute que vous vous souviendrez longtemps de ce périple.

Trek du chemin de l'Inca

Pour faire l’Inca Trail, voici toutes les informations nécessaires avant de vous diriger vers le Machu Picchu.

Le chemin de l’Inca est le parcours le plus prisé de toute l’Amérique du Sud. Vous parviendrez à combiner forêts luxuriantes, paysages de montagne, ruines incas, tunnels et jungle subtropicale en seulement 45 km. Cela peut vous sembler beaucoup, mais vous n’aurez qu’un seul objectif : atteindre la mystérieuse cité perdue, et son saint Graal : le Machu Picchu.

Même si ce trek comporte peu de kilomètres par rapport à d’autres plus longs, il n’est pas accessible par tous. Entre les pavés glissants et le passage des sommets, il est conseillé de s’entraîner un peu avant de partir au Pérou. Quelques semaines sont nécessaires pour préparer l’organisme à la pratique de la randonnée et à l’altitude. N’hésitez pas à demander des conseils à votre médecin traitant.

Ce à quoi il faut vous attendre avant de démarrer votre trek ?

Fort de sa réputation, le chemin de l’Inca est trop fréquenté. Le gouvernement limite donc son ascension à seulement 500 personnes par jour, en incluant les travailleurs. Fouler les pavés incas implique de réserver sa place et le jour de la randonnée. Néanmoins, en dehors de tous ces détails techniques et administratifs, l’expérience est hors du commun.

A quel moment effectuer le chemin de l’Inca ?

Le chemin de l’Inca est accessible toute l’année, en dehors du mois de février pour des raisons d’entretien annuel. Par contre, il est vivement recommandé de ne pas y aller durant la saison des pluies qui s’étend de décembre à mars, la pratique sera moins aisée et nettement moins agréable. Difficile d'apprécier le paysage sous une pluie torrentielle.

Les mois les plus prisés et les plus secs sont : juin, juillet et août. Et si la foule touristique est un frein à votre plaisir, alors privilégiez un trek de mars à mai, mais aussi de septembre à novembre. Eviter les vacances scolaires est idéal.

Comment réserver votre trek sur l’Inca Trail ?

500 personnes par jour au maximum peuvent fouler le sol de l’Inca Trail. Aussi, mieux vaut prendre son billet plusieurs mois en avance, voire 6 mois pour les périodes estivales. S’il n’y a pas vraiment de règles en la matière, n’hésitez pas à réserver votre trek en même temps que votre séjour au Pérou. Cela vous évitera des déconvenues et de ne plus avoir de place. Il est recommandé de comparer les prix, les prestations et la durée précise et détaillée du trek. Le site officiel www.machupicchu.gob.pe permet de mieux cibler sa recherche. Même si le site n’est pas en français, il est aisé de trouver des informations adéquates.

Comment se rendre à l’Inca Trail ?

Pour tous ceux qui souhaitent effectuer ce trek, le mieux est de se rendre à Cuzco, de visiter la ville, santa teresa puis de partir en randonnée. La plupart des randonneurs partent de ce point en direction de la cité mystérieuse et du Machu Picchu. De nombreuses agences spécialisées en trekking s’y trouvent. Si besoin, n’hésitez pas à demander des informations au moment de la réservation de votre séjour.

Comment préparer un treck Machu Picchu ?

N’attendez pas le dernier jour pour vous préparer à un trek. Le trekking n’est pas une activité physique comme les autres et cela demande des préparatifs en amont, à commencer par le contenu du sac à dos.

Contenu du sac à dos pour le chemin de l’Inca

Attention à prendre un sac à dos léger à vide. Il est inutile de porter du poids supplémentaire. C’est la condition sine qua non pour une randonnée réussie. Au niveau du contenu du sac, les vêtements sont essentiels : tenues de mi-saison pour la journée, et tenues chaudes pour les matinées et soirées. Pour faire simple, il suffit de mettre plusieurs couches de vêtements, puis de les enlever en cas de chaleur ou de les remettre lorsque la fraîcheur vous surprend.

Voici une liste non exhaustive de ce qu’il vous faut lors d’un trek sur l’Inca Trail :

  • un sac à dos d’environ 65 litres
  • un sac de couchage acheté ou à loué directement sur place à Cuzco
  • des chaussures de marche, montantes afin de bien maintenir la cheville, confortables et étanches
  • des tenues adaptées à la situation : 2 tee-shirts ; 2 chemises de randonnées (dont une à manches longues et une à manches courtes) ; 2 pantalons légers de randonnée ; 2 shorts ; des sous-vêtements thermiques.
  • un imperméable ou poncho
  • une veste polaire
  • une trousse de toilette : brosse à dents et dentifrice, savon, lingette, déodorant, mouchoirs, papier toilette, brosse à cheveux ou peigne, etc.
  • chapeau, casquette, etc. pour se protéger des rayons du soleil
  • lunettes de soleil, crème soleil et stick pour les lèvres : le tout adapté à des randonnées à la montagne
  • répulsif contre les divers insectes et autres nuisibles
  • lampe de poche
  • une bouteille d'eau ou une gourde + comprimés de purification
  • une ceinture pour y glisser passeport, argent et autres papiers importants
  • appareil photo, jumelles, caméra
  • kit de base de premiers secours
  • des bâtons de marche si nécessaire

Après avoir fait votre sac, voyons de plus près en quoi consiste l’Inca Trail et comment cela se déroule : nombre de jours, parcours, visites, etc.

Le trek à proprement dit

Le chemin de l’Inca propose différents itinéraires, de durées variables afin de s’adapter aux besoin de tous. Il n’est pas toujours possible de passer 15 jours de vacances au Pérou. Aussi, les agences s’adaptent afin que le trekking soit accessible par le plus grand nombre de touristes et visiteurs.

Le trek du chemin de l’Inca de 4 jours

Ce trek est le plus connu et le plus fréquenté.

Le long du chemin de fer de Cuzco, se trouve le village d’Ollantaytambo au kilomètre 82.

Première journée :

Cette randonnée est assez simple et ne se compose que de 11 km. Lors de cette journée, vous découvrirez entre autres les ruines incas à Llactapata. Ce n’est qu’un avant-goût de la suite du trekking, qui sera nettement plus riche en émotions.

Deuxième journée :

A ce stade du trek, il vaut mieux être en forme et prêt à affronter la partie la plus complexe. Vous accéderez au col de Warmiwañusca, qui culmine à 4 200 mètres d’altitude. Depuis le sommet, la vue est à couper le souffle. La randonnée est certes difficile mais, comme dit précédemment, la cité des Incas se mérite au travers d’efforts physiques. D’ailleurs, il est difficile d’imaginer comment les Incas ont pu construire de telles beautés architecturales à cette époque, compte tenu des difficultés naturelle. N’hésitez pas à prendre des photos pour immortaliser l’instant. 600 mètres plus bas, le camp Pacamayu est établi pour y passer la deuxième nuit, cette fois plus fraîche que la précédente.

Troisième journée :

Cette troisième journée démarre par l’ascension du col à Sayaqmarka. Il faut compter plus d’une heure et demie de marche, mais cela signifie aussi que vous vous rapprochez du Machu Picchu. Les paysages y sont sublimes et les couleurs uniques des orchidées vous redonneront le sourire. Prenez des photos de chacun des paysages qui sillonnent votre parcours. Cette journée s’achève par la visite des terrasses en cultures construites par les Incas à Wiñay Wayna.

Quatrième et dernière journée :

Le trek va prendre fin, mais ce n’est pas une journée comme les autres qui va démarrer. Ce trek de plus de 2 heures va vous diriger vers la Porte du Soleil (Inti Punku). Pas de stress, tout le monde parviendra à prendre des photos ou des selfies avec le Machu Picchu en arrière-plan. Par contre, il est souvent difficile de ne pas photographier des inconnus tant le site est prisé. Mais c’est aussi le cas sur d’autres sites touristiques, non ?

Toutes nos félicitations ! Vous êtes arrivé au bout de ce trek.

Atteindre le Machu Picchu, vous le saviez, cela se mérite physiquement et mentalement. L’euphorie est à son paroxysme lorsque vous atteindrez enfin ce mystérieux site. Le guide vous laissera suffisamment de temps pour apprécier les alentours et prendre toutes les photos nécessaires, mais viendra le moment du départ.

Retour à la civilisation :

Une navette vous ramènera à Aguas Calientes, Ollantaytambo en train, avant de retourner à Cuzco.

Les tarifs pour un trek Machu Picchu

Le chemin de l’Inca n’est pas gratuit. Il faut inclure ce périple dans le budget de vos vacances si vous souhaitez vraiment le faire. Sachez qu’il existe de nombreuses options et les prix peuvent passer du simple au double. Mais d’une manière générale, il faut prévoir environ 600 $ pour un trek de 4 jours. Ce tarif comprend la nourriture, une tente, un droit d’entrée au Machu Picchu, un cuisinier et bien sûr le retour en train pour Cuzco. N’hésitez pas à comparer les tarifs et à faire jouer la concurrence. Ne vous décidez pas rapidement et prenez le temps de la réflexion. Il s’agit tout de même d’un trek de 4 jours en pleine nature.

Et pour les plus pressés d’atteindre le Machu Picchu, il y a des itinéraires alternatifs et plus rapides. Effectuer le chemin de l’Inca en 2 jours est possible. Il s’agit d’un trek en version accélérée. La randonnée ne débute plus au kilomètre 82 mais au kilomètre 104. Plus courte, cette randonnée est de fait moins fatigante mais tout aussi fabuleuse. Libre à vous de choisir en fonction de vos préférences et du temps alloué à cette randonnée.

Nul doute que ce trek vous laissera des souvenirs impérissables tant d'un point de vue humain, physique qu'au niveau des paysages et autres sites à découvrir. S'il est bien préparé et que votre condition physique le permet, alors un trek en direction du Machu Picchu sera synonyme de plaisir et d'euphorie. N'hésitez plus et laissez-vous tenter par cette expérience unique en son genre. Trek de 2, 4, 6 jours ou plus ? Tout dépendra surtout du temps que vous souhaitez consacrer à cette aventure.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS