Fiche Pays Botswana

Le Botswana

Intitulé officiel du pays : Botswana
Capitale : Gaborone
Superficie : 581 726 km²
Population : 1 800 000 habitants
Peuples et ethnies : Les ethnies dominantes sont en tout premier lieu l'ethnie Tsawana avec les Batswana qui ont donné leur nom au pays, ce dernier voulant dire "terres des Batswana", puis en second lieu les Khoisan et enfin, d'autres ethnies minoritaires.
Langues officielles : Tswana, Anglais
Religions : Le christianisme s'impose à plus de 70 % comme religion officielle et se répartit entre protestants et catholiques, mais il est important de compter également sur des croyances ancestrales et traditionnelles.
Institutions politiques : République parlementaire. Le parti leader est le Botswana Democratic Party.


Histoire du Botswana

Les premières immigrations

On date les premières occupations du Botswana à il y a environ 30 à 60 000 ans grâce à des fouilles archéologiques qui tracent l'arrivée en Afrique du Sud des premiers Homo Sapiens. Les Khoisans occupèrent donc majoritairement le sud et l'est de l'Afrique, et léguèrent de magnifiques peintures rupestres. Se distinguent alors deux tribus, celle des Khoi pour la majorité des éleveurs et les Sans qui sont pour leur part des chasseurs cueilleurs toujours présents de nos jours dans le Kalahari.
La première révolution intervient avec l'arrivée en provenance de l'ouest des bantoues en -200 avant J.-C. et qui sont à l'origine de la révolution liée à l'âge de fer, leur peuple étant beaucoup plus évolué notamment en termes d'agriculture et de guerre. C'est un peuple qui, sans rentrer dans les affrontements, exerçait néanmoins une domination sur les Khoisan tout en pratiquant un certain échange des savoirs.


Origine des Tswana

C'est à cause des guerres tribales qui sévissent dans la région du Transvall du XVIe eu XVIIe siècle, que les Tswana migrent d'Afrique du Sud. En effet, les Batswana appartenant au Tswana et issus des ethnies Bantoues fuient les guerres difaquanes ou autrement appelées guerres de dispersion.


La mainmise des Occidentaux

Jusqu'à l'arrivée des Ndebele venus directement d'Afrique du sud et des colons Boers qui recherchaient de nouveaux territoires, les Batswana connurent la prospérité jusqu'à la fin du XIXe siècle. Face à cette invasion, les leaders du Botswana n'eurent pas d'autre recours que de demander à être placés en mars 1885 sous le protectorat britannique. Depuis lors, le sud rattaché à la colonie du cap est intégré à la province nord-ouest de l'Afrique du Sud. Malgré la tentative par les Britanniques d'annexer les terres pour en exploiter les minerais, les souverains du Botswana arrivèrent à résister contrairement aux pays voisins formant aujourd'hui le Zimbabwe et la Zambie. La proclamation de l'Indépendance intervint le 30 septembre 1966.


Géographie du Botswana

Avec un relief majoritairement plat, le Botswana pris entre 5 pays forme principalement un long plateau fait de vallons oscillant entre 900 et 1 300 mètres. Ainsi, à 100 % terrestre, il est blotti entre le Zimbabwe, l'Afrique du sud, la Namibie, l'Angola et la Zambie. On trouve des richesses inestimables parmi ses paysages malgré une étendue désertique au sud-ouest sur 80 % du pays et formant le désert du Kalahari. On dénombre parmi ces trésors naturels, les pans du Makgadikgadi qui sont remarquables de par leur grandeur et de par leur couleur blanche due à l'ancienne présence de sel. Les cavités que l'on peut voir juste à côté marquent l'ancien emplacement d'un lac aujourd'hui disparu, mais dont les eaux provenaient de l’Okavango. Ce même fleuve forme toujours l'un des plus grands delta au monde à l'intérieur de terres et s'étend sur plus de 18 000 km². Pour en apprécier toute la splendeur, le mieux est de le survoler, car il dévoile ainsi ses chenaux, ses magnifiques îles, ses plaines herbeuses ou encore ses marécages remplis de papyrus et de roseaux. C'est une zone que l'on peut également découvrir en pirogue ou alors lors d'une randonnée pédestre. La zone la plus peuplée par des animaux tels les zèbres et les éléphants qui évoluent en toute liberté par dizaines de milliers reste La région de Chobe, traversée par la rivière du même nom. A l'inverse du décor des grands pans et du Kalahari totalement arides, cette zone jouit d'une végétation abondante et de plaines saturées d'eau.


Economie du Botswana

Autrefois considéré comme faisant partie des vingt-cinq pays les moins riches au monde, ce pays s'est largement rattrapé depuis 1966 date à laquelle il acquit son indépendance. Aujourd'hui avec une croissance stagnant à 9 %, il fait partie des pays les plus riches du continent. Exempt de toute corruption, il tire sa richesse de ses gisements prolifiques de diamants, de cuivre, de nickel ainsi que de ses mines de charbon et de ses gisements de pétrole. Ses élevages contribuent également à la croissance économique tout comme le tourisme qui profite d'un régime politique stabilisé et repose sur une démocratie. Grâce à un bon contrôle du tourisme et des ressources primaires et à une administration de bonne qualité, le Botswana engrange de nombreuses devises et devient un modèle économique pour les autres pays d'Afrique. Néanmoins, la diversification économique devient urgente pour ne pas épuiser ses ressources minières et un effort doit être fait pour le développement industriel. Deux fléaux sévissent néanmoins, le chômage qui touche entre 20 et 40 % de la population et doit impérativement être réduit, et l'épidémie de Sida qui n'est toujours pas enrayée et touche encore 1 adulte sur 3.


Haut
OBTENIR UN DEVIS