Fiche pays Colombie

Colombie

L'intitulé officiel du pays : République de Colombie
Sa Capitale : Bogotá
Superficie : la Colombie s'étend sur 1 141 748 km²
Population : le pays compte 45 566 856 d’habitants
Peuples et ethnies : La population afro-colombienne descend directement des anciens esclaves africains arrivés au cours du XVIe siècle (temps des conquêtes) en Amérique du Sud. Cette main-d’œuvre dont l'introduction dans le pays débuta à partir de la ville de Carthagène des Indes, fut emmenée sur le continent américain par les colonisateurs issus des pays d'Europe. Elle fut destinée à s'occuper de la culture du coton, tabac, riz, bananes et sucre ainsi qu'à l'exploitation des mines. Tous les rebelles qui purent s'échapper, trouvèrent refuge le long du littoral bordant le Pacifique, une zone dans laquelle la présence de la communauté afro-colombienne est la plus élevée du pays.
A l'époque des conquêtes, les indigènes vivaient déjà en Amérique.
A l'heure actuelle, la Colombie compte encore plusieurs dizaines de groupes ethniques qui parlent 64 langues différentes, et environ 300 formes de dialectes. Ces groupes de personnes qui ne sont plus qu'au nombre de 700 000, sont répartis à travers 32 départements du pays, avec une plus forte concentration au niveau des points chauds et humides.
Depuis la Nouvelle Constitution de 1991, le pays ayant reconnu la diversité ethnique et culturelle de ses habitants, maintient sa protection par l'attribution de droits territoriaux ainsi que d’autonomie culturelle.
Langues : Espagnol
Religions : La religion catholique qui est la plus répandue (95 % de Colombiens sont de cette confession en 2006) occupe une grande place dans la vie de ses fidèles. D'ailleurs, elle est souvent mise en avant au niveau de l’éducation ou de la vie sociale.
En plus d'être croyants, les Colombiens qui sont très pratiquants, ne manquent pas de se rendre fréquemment à l'église. Grands fervents des différentes étapes de la vie religieuse (allant du baptême à la première communion des enfants), ils préfèrent se priver socialement afin de pouvoir privilégier les dépenses liées aux célébrations religieuses.
Institutions politiques : République dont le régime est présidentiel
Président : Juan Manuel Santos élu depuis le 07 août 2010
Monnaie : le peso colombien (COP)


Histoire

Les colonisateurs venus d'Espagne débarquent dans cette partie du globe autour de l'année 1500. Ils y découvrent des tribus d'indigènes (les Chibchas et les Tayronas) qui seront conquises puis exterminées. Par la suite, les Espagnols commencèrent à implanter plusieurs colonies qui furent reconverties en provinces de la Nouvelle-Grenade, un territoire défini comme une vice-royauté à compter de l'année 1717. A cette époque, il regroupait de nombreuses provinces ayant auparavant appartenu à la juridiction des vice-royautés du Pérou et de la Nouvelle-Espagne.

En 1810, le mouvement indépendantiste dont les actions sont menées essentiellement par Francisco de Paula Santander et Simón Bolívar connaissent le triomphe en 1819. A partir de là, la Nouvelle-Grenade fut proclamée République Fédérale de Colombie le 17 décembre de cette même année au Congrès d'Angostura. Cet événement majeur de l'histoire du pays fait suite à la bataille de Boyaca (du 7 août 1819) ainsi qu'à la proclamation de l'Union entre le Venezuela et la Nouvelle-Grenade du 10 août 1819 par Bolivar.

Pourtant, au vu des divisions qui perdurèrent au sein même du pouvoir intérieur, les départements de la Grande Colombie furent proclamés séparés en 1830 pour donner lieu au Venezuela, à l'Équateur et à la Colombie. Puis, le Cundinamarca fut appelé à son tour Nouvelle-Grenade jusqu'en 1886 pour devenir ensuite la République de Colombie. Malgré cela, l'existence de divisions internes perdura et généra une guerre civile dont l'issue provoqua en 1903 la sécession de Panamá ( par ingérence des États-Unis).

Par la suite, en 1948, une autre guerre civile baptisée « La Violencia » éclata dans le pays lorsque le dirigeant du Parti gauche Jorge Eliecer Gaitan fut assassiné. Ce conflit entre libéraux et conservateurs ne prendra fin qu'en 1957 (après avoir causé près de 300 000 morts) en débouchant sur un accord de partage du pouvoir entre les libéraux et les conservateurs. Cet accord nommé "" Front national "" réussira à durer jusqu'en 1974. Après cela, des groupes armés, pour la plupart communistes, estiment que ce dernier accord signé ne fait pas bénéficier le pays d'un développement social ni d'une réduction des inégalités. Ils refusent à ce titre de rendre les armes.

C'est ainsi que depuis les années 1960, la Colombie souffre d'un conflit armé qui subsiste entre des guérillas marxistes comme les FARC ou encore l'ELN, l'armée ainsi que des groupes paramilitaires soutenus par l'Extrême Droite.



Géographie

La Colombie regroupe cinq vastes régions qui sont la Caraïbe, les Andes, l'Orénoquie, le Pacifique et pour finir, l'Amazonie. On retrouve au sein de chacune d'entre elles une nourriture, une langue, une composition ethnique et des activités économiques qui y sont toutes différentes les unes par rapport à celles des autres régions.

Les territoires les plus peuplés de Colombie sont la zone des Andes dans laquelle sont situées les villes les plus importantes du pays comme Bogotá, Medellín, Bucaramanga etc., et la zone de la Côte nord, c'est-à-dire la Caraïbe, qui abrite les villes de Barranquilla et Carthagène des Indes (ville la plus touristique de Colombie) mais également les villes de Santa Marta, Sincelejo et bien d'autres encore. Cali, qui est la troisième ville colombienne, est située quant à elle au niveau de la frontière des zones Pacifique et andines.

Les trois autres régions de Colombie, soit la côte Pacifique, l'Orinoquie et l'Amazonie, sont des zones nettement moins développées que le reste du pays, et plus particulièrement les départements du Guaviare, Vichada, Chocó, Vaupés, Putumayo, Guainía, Caquetá, et enfin, Amazonas.

Par rapport aux autres pays andins d'Amérique du Sud, les Andes de Colombie sont départagées entre trois massifs qui sont également séparés par le Cauca et le Magdalena, deux grandes rivières ayant fait chacune autrefois office de voie de transport maritime. Par conséquent, ces contrastes géographiques font qu'il y règne une importante diversité climatique au sein d'une même zone exiguë. C'est d'ailleurs pourquoi on peut trouver à une soixantaine de kilomètres du climat plus froid de la Capitale (Bogota), des forêts tropicales et subtropicales, des déserts et même des neiges éternelles.



Economie

En 2010, 1 euro valait entre 2 300 et 2 700 pesos tandis que le billet vert représentait entre 1820 et 2100 pesos.
Aussi, depuis dix ans, on a pu constater une baisse de près de 20 % de la production nationale du café alors qu'a contrario, celle du charbon a quasiment doublé en permettant au pays de pouvoir s'ériger au titre du treizième rang mondial. De plus, durant cette même période, la Colombie a réussi à s'imposer en tant que troisième producteur de pétrole de toute l'Amérique du Sud, devançant ainsi le Brésil et le Venezuela.



Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo