Fiche Pays Ethiopie

L’Ethiopie

Intitulé officiel du pays : Ethiopie
Capitale : Addis Abeba
Superficie : 1 127 127 km2
Population : 90 076 012 habitants
Peuples et ethnies : L'Ethiopie est peuplée par plusieurs ethnies parmi lesquelles se trouvent les Habesha, les Amhara, les Tigrés, les beta Israël, les Oromos ou encore les Somalis. Elles font partie des communautés les plus représentées.
Langues : La langue officielle du pays est l'Amharique
Religions : Bien que la majorité des gens soient chrétiens, certains parmi eux sont de confession musulmane, juive et l'on trouve même des personnes conservant des pratiques animistes dans les parties reculées ou alors d'autres adhérents au mouvement rasta.
Institutions politiques : De son nom officiel République fédérale démocratique d'Éthiopie (RFDE) depuis 1995, l'Ethiopie est une république fédérale.
Président de la République : Mulatu Teshome


Histoire de l’Ethiopie

Berceau de l'humanité

Avec des trouvailles archéologiques qui permettent de dater l'apparition des tout premiers hominidés il y a 3 à 4 millions d'années, l'Ethiopie est vue comme l'un des lieux d'origine de toute civilisation. On peut largement dater l'apparition de l'Homo Erectus et de l'Homo sapiens entre 1.7 million et 200 000 ans avant J.-C. Bien qu'il n'y ait pas d'éléments probants, il semblerait que l'Ethiopie ait appartenu au pays de Pount entre -3 000 et -1 000 avant J.-C.


Le royaume d'Aksoum

Situé sur les côtes de la mer rouge et ayant pour capitale Aksoum, le Royaume d'Aksoum, plus grand Etat d'Afrique est un véritable melting-pot où se côtoient populations d'Arabie du Sud, des grecs et des juifs. Si ce royaume est connu pour son rôle majeur vers l'an 330 dans la maîtrise de l'écriture avec notamment l'invention de l'alphabet égyptien, c'est un empire qui construit sa prospérité sur le commerce, le développement de l'exportation des matières premières et sur le contrôle des principales routes maritimes.


Les Salomonides

L'Ethiopie a connu un premier grand bouleversement en 990, moment où d'une part le royaume d'Aksoume disparaît complètement, mais également dû au fait que les chrétiens sont chassés par les musulmans venus des côtes, vers l'intérieur du pays. Commencent ainsi de multiples affrontements pour s’approprier le pouvoir et le centre du pays.
Yekouno Amlak, renverse en 1270 Yetbarek, le dernier roi zagwé et instaure définitivement la dynastie salomonide. Cette dernière demeure au pouvoir jusqu’à 1974.


Les menaces étrangères

L'Ethiopie connaît entre 1855 et le début du XXe siècle, 3 rois qui viennent gouverner le pays. Le premier d'entre eux, le souverain Téwodros II, permet l'unification et la centralisation du pays. Cette dernière s'achève avec la destitution en 1974 de Haile Selassie I
Celui-ci doit lutter avec ferveur contre les forces étrangères qui veulent s'emparer du canal de Suez. Entre 1875 et 1889, il n'a de cesse de défendre son pays contre les menaces étrangères qui viennent en tout premier lieu de l'Egypte entre 1875 et 1876, puis de l'Italie entre 1885 et 1887 à qui il infligea une cuisante défaite à la bataille de Dogali, puis enfin des troupes madhistes qu'il écrasa à plates coutures en 1889. Malheureusement pendant qu'il combat, il ne s'occupe guère des problèmes internes du pays.


Géographie de l’Ethiopie

L'environnement géographique de l'Ethiopie est très diversifié. Elle profite largement des principaux fleuves qui coulent dans la Corne de l'Afrique et gît sur l'axe au niveau duquel 3 plaques tectoniques se rejoignent. Elle se localise dans la vallée du Grand Rift dans sa partie africaine qui abrite la dépression de l'Afar. Les relevés topographiques vont de -120 m au-dessous de la mer dans le désert du Danakil à 4 543 m d'altitude au niveau du mont Ras Dashan, son point culminant. En ce qui concerne son relief, il marie aisément hauts plateaux comme c'est le cas du plateau central oscillant entre 1 800 et 3 000 mètres d'altitude, régions volcaniques, plaines verdoyantes qui offrent un merveilleux contraste avec les zones désertiques ou les savanes ou encore canyons escarpés et magnifiques massifs.
Cette localisation géographique conduit l'Ethiopie a être sous plusieurs influences climatiques. Les régions situées au sud-ouest du pays sont influencées par le climat tropical, alors que les autres zones subissent les moussons venues de l'océan Indien et les altitudes plus froides.

Economie de l’Ethiopie

La plus grande richesse économique de l'Ethiopie provient de sa superficie et de ses terres cultivables. En effet, 65 % des parcelles de terre que possède l'Ethiopie, parmi son million de km² que représente sa superficie, peuvent être labourées et facilement irriguées grâce aux 14 rivières qui alimentent le pays en eau. Non seulement la culture du café arabica permet de classer le pays à la sixième place des plus gros exportateurs au monde, mais aussi de nourrir 12 % de la population en période de récolte qui s'étale d'octobre à février. Il semblerait que le pays puisse même rentrer dans les trois meilleurs exportateurs dans quelques années. Si le pays a connu une période difficile économiquement parlant en 2003, cette situation s'est largement améliorée, le PIB n'ayant de cesse de progresser depuis 2004, avec un PIB frôlant les 8 % en 2006-2007 et atteignant les 9,90 % en 2014 pour un PIB par habitant à 610 $. Bien que l'Ethiopie connut une forte croissance économique, selon les prévisions de The Economist, journal britannique, l'Ethiopie reste parmi les pays les plus pauvres au monde. Isolement géographique, guerre d'Indépendance contre l'Erythrée, autant de facteurs qui nuisent à son bon développement économique, malgré une production de café très encourageante.


Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo