Voyage à New York


Voyage à New York


Voyage sur New York

New York, ville de tous les frissons !...
S'il y a un terme qui colle parfaitement à celle que l'on surnomme "la grosse pomme ou big apple", c'est le terme "PLUS" : la plus grande, la plus vertigineuse, la plus éclectique, la plus captivante. Elle se laisse dévorer et libère ses saveurs les plus douces les unes après les autres. Un plaisir à goûter sans tarder.
Personne ne revient indemne de son voyage à New York tant cette impression incessante de grandeur bouleverse. C'est une ville qui est toujours en pleine effervescence et dont l'énergie créatrice se retrouve dans tous les domaines. C'est aussi la ville de la démesure où les dimensions n'ont plus de limite : gastronomie, architecture, culture, diversité ethnique, ici il en faut toujours plus...C'est aussi un lieu qui tire également son énergie de la rue et de ses différents quartiers tels que : Harlem, le Queens, Brooklin ou encore Manhattan. Partir en voyage à New York City, c'est ouvrir la porte de tous les possibles ! C'est s'aventurer dans l'une des villes les plus fascinantes du monde.



15 raisons pour visiter New York


Pourquoi New York ?

  1. La skyline

    Indissociable de la ville de New York, la "skyline" s'érige fièrement dans Manhattan. Et si vous voyagez à New York, vous ne pourrez absolument pas la louper. Même si New York est réputée pour ses gratte-ciel qui finissent par n'émouvoir plus personne, la "skyline" pour sa part, interpelle. Droite comme un "I", on l'identifie immédiatement que cela soit sur des clichés ou sur une prise de vue. Avec elle, New York retrouve un symbole.


  2. Central Park

    Véritable poumon de la ville, Central Park est à la croisée de tous les chemins. Les plus grands films ont, à un moment ou à un autre, tourné une scène dans cet immense espace vert de Manhattan. On y court, on s'y promène et quand on voyage à New York, il devient un incontournable pour en admirer sa splendeur.

    Monument historique depuis 1965

    Ce parc est un lieu de vie à lui tout seul. Si en son centre on trouve le grand réservoir d'eau de la ville, devenu point de ralliement pour bon nombre de personnes, la partie sud laisse plus de place à la nature avec des prairies, des sentiers et beaucoup d'espaces verdoyants. C'est un lieu plein de charme avec beaucoup d'âme.
    Sa partie nord est marquée par des rochers et des collines
    L'intégralité de son parc est peuplée par des petits êtres qui sautent de branche en branche et qui y ont élu domicile : les écureuils.
    Central parc est un lieu de flânerie et de promenade bucolique, mais mieux vaut ne pas s'y aventurer la nuit.
    Les quelques pas dans le parc conduiront également dans un lieu affectionné des enfants : Central Park Wildlife Center, un petit zoo mais qui n'en est pas moins dépourvu d'ours polaires notamment.
    On poursuivra également sa quête de culture en visitant ses deux célèbres musées : le "MET" , le Métropolitan et le Musée d'Histoire naturelle. Des lieux fantastiques, implantés à proximité du parc et qui regorgent de merveilles.
    Et si l'hiver Central Park se pare d'un blanc manteau, il n'en devient pas moins intéressant. Il offre en effet la possibilité de s'adonner au patin à glace à Wollman Rink
    Nous avons localisé sur la carte ci-contre les principaux centres d'intérêt de Central Park ou dans une localisation proche.


  3. La Statue de la Liberté

    Icône incontestée des États-Unis, cette statue conçue par le sculpteur Frédéric Bartholdi avait été offerte par les Français à l'occasion du centième anniversaire de l'indépendance des Américains. S'érigeant sur Liberty Island, "la Liberté éclairant le monde " se voulait d'être un point de repère pour les immigrants entrant sur le territoire américain et qui ne voyaient qu'elle.
    Attention : En raison des événements du 11 Septembre 2001, sa visite est limitée à l'entrée de son musée situé dans son piédestal et à son parc environnant. On s'y rend grâce à un bateau partant de Battery Park, dans la partie sud de Manhattan. Même si les clichés seront des plus connus, ils resteront néanmoins sensationnels et laisseront de magnifiques souvenirs.
    A noter : A Ellis Island, l'ancien centre d'immigration constitue une visite très instructive.


  4. L'Empire State Building

    Immortalisé en 1933 dans le film de Schoedsack "King Kong", la construction de cet édifice extraordinaire se termina en 1931. De style art déco, ce gratte-ciel est le plus haut de la ville.
    Il offre une vue époustouflante sur la ville, mais il faut faire preuve de beaucoup de patience pour y grimper, les visiteurs étant nombreux.
    Si le temps est au beau fixe, du haut de ses 320m de hauteur, on peut avoir un panorama époustouflant depuis le 86e étage, portant jusqu'à 100 km.


  5. Le Pont de Brooklyn

    Pourquoi ne pas traverser ce pont lors de votre voyage à NY ? A pied ou à vélo, il vous permettra d'accéder au quartier résidentiel de Brooklyn (quartier de Brooklyn Heights et sa promenade) et de vous offrir ainsi, une vue différente sur Manhattan.
    Si vous ne souhaitez pas le traverser, vous pourrez l'observer tout simplement depuis South Street Seaport, au sud du quartier de Manhattan.
    Ce merveilleux pont suspendu, long de 2 kilomètres, est l'un des plus vieux de la ville et sa construction a pris fin en 1883.


  6. Times Square

    C'est un lieu que l'on finit toujours par atteindre lorsque l'on se promène dans New York. 360 000 personnes y transitent quotidiennement.
    Times square est également le lieu de la démesure et du clinquant : ses publicités gigantesques, les lumières incessantes de ses enseignes en font un lieu qui sombre dans l’exubérance. En revanche, c'est un lieu de festivités exceptionnel, notamment lors du Nouvel An qui voit l'une des plus belles scène de liesse au monde.


  7. Broadway et les grandes avenues

    Lieu de spectacle par définition de la ville de New York et célèbre pour les comédies musicales et les pièces de théâtre, Broadway Avenue, sur laquelle se trouve également Times Square, voit cette partie de son avenue relative aux spectacles appelée Great White Way
    Cette avenue prestigieuse, qui se remarque de façon manifeste sur un plan de la ville, descend également jusqu'au Bronx et croise la 7e avenue au niveau de Times Square justement. Avec la 7e, qui part de West village ou la 5e Avenue, on pénètre dans l'univers du luxe. Près de Central Park, se trouvent les appartements luxueux et les adresses de prestige.


  8. Le Shopping

    Fan de shopping, vous constaterez vite qu'à New York, le souci majeur ne résidera pas dans le fait de savoir si vous allez trouver l'article recherché et dans quel magasin vous le trouverez, mais plutôt de savoir comment vous aller faire pour pouvoir vous arrêter.
    Le shopping durant votre voyage à New York vous fera tourner la tête. Comment résister aux boutiques chic de la 5e avenue ? Aux tendances dernier cri à Soho, Greenwich Village, Chelsea ou Tribeca ? Aux magasins d'usine sur Garment District ? Une frénésie qui vous conduira même dans le plus grand magasin du monde, Macy's situé entre Madison avenue et la 5e, dans Manhattan Midtown et dans lequel vous trouverez de tout, même si cela n'est pas bon marché tout de même !
    Rendez-vous vers le Rockfeller Center, pour y découvrir la majorité des enseignes les plus renommées.


  9. La puissance de New York

    N'oublions pas que New York fait également partie d'une puissance mondiale financière, économique et politique colossale. Rien d'étonnant à ce qu'on l'on y trouve les plus grandes institutions : le Financial district et la bourse de Wall street, la Trump Tower, le Rockfeller Center ou tout simplement le siège des Nations Unies. Manhattan pour sa part reste l'un des sièges des activités tertiaires du pays, avec à 90 % une population de bureaucrates qui y viennent la journée, mais n'y résident pas.
    Même si New York a également un visage plus sombre, après sa faillite évitée de justesse en 1975 et ses événement tragiques du 11 Septembre 2001, la plaçant au cœur des problèmes les plus cuisants dans le monde, elle est largement autonome. Énormément appréciée des touristes français, elle jouit d'une autonomie exécutive et législative, et son pouvoir financier lui confère un pouvoir d'influence important.


  10. Ground zéro

    Amputée de ses 2 tours, qui symbolisaient la puissance de New York et d'une façon générale celle des États-Unis, ce lieu, théâtre tragique des événements du 11 septembre 2001, attend de panser ses blessures avec un nouveau bâtiment.
    Malgré la douleur, cette date a cimenté une population qui revendique son côté cosmopolite.


  11. Culture New-yorkaise

    New York est une ville culturelle importante et extraordinaire à la fois. Elle est l'objet de tous les regards, de toutes les admirations et de toutes les réflexions, si critiques soient-elles. L'art y laisse son empreinte partout : à travers ses musées renommés, comme le MoMA musée d'art moderne considéré comme l'un des plus beaux au monde, le Metropolitan musée d'art classique ou encore le musée dont l'architecture est signée Frank Lloyd Wright, le Musée Solomon Guggenheim.
    New York joue aussi volontiers les stars en se prêtant au décor de nombreux films de grands réalisateurs comme Woody Allen et son film Manhattan ou encore (bien que légèrement idéalisé) Stanley Kubrick avec "Eyes Wide Shut". Enfin, New York est également la Muse de nombreux auteurs-compositeurs et autres écrivains.


  12. Les superhéros

    Si l'on devait attribuer un lieu de résidence aux superhéros ce serait New York. Même si Superman et Batman jouent les justiciers dans d'autres villes, les 4 Fantastiques, Spider-Man, et autres héros de Marvel sont de purs New-yorkais.
    Alan Moore et Dave Gibbons, bien que démystifiant le superhéros dans leur roman Watchmen, ont choisi de faire évoluer leur histoire à New York
    Si vous croyez que les superhéros existent vraiment, n'oubliez pas de lever les yeux vers les gratte-ciel, sait-on jamais ce que l'on peut y voir !


  13. Le métro et le taxi

    New York ne serait pas ce qu'elle est sans ses taxis jaunes ! Ils forment avec le métro qui a gagné en sûreté en 20 ans une icône de la ville. Le métro a d'ailleurs souvent été le décor de films mémorables comme le "King of New York" réalisé par Abel Ferrara ou "L'Impasse" de Brian de Palma.! Les taxis sont incontournables pour parcourir l'étendue de Manhattan divisé en quatre grandes zones : Downtown, de la pointe sud à la 14e avenue ; Midtown qui prend la suite jusqu'à Central Park, Uptown qui remonte au nord du parc. Au-delà de ces zones, on parlera de l'Upper Manhattan avec Harlem et Washington Heights.
    Pour parcourir ces distances, prendre le métro ou le bus pendant les vacances reste le moyen de transport idéal. Bien que plus cher que le métro, il faut absolument tester le "Yellow Cab durant son voyage à New York.


  14. Harlem, Bronx... Au delà de Manhattan

    Si vous croyez avoir fait le tour des trésors de New York en ayant visité tous ses monuments, effectué toutes les balades bucoliques à Greenwich village, West village ou encore dans central Parc, détrompez-vous, il y a encore d'autres trésors à découvrir !
    Commencez donc par Harlem, un quartier de nos jours dynamique loin de la criminalité d'antan, siège incontesté de la culture afro-américaine et situé au nord du quartier de Manhattan.
    Dans chaque coin de New York se trouve un borough, un quartier, qui en fait ce qu'elle est de nos jours. Du Bronx au nord visitez son zoo, le Queens sur la partie nord-est, Brooklyn pour le sud-est avec Coney Island, île et station balnéaire merveilleuse à son extrémité sud et enfin, dans la partie sud-ouest, Staten Island.


  15. La ville qui ne dort jamais

    Ville en perpétuelle effervescence, on en oublie presque, comme son autre surnom l'indique, que c'est "une ville qui ne dort jamais". Au milieu de l'excentricité, on en oublie l'excentricité ! L'insolite devient presque commun.
    Quelle que soit l'heure, la ville a faim : cheesecake, bagel ou mieux encore, des huîtres dégustées dans un bar, un Ouster Bar proche de Grand Central la gare édifiée en plein centre-ville Il n' y a pas d'heure pour les braves ! Ou plutôt pour les affamés !
    New York est cosmopolite en permanence : Harlem, chinatown, Little Italy ou encore installé entre l'Empire State Building et Macy's, un petit quartier coréen.
    Si l'on dit que New York est démesurée avec des bâtiments hauts comme le chante Gainsbourg dans sa chanson "New York USA","Oh c'est haut" , des trottoirs larges sur lesquels se presse une foule importante, les touristes s'y sentent toujours à l'aise, sans jamais ressentir d'oppression.


  16. Et pour la fin

    Aucun mot ne pourra décrire suffisamment et correctement New York, puisque l'on ne parle pas de New York, on la vit. Elle se prête à des séjours multiples, tant elle est pleine de ressources.
    Les paroles écrites par Fred Ebb, dans sa chanson interprétée par Frank Sinatra, en disent suffisamment long :
    Start spreadin' the news Soit en français :
    , Répandez la nouvelle
    I'm leaving today , Je pars demain
    I want to be a part of it , Je veux en faire partie
    New York, New York (...)
    I want to wake up in a city, Je veux me réveiller dans une ville
    That doesn't sleep, Qui ne dort jamais
    And find I'm king of the hill, Me sentir comme le roi
    Top of the heap, Le sommet de l'échelle



Vivre New York


Sentir le cœur de New York, Manhattan

Si vous voyagez à New York, vous serez marqué à tout jamais ! A la fois gigantesque et aux multiples facettes, elle étonne. Plus qu'une simple cité à cause de sa taille, mais pas encore un pays, car pas assez imposante, elle possède néanmoins son univers propre. On y voit naître de nouvelles tendances, de nouveaux produits qui prendront leur essor où elle est encore le berceau de nouveaux mouvements culturels. A New York, on doit absolument être dans la mouvance, tout va si vite que cela donne parfois le tournis.


On a beau avoir des images précises de cette ville, de par les films ou les photos, elle n'a de cesse d'impressionner et de surprendre par sa grandeur. On ne prend jamais suffisamment la mesure des choses et New York est hors norme en la matière !
Métropole cosmopolite, New York compose incontestablement avec toutes les identités qui la façonnent. A chaque quartier son image propre, mais faisant toute la richesse de cette ville. Leur influence se ressent dans la culture, la cuisine et dans son art. Tolérante, elle ne laisse cependant pas de place à ceux qui sont dans la demi-mesure ou dans l'attente. On se doit de se surpasser en permanence, de foncer sans mollir.


Se lancer à la visite de New York nécessite impérativement d'en connaître tous les recoins pour s'économiser, vu son immensité. On compte dans la ville, 5 "boroughs", les arrondissements : le Queens, le Bronx, Manhattan, Staten Island et Brooklyn qui forment cette magnifique ville qui s'étend de l'East River à la rivière Hudson.

Manhattan à lui seul nécessitera plusieurs jours pour être exploré, tant il y a une multitude de choses intéressantes à voir.
Cette île est immense et recense la majorité des activités du tertiaire, avec 90 % de bureaux. De ce fait, la foule qui s'y presse durant la journée ne fait qu'y travailler, mais n'y réside pas.


Pour se repérer dans Manhattan, sachez que l'île est divisée en plusieurs zones.

Explorer Manhattan Downtown : Cette zone, qui va de la 14e rue à la pointe sud du borough, cache une multitude de trésors Wall Street, la Statue de la Liberté, Ground Zero, Ellis Island.
Explorer Manhattan Midtown : Entre Central Park et la 14e rue. On y trouve de nombreux emblèmes de la ville comme le Museum of Modern Art, le siège des Nations Unies, Times Square, l'Empire State Building.
Explorer Manhattan Uptown :Cette partie est vaste et va du nord au sud de Central Park. On y trouve de nombreux musées comme le Solomon Guggenheim Museum, ou encore le Metropolitan Museum of Art.

Le reste de Manhattan se nomme l'Upper Manhattan avec les quartiers de Harlem et de Washington Heights.



Histoire de New York


Histoire de New York

Les premiers explorateurs européens découvrirent New York entre 1524 et 1609. Ainsi, le Français Giovanni Da Verrazano et Henry Hudson, un explorateur britannique à l'origine du nom de la Hudson River, furent les premiers à mettre les pieds sur Manhattan, occupée alors, par les civilisations amérindiennes.


De la colonie à l'indépendance

Vinrent ensuite les colonisations hollandaises en 1614 et la naissance de la Nouvelle-Amsterdam, la première colonie qui occupa le sud de Manhattan. 50 ans plus tard, le Duc d'York mandate des troupes pour conquérir le territoire profitant d'un moment de discorde et d'affaiblissement des relations commerciales entre les Amérindiens et les colons. C'est l'arrivée en 1664 des premiers colons anglais.

La domination anglaise est parfaite pendant un siècle, puis des tensions et des affrontements apparaissent dans cette ville désormais appelée New York, suite à de nouveaux actes commerciaux qui voient le jour en 1766. Civils et armée s'opposent. Occupée par la suite de 1776 à 1783 par les Anglais durant la Guerre d'Indépendance, pour marquer leur opposition à la volonté d'indépendance de la ville, il faut attendre le traité de Paris pour que le calme revienne et que la ville obtienne finalement son indépendance. C'est également à ce moment que le pays obtient son indépendance et que New York devient provisoirement et symboliquement la capitale du pays.


Les débuts de l'essor

New York connaît par la suite un essor considérable. Les 30 Glorieuses commencent pour la ville en 1790. L'explosion démographique et économique de la ville survient ensuite avec l'arrivée des premiers immigrants. Ainsi, les moyens de communication explosent avec un renforcement des routes et des moyens de communication fluviaux. Elle devient une plaque tournante incontestée pour les relations commerciales.
La croissance économique se ralentit un peu durant la guerre de Sécession entre 1861 et 1865. En plus de son essor économique qui a repris sitôt les affrontements terminés, New York s'impose à la fin du 19e siècle comme une capitale culturelle importante avec l'apparition de l'un de ses deux plus célèbres musées : le Metropolitan Museum of Art.

La ville monde

New York n'a de cesse de déployer ses ailes et son développement n'a plus de limite. Cependant, elle franchit encore une étape dans son succès avec l'inauguration de la Statue de la Liberté en 1886, cadeau de la France et célébrant le centenaire de l'indépendance. Devenue symbole mondial de New York, elle symbolise également l'arrivée sur le territoire entre 1880 et 1919 de plus de 23 millions d'Européens, dont 17 millions à New York qui n'en repartirent jamais.
C'est le 20e siècle et son lot d'avancées technologiques, économiques et financières qui firent de New York la puissance mondiale qu'elle est aujourd'hui. Ses gratte-ciel deviennent des références en matière d'architecture, elle devient le siège de L'ONU en 1949 et plus rien ne semble arrêter cette ville puissante. Rien, si ce n'est les événements tragiques du 11 septembre 2001, qui laissèrent une plaie béante à tout jamais, avec qui plus est, la disparition d'un des symboles économiques les plus importants de la ville : le World Trade Center, qui est anéanti en direct sous les yeux d'un monde médusé ! /p>


Géographie de New York


Géographie de New York

Avec un accès direct à l'océan Atlantique, comme si elle tendait les bras aux nouveaux immigrants et autres explorateurs venus des quatre coins du monde, la ville de New York City à ne pas confondre avec New York « tout court » qui fait référence à l'État de New York, compte 8 200 000 habitants, ce qui en fait la ville la plus peuplée du pays.
Érigée sur la côte Est des États-Unis, dans l'estuaire du Fleuve Hudson, le Mohawk qui la traverse permet de la relier aux Grandes Plaines et aux Grands Lacs situés plus à l'ouest. Cerclée par les eaux, Manhattan est reliée au reste de la ville grâce au pont de Brooklyn.


New York est caractérisée par ses 5 boroughs, ses arrondissements principaux :
La presqu'île de Manhattan quartier avec les principaux centres d'intérêt touristiques , Brooklyn, le Queens, Richmond qui s'est développé sur Staten Island et enfin le Bronx sur la partie continentale.

New York City s'étend sur une superficie de 1 214 km² contre 105,4 km² seulement pour la ville de Paris. Sur les 1 214 km², 429 km² sont constitués d'eau et 785 de terres.
Sur Todt Hill à Staten Island, le point le plus haut de la ville culmine à 124,9 m d'altitude.


Par contre, le climat est un peu capricieux et se joue souvent de la ville rythmant les saisons avec des tempêtes de neige ou au contraire des vagues de chaleur, des orages violents, voire des ouragans. En témoignent les températures dont l'amplitude thermique est de 65,5°C. Il n'est pas inhabituel de les voir descendre jusqu'à -25,5°C en hiver et monter jusqu'à 41°C l'été.
La municipalité est celle de New York City et reste inchangée depuis le 2 février 1653.

Boroughs (quartier ou comté) :
  • Bronx (Le Bronx)
  • New York dépendant de Manhattan
  • Queens (Le Queens)
  • Kings rattaché à Brooklyn
  • Richmond sur Staten Island

Superficie : 1 214 km²
Population : 8 143 200 hab. (2005)
Densité : 10 292 hab./km²
Décalage horaire : - 5 heures avec Paris
Devise :le dollar ($)
Habitants : New-yorkais, New-yorkaise

 




Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo