Informations Covid-19

Que faire à Kyoto ?

Ville à couper le souffle, Kyoto est mondialement connue pour ses magnifiques temples et jardins de rêve. Un incontournable lors d’un séjour au Japon ! En passant devant ses petites maisons en bois, vous tomberez aussitôt sous son charme. Alors, prêt pour visiter Kyoto ? Suivez le guide !

Visiter Kyoto et ses temples

Kyoto est une ville somptueuse qui se trouve sur Honshu, la plus grande île de l’archipel du Japon. Ancienne capitale de l’archipel, elle est désormais facilement accessible en Shinkansen (train à grande vitesse japonais) depuis Tokyo qui l’a détrônée. Peu importe son statut, Kyoto reste resplendissante et unique. La cité est aujourd’hui désignée comme la ville aux 1 000 temples. Cela annonce d’emblée la couleur : rechargez la batterie de votre appareil-photo ! Difficile de tous les voir, mais parmi les immanquables, il y a le complexe de Kiyomizu-dera, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO pour sa stupéfiante construction sur pilotis. Et ce n’est pas tout ! Car qui dit temple, dit bien entendu aussi jardin !

Le palais Katsura a sa place toute trouvée sur cette liste pour la beauté époustouflante de son cadre verdoyant. Une inépuisable source d’inspiration pour les architectes du monde entier. Qui sait, peut-être que vous aussi serez inspiré par cet ensemble absolument remarquable, vieux de plusieurs siècles. Pour profiter d’un autre jardin spectaculaire, nous vous conseillons Ginkaku-ji et son fameux pavillon d’argent, isolé en pleine nature.

Si rien ne vous arrête dans ce fou marathon, visitez également Fushimi Inari, devenu un des principaux symboles du pays à l’étranger. Le temple apparaît même dans le film Mémoires d’une Geisha : un succès planétaire que nous vous conseillons de voir (ou revoir) pour préparer votre voyage au pays du soleil levant. Enfin, Kinkakuji, Tenryu-ji et Saiho-ji méritent eux-aussi une visite.

Que faire à Kyoto ? Le Kyoto traditionnel... et encore plus de jardins !

Le calme des jardins verdoyants de Kyoto n’ont définitivement rien à envier à la quiétude de ses temples bouddhistes. Pour poursuivre dans l’extraordinaire splendeur des jardins de cette ville impériale, rendez-vous aux temples Ryon-ji et Daitoku-ji. Avec un peu de chance, peut-être croiserez vous le chemin de quelques moines. Quoi qu’il en soit, l’environnement grandiose de ces bâtiments religieux ne manqueront pas de vous impressionner.

Au détour des charmantes ruelles pavées de Kyoto, assurez-vous également de passer par le district médiéval de Gion pour vous livrer à une autre activité totalement japonaise. Ce quartier était en effet autrefois réputé pour ses geishas et continue d’honorer ses traditions. Ouvrez l’oeil et vous rencontrerez sans doute une des nombreuses maikos du quartier, apprenties geishas dont le maquillage et le costume traditionnel vous offriront un extraordinaire retour dans le temps !

Avec ou sans guide, la promenade reste dans tous les cas des plus agréables pour se plonger dans l’Histoire du pays et se ressourcer entre deux visites de temples. L’expérience est d’autant plus intense au début du printemps (fin mars à mi-avril) quand les cerisiers en fleurs colorent joliment les rues de la ville. Tout simplement magnifique !

Goûter à la délicieuse cuisine japonaise

Que faire à Kyoto, après s’être épuisé dans son dédale de temples et jardins ? Reprendre des forces, bien sûr ! Après la visite des palais, prenez soin du vôtre (de palais !). Un voyage au Japon ne pourrait pas être complet sans goûter à ses spécialités culinaires. Et en la matière, Kyoto est justement une destination de choix. Le soir venu, dirigez-vous vers le quartier de Pontocho et ses nombreux restaurants. Préparez-vous à une explosion de saveurs locales ! L’endroit parfait pour tenter la cuisine kaiseki, ensemble de petits plats traditionnels servis sur un plateau. Désormais appréciée jusqu’en Occident, la cuisine japonaise regorge de mets plus savoureux les uns que les autres. En plus des traditionnels sushis, on trouve ainsi les tsukemono, des légumes à déguster avec baguettes (cela va de soi !).

Succombez également aux plats à base de sauce teryaki et au célèbre tofu, qui n’est pas le monopole de la communauté végétarienne. Riz au curry et ramen sont également à goûter absolument. Moins connus chez nous, les wagashis sont des pâtisseries typiques à commander quand vient l’heure du dessert. Quant aux boissons, le thé et sa bien connue stricte cérémonie reste la plus populaire mais vous avez également le droit de vous permettre un saké ou autre alcool de riz. Kyoto a décidément de quoi nourrir votre estomac autant que vos yeux ! Vos valises sont prêtes ?

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS