Fiche Pays Mozambique

Le Mozambique

Intitulé officiel du pays : Mozambique
Capitale : Maputo
Superficie : 801 590 km²
Population : 28 762 763 habitants
Peuples et ethnies : Issu de multiples vagues d'immigration, le Mozambique est un pays multiculturel habité par une population aux origines portugaises, chinoises et indiennes. Malgré ce phénomène ethnique, 99.68 % de la population reste d'origine africaine. Les principales ethnies raciales sont les Angones, les Macuas, les Yaos et bien d'autres encore.
Langues : Portugais
Religions : A l'image de ses origines raciales, la religion est un mélange de croyances. La religion prédominante est le catholicisme à 24 %, le christianisme à 19 %, 18 % sont musulmans, 22 % athées et les 17 % restant se divisent en diverses croyances.
Institutions politiques : République dirigée par un président élu pour 5 ans.
Président de la République : Felipe Nyusi


Histoire du Mozambique

Les premiers habitants

Comme ce fut le cas dans de nombreux pays d'Afrique du Sud, les tribus qui peuplèrent en premier lieu le Mozambique, sont des peuples chasseurs cueilleurs, les Bushmen ou les San. Viennent ensuite les bantous venus d'Afrique équatoriale, dont la civilisation est plus évoluée en termes technologiques et qui accélèrent la migration des chasseurs cueilleurs en l'an 200 à 300 vers le sud. Au VIe siècle, avec le commerce du cuivre, du fer et de l'or, les Swahili s'installent pour établir leurs commerces.


L’arrivée des explorateurs et la colonisation

C'est l'arrivée de Vasco de Gama à la fin du XVe siècle qui sonne les prémisses de la colonisation portugaise. En effet, les Portugais construisent des forts pour pouvoir y établir leurs commerces. Venus au Mozambique pour y trouver de l'or, ils s'implantent peu à peu le long du Zambèze et à l'intérieur des terres pour y développer leurs commerces et pour prendre possession de terres agricoles. Les toutes premières résistances de la part des tribus commencent au XXe siècle et en 1964 les premiers affrontements éclatent. Ce n'est qu'en 1975 que le pays trouve son indépendance et que la République du Mozambique est établie.


La guerre civile

Le front de Libération du Mozambique et le parti de la Résistance Nationale du Mozambique (RENAMO) rentrent en conflit en 1976 et c'est le début d'une grande guerre civile. Les premiers défendant des idées marxistes sont soutenus par l'URSS, alors que les seconds qui s’entraînent en Rhodésie reçoivent le soutien des Etats-Unis et de l'Afrique du Sud de l'Apartheid. Cette véritable guerre froide qui fit 1 million de morts et conduit à l'expatriation de 1 400 000 réfugiés, dura 17 ans et est considérée comme l’événement le plus meurtrier du pays. Ce sont les accords de Rome signés en 1993 qui donnent lieu à des négociations et aboutissent à la fin du conflit. Le Mozambique totalement détruit met plusieurs années à se remettre de l'extrême pauvreté dans lequel il s'est retrouvé.


Géographie du Mozambique

Aux frontières de plusieurs pays comme l'Afrique du Sud, le Zimbabwe à l'est, le Malwi et la Zambie au nord-ouest et la Tanzanie au nord, le Mozambique s'étend sur près de 2 000 km le long du littoral de l'océan Indien, qui est la région la plus peuplée. Au centre, on trouve de longs fleuves qui arrivent des hauts plateaux de l'Afrique Australe et qui coupent de-ci de-là la savane. Au fur et à mesure que l'on gagne en altitude, la végétation se fait de plus en plus dense. A part le Mont Bonga qui s'élève à 2 436 m, les paysages du Mozambique sont faits de lagons et d’îles dans lesquels évolue une faune aquatique riche et de toute splendeur. Celle-ci donne lieu à de nombreuses activités sportives comme la pêche, le snorkeling ou encore la plongée. Si la faune aquatique est importante, il en est de même pour la faune sauvage évoluant dans des contrées magiques ou dans les réserves naturelles et les parcs du pays.


Economie du Mozambique

Avec une croissance économique d'environ 7 % entre 1998 et 2008, le Mozambique est devenu un territoire d'Afrique australe très prisé des investisseurs étrangers. Si les secteurs des télécommunications, des transports et de la construction sont en plein essor, le PIB est constitué à 28 % par le secteur de l'agriculture et de la pêche, à 30 % par l'industrie et à 42 % par les services. De plus, de nombreuses ressources naturelles pourraient contribuer au développement économique, mais elles restent encore à ce jour non exploitées à leur juste mesure. Parmi celles-ci, figurent les ressources énergétiques qui reposent sur le gaz, l’hydroélectricité ou encore le pétrole en plateformes off-shore, les ressources minières avec notamment les pierres précieuses et le titane ou enfin la sylviculture, la pêche, l'agriculture et bien sûr le tourisme. De ce fait, le pays se trouve à la 172e place en 2007 dans l'indice du développement humain du PNUD qui en compte 177, et s'inscrit parmi les pays les plus pauvres au monde. Bien qu'une aide internationale parvient à couvrir à 50 % les dépenses de l'Etat, celui-ci n'arrive pas à faire face à la corruption, aux variations climatiques et au véritable manque d'infrastructures. En mettant au point son « Plan d’action quinquennal pour la réduction de la pauvreté absolue », le Gouvernement du Mozambique fait du combat contre la pauvreté, son cheval de bataille.


Haut
OBTENIR UN DEVIS