Informations pratiques Afrique

Santé

Vaccination

Pour les pays suivants : l'Ouganda, le Congo, la Tanzanie, le Rwanda et le Burundi, il est obligatoire de vous faire vacciner contre la fièvre jaune. Pour le Kenya, ce vaccin est vivement recommandé mais non obligatoire. Pour toutes les autres destinations, nous vous conseillons d'être à jour de vos vaccinations, notamment pour les hépatites A et B, et la diphtérie-tétanos-poliomyélite. En cas de séjours touristiques plus long, il est plus que recommandé de se faire vacciné contre la méningite. Les cas de rougeole étant fréquents au Kenya (épidémies régulières), il est important d'être à jour au niveau de ce type de vaccin, d'autant plus si vous voyagez avec des enfants. Enfin, se faire vacciner contre la rage peut aussi être proposée. Dans tous les cas, n'hésitez pas à demander conseil à votre médecin traitant.
Au Cap-Vert : sauf mention contraire et rare cas d'endémie, il n'y a pas de vaccination obligatoire. Par contre, si vous allez du Cap-Vert vers le Sénégal, il faudra prévoir le vaccin contre la fièvre jaune. Simple recommandation : les vaccins contre les hépatites A et B ainsi que l'usage de répulsifs (spray ou spirales) anti-moustiques.
En Namibie : pas de vaccination obligatoire. Toutefois, vous devrez présenter un certificat de vaccination à jour contre la fièvre jaune, si vous transitez d'un pays à risque. De même, il est conseillé d'être à jour au niveau du vaccin contre la diphtérie-tétanos-poliomyélite.

Paludisme

Le paludisme peut être facilement évité à l'aide de traitements antipaludiques. Dans la mesure où certains médicaments présentent d'importants effets indésirables, il vaut mieux avoir l'avis de votre médecin traitant. Enfin, n'hésitez pas à vous protéger et à prendre soin de votre santé avec un traitement antipaludéen, des vêtements bien couvrants, des anti-moustiques, des insecticides afin d'éviter au maximum tout risque de piqûre lors de vos vacances.
En Namibie : Du fait d'un climat plutôt sain et sec, le paludisme n'y est pas tellement répandu, sauf au nord-est qui est une zone humide (Kavango et la bande de Caprivi) et au nord.

Règles d’hygiène et d’alimentation

En Afrique Subsaharienne, le virus du Sida est omniprésent. Il faut dire que la contamination atteint plus de 16 % des Kényans. Aussi, veillez à être vraiment prudent lors d'éventuels rapports sexuels ou de contacts sanguins. La prévention est de mise en ces terres.
L’eau du robinet est impropre à la consommation. Aussi, vous ne devez boire que de l'eau minérale en bouteilles, ou alors de l'eau bouillie, filtrée et éventuellement décontaminée. De même, refusez toute consommation de jus de fruits frais, de fruits et de légumes crus n'ayant pas été pelés. Les glaçons sont également à proscrire. Les aliments tels que la volaille, la viande et le poisson doivent être bien cuits, et le lait bouilli. Pensez à laver soigneusement et régulièrement vos mains, sans toutefois les porter à votre bouche après.
Règles à suivre scrupuleusement lors de votre séjour :

  • Dans les eaux stagnantes : ne pas se baigner, car risque important d’infection parasitaire.
  • Sur les sols humides et le sable : ne pas marcher pieds nus.
  • Les animaux ne doivent jamais être caressés même si c'est très tentant. Le port du casque en moto et de la ceinture en voiture est recommandé : la sécurité avant tout.
  • Les médicaments achetés dans des magasins de rue ne doivent pas être consommés.
  • Pensez à emporter avec vous votre traitement médical ou une trousse de secours.

Bon à savoir : La plupart des Occidentaux n'étant pas habitués à ces conditions climatiques finissent par attraper une légère tourista, même en suivant strictement ces règles d'hygiène…

Décalage horaire

Les pays tels que la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda ont 2h de plus en hiver par rapport à la France et 1h d'avance en été. Attention toutefois, cela change considérablement en swahili : ici, 6 heures de décalage sont comptabilisées. Mieux vaut le savoir pour éviter les malentendus dans les régions rurales !
La France et le Rwanda sont en revanche sur le même fuseau.
Si vous partez en RD Congo (République démocratique du Congo), comptez 2 heures en moins en hiver et 1 heure de moins durant la période estivale.
La Namibie conserve les mêmes horaires que la France, avec une heure en plus en hiver.
Le Cap Vert affiche un décalage de 3h en été et de 2h avec la France.

Electricité

Lorsque vous partez en vacances en Ouganda ou au Kenya, pensez à emporter dans vos bagages un adaptateur : seul le système anglais en 240 V est d'usage, avec trois fiches. Il est aussi nécessaire de prendre un adaptateur pour la Tanzanie : les prises électriques sont différentes par rapport à la France. Elle sont composées de 3 fiches, une verticale et deux plates horizontales avec 230 et 220 volts, et 50Hz.
Pour la Namibie, il faut savoir que le courant électrique est très souvent un courant alternatif 220V : ainsi, les prises électriques sont à deux ou trois fiches. Vous pourrez trouver un adaptateur directement sur place.
Enfin au Rwanda, au Cap Vert et au Congo, l’adaptateur n'est pas nécessaire.

Climat

Kenya

Idéale pour admirer la faune qui vient s'abreuver au niveau des divers points d'eau, la saison sèche s'étend de juillet à octobre, puis de décembre à mars.
A l'inverse la saison humide dure de juin à novembre, mais quelquefois jusqu'au milieu du mois de décembre. La saison humide offre son lot d'avantages mais si peu d'inconvénients. Les prix sont plus intéressants, les paysages luxuriants, la fraîcheur intense mais surtout la horde de touristes et les véhicules ont déserté le sol kényan. Par contre, la faune peut être moins présente et les averses imprévisibles.
Le climat est de type tropical, avec un air humide et chaud au niveau de la côte. Aussi, les mois d'été (juillet et août) sont des périodes à éviter, car les pluies sont omniprésentes et la mer déchaînée. Impossible de se prélasser sur la plage.
Le climat est assez humide dans la région du Lac Victoria, avec néanmoins peu de pluies en janvier et février.
Au nord-est, les températures grimpent et la chaleur est forte. On note de légères averses en avril et mai.


Tanzanie

La Tanzanie est séparée en deux : d'un côté la côte relativement plate et un climat équatorial humide et de l'autre, les hauts plateaux qui culminent à plus de 1 500 mètres, avec un climat tropical tempéré.
De mai à octobre, démarre la saison sèche. De décembre à février, ce sont les mois les plus chauds.
La saison des pluies :

  • De début mars à début mai, commence ce que l'on appelle la grande saison des pluies. Les pluies sont concentrées sur les mois de mars et d'avril. Aussi, les soirées se rafraîchissent durant ces périodes de l'année.
  • De début novembre et à mi-décembre, c'est la petite saison des pluies. Il ne pleut que durant quelques heures. Cette période est propice à la photographie puisque la luminosité est intense mais les touristes se font rares. Avis aux amateurs de photo et autres photographes professionnels.


Rwanda

Le climat du Rwanda est marqué par une influence équatoriale. En altitude, le climat devient plus tempéré, notamment à Kigali qui culmine à 1 500m. Les saisons des pluies s'étendent sur 2 périodes : novembre à janvier, puis février à avril. Durant ces périodes, les pluies sont intenses. En dehors de ces mois, le climat est climat et la saison sèche prend le dessus. La neige et les gelées pointent le bout de leur nez en montagne.
Le Rwanda se visite idéalement de juin à septembre durant la saison sèche. Par contre, nous vous déconseillons les saisons des pluies : trop de précipitations, peu propices aux promenades.


Ouganda

En Ouganda, le climat reste quasiment identique, mais l'altitude influe considérablement sur les températures. Les nuits sont par exemple froides au sud-ouest et sur les hauteurs.
Deux saisons des pluies sont à prévoir : d'octobre à décembre, puis de mars à début juin. Malgré les précipitations, la chaleur est intense.
L'Ouganda est un pays qui se visite plutôt de juin à septembre, puis de janvier à mars : la saison sèche est idéale pour tout type de séjour.
A éviter : Les saisons des pluies doivent être évitées au maximum. Les pistes et autres routes sont souvent impraticables, même pour un 4x4.


Sécurité

Vol

Les touristes sont des proies faciles pour les pickpockets, que ce soit dans les transports et même en ville. Aussi, ne prenez que le strict nécessaire lorsque vous vous promenez et évitez de laisser des objets de valeur visibles dans la voiture.


Agression

Il est déconseillé aux femmes de se balader toute seule la nuit. Les attaques à main armée étant relativement fréquentes à Nairobi la nuit, il est préférable de faire comme les locaux et d'utiliser un taxi.


Mendicité

Au lieu de donner de l'argent aux mendiants, il vaut mieux leur acheter de quoi se nourrir.

Marchandage

véritable institution sur le sol africain, le marchandage est de rigueur lors de vos emplettes. Activité particulièrement ludique, cela permet surtout de diminuer le prix d'achat sur les marchés de 30 %, voire même jusqu'à 50 %. En revanche, les tarifs sont plus près de la réalité chez les producteurs et les artisans. Il ne faut pas oublier que le marchandage est une coutume et qu'il doit être considéré comme un jeu et non un dû !

Le respect de la nature

Pensez à toujours respecter l'environnement et les animaux au cours de vos divers safaris.
Les détritus, déchets alimentaires, mégots de cigarettes ou autres n'ont rien à faire sur le sol de la savane, qui pourrait très vite s'embraser.
Voici quelques recommandations utiles : la radio du véhicule ne doit pas être allumée, il faut rouler à très faible allure afin de ne pas importuner la faune et ne jamais descendre du véhicule de sa propre initiative. Les animaux, tels que les hippopotames, les éléphants et les buffles sont sur leur territoire et peuvent charger n'importe quand. Enfin, les crocodiles ne sont jamais très loin non plus dans les rivières.
Même si c'est assez tentant, il est interdit sur la plage de ramasser des coquillages et autres coraux afin de préserver le milieu marin. Il vaut mieux en acheter dans des boutiques spécialisées. Le corail étant fragile, il ne faut pas non plus le toucher lors de vos sorties en mer ou activités sous-marines

Pourboires et bakchich

Les guides et accompagnateurs sont toujours à vos côtés en Tanzanie mais aussi au Kenya. Il est donc conseillé de prévoir un pourboire pour le personnel qui vous guide pas à pas lors de chacun de vos périples. C'est la même chose lorsque vous vous prenez en photo avec la tribu Maasaï : il est d'usage de donner de l'argent en échange d'une photo. Aussi, il est préférable de leur demander combien avant de photographier qui que ce soit…
Si le pourboire est courant dans la plupart des établissements touristiques namibiens, cela est totalement interdit dans les réserves et les parcs nationaux. Par contre, le marchandage reste d'usage dans les échoppes qui jonchent la route et la plupart des marchés ruraux.

Monnaie

Le shilling kenyan (ksh) est la monnaie officielle au kenya. 100 shillings (selon les données de 2010) représentent environ 1€.
Le shilling tanzanien (Tsh) est l'unité monétaire en Tanzanie. Pour 1€, vous aurez à peu près 1'600Tsh.
Au Rwanda, le franc rwandais est l'unité monétaire tandis qu'il s'agit du shilling en Ouganda.
La monnaie officieuse reste toutefois le dollar américain dans l'ensemble de ces pays. Il est recommandé de partir avec des dollars, surtout si vous avez l'intention de visiter des parcs.
Au Cap-Vert, la monnaie est le CVE (l'escudo du Cap-Vert). 1€ correspond à 110CVE. L'escudo est une monnaie qui ne peut être échangée qu'au Cap-Vert. Pour trouver des distributeurs automatiques compatibles avec les cartes internationales, il faut se rendre dans les aéroport de Praia et Sal, ainsi qu'à Praia. Les banques sont ouvertes de manière générale de 8h à 14h, du lundi au vendredi de 8h à 14h, si vous avez besoin de retirer des espèces. Les guichets des banques et uniquement les grands établissements hôteliers acceptent la MasterCard.
En Namibie, le NAD (dollar namibien) est la monnaie officielle. Selon le cours de mai 2015 (estimatif), 1€ correspond à 13,5 Nad. Régler vos achats en Rand sud africain (ZAR) représente de nombreux avantages : notamment celui de changer vos pièces restantes en France, a contrario du NAD. Si l'euro et la livre sterling sont souvent acceptés, la devise la plus courante reste toujours le dollar américain. En principe, les banques sont en mesure de changer les chèques de voyage et les devises, et ce avec un très bon taux. Enfin, les hôtels, restaurants et l'ensemble des boutiques acceptent les cartes de crédit.

Langue

Le swahili est la langue du Kenya, mais aussi celle qui est la plus parlée dans toute l’Afrique. Si dans les villes et sur la côte, l'anglais est fréquemment utilisé, le français reste absent du langage courant. En Tanzanie, l’anglais est la première langue du pays, tandis que le kiswahili est la langue officielle.
En Ouganda, c'est l'anglais qui est largement dominant, alors que le français devient une des langues officielles en RP Congo et au Rwanda.
Au Cap Vert, le français étant enseigné sur les bancs de l'école, est facilement parlé. Pourtant, bien que peu utilisée dans les îles, la langue officielle du pays est le portugais. Le créole reste encore majoritaire.
En Namibie, la langue officielle est l'anglais et le français se fait rare. On rencontre aussi les idiomes bantous, les dialectes khoisan, afrikaans ainsi que l'allemand.

Téléphone

Pour téléphoner depuis la France vers la Namibie, il faut composer l'indicatif téléphonique suivant : + 264.

Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo