Mont Fuji

Situé au sud-ouest de Tokyo et sur la côte sud sud de l’île de Honshu, le mont Fuji culmine à près de 3 776 mètres d’altitude. Cette montagne du centre du Japon est un stratovolcan, avec un faible risque d’éruption, sachant que la dernière date de 1707.

En dehors de cet aspect volcanique, le mont Fuji est une merveille de la nature, que des milliers de touristes s’empressent de visiter chaque année, notamment pour la beauté de la région des Cinq Lacs qui se déploie à sa base.
Lire la suiteRéduire

Le mont Fuji et la région des Cinq Lacs

Parfaitement symétrique, le mont Fuji est un réel symbole au Japon, ce qui lui a valu d’être inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 2013 et d’être immortalisé par une série d’estampes intitulée les « 36 vues du mont Fuji».
En dehors de l’ascension du mont Fuji pour les plus courageux, la visite de la région des Cinq Lacs permet de découvrir des paysages à couper le souffle. Le temps d’une randonnée, vous aurez tout loisir d’apprécier les lacs, les cascades, les plateaux et les grottes qui se déploient autour de cette majestueuse montagne. Si votre rêve serait d’effectuer l’ascension du mont Fuji lors de votre voyage au Japon, sachez que celui-ci n’est accessible que durant les vacances estivales, soit du 1er juillet au 28 août. Nombre de Japonais rêvent également d’une mont Fuji visite, ne serait-ce que pour voir le soleil se lever sur cette nature exceptionnelle.

La visite de Fuji Yoshida

Lors de votre voyage Japon, n’hésitez pas à découvrir la ville de Fuji-Yoshida. Cette commune résolument atypique est surtout célèbre pour abriter le sanctuaire de Kitaguchihongu-Fuji-Sengen. Dédié à la divinité Shintô, ce sanctuaire est un lieu de pèlerinage. Fondé en 788 afin de protéger les Japonais des éruptions, ce sanctuaire est toujours d’aplomb avec ses arbres centenaires, voire pluri-centenaires tout autour. Certains cèdres sont d’ailleurs considérés comme étant sacrés par la population locale.

Si vous envisagez d’effectuer une randonnée pédestre vers le sanctuaire de Fuji Sengen au Japon, prévoyez environ 5 minutes (bus Fujikyu pour le lac Yamanaka et descendre à Asama Jinja-mae) ou 20 minutes de marche depuis la gare de Fuji-Yoshida, N’hésitez pas à demander des renseignements au moment de la réservation de votre séjour, afin d’être bien informé.

Découvrir le lac Kawaguchi

Sis an centre de la région des Cinq Lacs au Japon, le lac Kawaguchi est célèbre tant pour sa beauté que par sa particularité. Dans ce lac, votre reflet va se refléter de manière inversé, comme dans un miroir à l’envers. Inutile de préciser que petits et grands vont adorer cette animation totalement inédite et naturelle. Par ailleurs, la vue est splendide et mérite le détour en plus d’apprécier son propre reflet dans l’eau.

Les musées d'art dans la région des Cinq Lacs

Visiter le musée d'art Itchiku Kubota

Les amateurs d’art et de culture pourront se rassasier avec ce musée au Japon à l’architecture étonnante. Les œuvres d’Itchiku Kubota y sont présentées : entre les bijoux anciens en pâte de verre et les kimonos contemporains, nul doute que vous apprécierez de partir à la découverte des coutumes nipponnes. Et après la visite des œuvres, n’hésitez pas à savourer une tasse de thé au salon de thé, adjacent au jardin. Ce musée se trouve à proximité de la gare de Kawaguchiko. Il faut prévoir 25 minutes seulement.

La découverte du musée d'art Kawaguchiko

Ici, photographies, estampes et tableaux à l’effigie du mont Fuji sont à l’honneur. A seulement 7 minutes à pied de la gare de Kawaguchiko, ce musée mérite réellement le détour lors de votre séjour au Japon. Si les randonnées pédestres ne sont pas votre domaine de prédilection, optez pour la visite des musées ou la découverte des paysages naturels, sans oublier les croisières sur les lacs qui se déploient tout autour du mont Fuji.

Les 5 lacs du mont Fuji

Les croisières sur le lac Kawaguchi

Le lac Kawaguchi se trouve à seulement 10 minutes à pied de la gare de Kawaguchiko. Ce lac offre de nombreuses activités, en plus des randonnées pédestres, mais aussi une croisière atypique d’une durée de 30 minutes environ. Quoi de plus agréable que de sillonner la région sur une bateau de croisière afin d’apprécier pleinement la majesté des paysages et des Cinq Lacs.

Le lac Sai

Ce lac situé au pied du mont Fuji est empli de mystères. Après le lac Shoji, c’est le deuxième plus petit lac du Japon. La rive sud-ouest de ce lac est bordée par la forêt Aokigara Jukai. Prenez le temps d’apprécier pleinement la nature unique et luxuriante aux alentours, le tout surplombé par le mont Fuji qui domine fièrement.

Le lac Shoji

Ce lac affiche une circonférence de seulement 5 km, ce qui fait de lui le plus petit lac de la région des Cinq Lacs. Une randonnée vers la rive gauche permettra d’avoir une vue spectaculaire et totalement unique sur le mont Fuji.

Le lac Motosu

C’est de loin le plus profond des lacs qui se déploient autour du mont Fuji. La rive nord du lac permet d’observer la mont Fuji autrement. La vue y est tellement sublime, qu’elle est également représentée sur la monnaie : les billets de 1 000 yens, c’est dire à quel point ce site est exceptionnel. Entre la beauté du cadre naturel, la quiétude de la nature, et la faune et la flore originelles incroyables, il serait dommage de passer à côté de ce lac. Le développement touristique y est pourtant peu marqué.

Profitez de croisières sur le lac Motosu : en dehors des activités touristiques classiques, n’hésitez à embarquer à bord des bateaux dont le fond est en verre, afin d’admirer la vie sous-marine des lacs. L’eau y est tellement claire, que vous aurez tout loisir d’apprécier la faune et la flore aquatiques du lieu.

Le lac Yamanaka

Ce lac est le plus imposant des cinq mais aussi le plus haut, avec une altitude de près de 982 m. Très populaire, ce lac attire de plus en plus de touristes, tant au niveau du cadre que des prestations et autres activités touristiques, sans oublier les multiples restaurants et magasins qui encadrent le site. Voilà une belle occasion de déguster les spécialités locales ou de ramener des souvenirs de votre voyage Japon. Le lac propose également des croisières d’une durée de 35 minutes environ. L’embarcadère d’Asahigaoka ou de Yamanaka assurent les départs régulièrement.

Le lac Tanuki

Bien qu’artificiel, le lac Tanuki mérite aussi le détour le temps d’une randonnée ou d’une ascension du mont Fuji. A proximité des chutes de Shiraito, ce lac offre une vue incroyable du mont. Les amateurs de photo ne seront pas déçus puisque le mont Fuji se reflète sur les eaux limpides du lac.

L’ascension du mont Fuji

La 5e station

Plus haut sommet du Japon, le mont Fuji ne cesse d’attirer les amateurs de randonnées et d’escalade. La 5e station du mont se situe sur la voie d’escalade Kawaguchiko – Yoshida-guchi et est accessible en bus. Très touristique, cette station est idéale pour ceux et celles qui n’envisagent pas d’escalader le mont.

Comment escalader le mont Fuji

Avant de se lancer à l’ascension du mont Fuji, il est important de prendre en compte certaines considérations telles que le climat, les températures et la préparation.

En été, les températures moyennes oscillent entre 4° C et 6° C. Il n’est d’ailleurs pas rare d’assister à des chutes de neige. La saison d’escalade du mont est ouverte durant les mois de juillet et août. Etant considéré comme un lieu sacré, le mont Fuji est escaladé par de nombreux pèlerins chaque année.

Outre la préparation physique et les troubles liés à l’altitude, il est crucial de bien se préparer lors de l’ascension du mont Fuji. Bien que relativement facile et accessible même par des enfants, ce type de randonnée demande d’avoir de bonnes chaussures de marche, des vêtements de montagne imperméables, de l’eau potable, un sac à dos confortable et des en-cas à grignoter.

Important : interdiction de camper le mont Fuji.

Les différentes voies pour atteindre le mont Fuji

Il existe de nombreuses voies balisées pour accéder plus ou moins facilement au mont Fuji. Il suffit de se renseigner en amont pour connaître les niveaux de difficultés ainsi que la durée de l’ascension.

  • la voie Kawaguchiko – Yoshida-guchi : comptez environ 6 h de montée et 3 h pour descendre

  • la voie Gotemba-guchi : 8 h pour grimper et 3 h pour redescendre. Cette voie est difficile et assez longue.

  • la voie de Fujinomiya-guchi ou voie de Mishima-guchi : prévoir 5 h pour atteindre le mont et 3 h pour en descendre. Celle-ci est courte mais c’est aussi le versant le moins intéressant au niveau de la vue.

  • la voie de Subashiri-guchi : cette voie est accessible depuis la 8e station et rejoint la voie de Yoshida-guchi. Il faut compter 8 h entre la montée et la descente.

Le mont Fuji avec sa région des Cinq Lacs est un site chargé d’émotions et de mystères, tant au niveau de la beauté du cadre naturel, que des différents sites à découvrir. Les croisières permettent de parfaire votre séjour et d’apprécier autrement la splendeur de ce mont sacré.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS