Formalités et visas en Amérique du sud

Passeport

Pour pouvoir voyager en Amérique du Sud, il est impératif de posséder un passeport valide. Il doit même être valide encore 6 mois après la date de retour de votre séjour.

Argentine

Pour un séjour de moins de 3 mois en Argentine, il n'est pas nécessaire d'avoir un visa. Par contre, il est impératif d'avoir en sa possession un passeport valable 6 mois après la date du retour.
Les enfants aussi doivent posséder un passeport qui leur est propre. Il n'est plus possible de les inscrire sur le passeport de leurs parents.

Bolivie

Visiter la Bolivie n'est pas compliqué, puisque vous n'avez pas besoin de visa, mais juste de votre passeport, qui doit être obligatoirement valable 6 mois après votre retour. Immédiatement après votre atterrissage, vous recevrez une autorisation de séjour valable 30 jours. Pour un voyage de plus de trente jours, pensez à faire prolonger cette autorisation auprès d'un bureau de l'immigration. Vous trouverez un bureau dans les grandes villes : La Paz, Sucre, Santa Cruz, Trinidad, Oruro, Uyuni ou Cochabamba. Une telle démarche est gratuite. En cas d'expiration de votre autorisation, vous devrez payer chaque jour de dépassement lors de votre départ du pays.
Les enfants doivent obligatoirement être munis de leur propre passeport, et ne peuvent plus être inscrits sur celui de leurs parents.

Chili

Si vous êtes citoyen de l'Union européenne, et que votre séjour n’excède pas une durée de trois mois, vous pouvez vous passer d'un visa pour entrer au Chili. Toutefois, votre passeport doit être valable 6 mois après votre entrée au Chili. Ce pays est doté d'une législation très stricte en matière d'importation de plantes, graines, produits frais, etc. Il est formellement interdit d'importer des fromages non pasteurisés. Le S.A.G. (Servicio Agricola y Ganadero) contrôle rigoureusement tous les entrées dans le pays.

Colombie

Un visa n'est pas nécessaire pour visiter la Colombie, si la durée du séjour ne dépasse pas trois mois. Toutefois, votre passeport doit être toujours valable 6 mois après votre retour. Les autorités de l'immigration apposeront un timbre sur votre passeport lors de votre atterrissage dans le pays, si vous pouvez présenter un billet Aller et Retour.
Les enfants doivent dorénavant être dotés de leur propre passeport. Il est impossible d'ajouter leur nom sur le passeport de leurs parents.

Equateur

Vous pouvez vous passer de visa si votre séjour en Équateur dure moins de trois mois. Toutefois, votre passeport doit être encore valable six mois après votre retour au pays. Vous devrez vous acquitter d'une taxe de sortie à l'aéroport, au moment de quitter l’Équateur. Pour la régler, favorisez très simplement les dollars et le liquide. Il est très simple de la calculer : comptez 45$ par individu. Munissez-vous donc de cette somme avant de rejoindre l'aéroport, pour éviter les lenteurs administratives.
Les enfants doivent dorénavant être obligatoirement dotés de leur propre passeport. Il est impossible de les ajouter sur le passeport de leurs parents.

Pérou

Vous pouvez vous rendre sans visa au Pérou, mais il faudra par contre que vous vous assuriez que votre passeport est toujours valable six mois après la date de votre retour. Les autorités de l'aéroport vous remettront une autorisation de séjour de deux mois. Il s'agit d'une simple carte d'immigration, à rendre au moment de quitter le pays. Attention à bien la conserver, car si vous la perdez, vous serez imposé d'une amende. Si vous désirez vous rendre dans un pays adjacent, comme la Bolivie par exemple, vous devrez présenter vos billets d'avion, pour montrer que vous voulez sortir du Pérou. Il n'est pas possible d'inscrire les enfants sur le passeport de leurs parents : ils doivent impérativement disposer de leur propre passeport.

Venezuela

Le Venezuela a une politique d'immigration souple, puisque le visa n'est pas nécessaire pour un séjour durant moins de trois mois. Pensez toutefois à vérifier que votre passeport est toujours valide jusqu'à six mois après votre départ du pays. Vous recevrez une carte de tourisme durant votre vol. Remplissez-la et présentez-la aux services de l'immigration à l'aéroport. Il est impératif de la garder sur vous durant tout votre séjour : elle vous sera demandée au moment de sortir du pays. Une taxe de sortie du pays est exigée. Elle est de 110 bolivares par personne, à payer en liquide et dans la devise du Venezuela. Si vous ne réglez pas cette somme, vous ne pourrez pas quitter le pays. Pour vos enfants, le passeport individuel est obligatoire : ils ne pourront pas être inscrits sur le vôtre.

Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo