Informations Covid-19

Les préventions pour un voyage réussi à Cuba : Vaccin et santé

L’île caribéenne évoque, pour la plupart, de suaves mojitos, d’antiques cylindrées frimant en contrebas d’hôtels luxueux et d’un autre siècle. Emportés par l’envie d’ailleurs, nous nous prenons à rêver d’aventures dans les merveilleux fonds sous-marins de l'île, ou à espérer de longues marches traversant les paysages verts et magnifiques de cette grande île… Pourtant, pour que le rêve ne vire pas au cauchemar, mieux vaut préparer son voyage en veillant à se renseigner sur l'ensemble des formalités administrative pour un voyage à cuba, et tout particulièrement les vaccins !


Assurance santé

Pour votre voyage à Cuba, une assurance voyage est obligatoire. Elle doit couvrir les frais médicaux et l’assistance en cas de rapatriement. Le plus simple est sans doute de faire appel à votre carte de paiement Visa ou MasterCard. Elles délivrent des justificatifs rapidement et simplement par Internet. Vous pouvez aussi souscrire une assurance voyage auprès d’un agent de voyages, d’un courtier d’assurance ou de l’assureur de votre employeur. Dans tous les cas, pensez à vérifier les critères d’admissibilité, les conditions, les restrictions et les exclusions de la police. Les voyageurs sans assurance médicale de voyage et en partance pour Cuba devront obligatoirement souscrire l’assurance médicale cubaine Asístur (3 CUC par jour –le CUC est la monnaie locale et vaut environ 0,90 €).

Vaccins, maladies, soins

Les vaccins

Aucun vaccin n’est exigé pour l’entrée sur le territoire, mais la prudence conseille d’être armé contre la typhoïde et l’hépatite A, en plus des vaccins, des classiques tels que DTPolio, tétanos, et autres.

La trousse de secours

Les pharmacies locales cubaines sont souvent en rupture de stock. Mieux vaut donc se munir d’une trousse de médicaments de base, ainsi que quelques produits paramédicaux :

  • tout médicament que vous utilisez habituellement,
  • antibiotiques, paracétamol, anti-diarrhéique,
  • vaporisateur antibactérien en cas de petite coupure,
  • spray répulsifs anti-moustiques,
  • crème calmante pour les démangeaisons causées par les piqûres d’insectes,
  • crème solaire,
  • paire supplémentaire de lunettes ou de lentilles cornéennes,
  • préservatifs.

Les maladies

Maladies transmises par les moustiques :

  • La dengue, sorte de grippe tropicale (forte fièvre, courbatures, maux de tête, nausées….). Certaines formes sévères de celle-ci peuvent s’avérer mortelles. Un vaccin serait disponible d’ici trois à quatre ans.
  • Le chikungunya (fièvre et douleurs articulaires sévères, céphalées, nausées, fatigue...) Pas de vaccin disponible.
  • Le virus Zika est actuellement présent dans la région des Caraïbes, incluant Cuba. Il cause habituellement une infection légère, associée éventuellement à des maux de tête, des conjonctivites, des éruptions cutanées, des douleurs articulaires et musculaires, et ne dure que quelques jours. Plus grave, il peut provoquer chez la femme enceinte de graves anomalies congénitales pour leur fœtus (notamment une microcéphalie : tête anormalement petite). Ce virus se transmet principalement par une piqûre de moustique infecté. Il peut également être transmis par une femme enceinte infectée envers son fœtus, une personne infectée par transmission à un partenaire sexuel, une personne infectée faisant un don de cellules, de sang ou de tissu. Il n'existe pas à ce jour de remède ou de médicament pouvant prévenir l'infection par le virus Zika ou la traiter. Ainsi, les femmes enceintes et celles qui envisagent de le devenir devraient éviter de voyager actuellement dans les Caraïbes.

Autres

  • Le sable des plages fréquentées par des chiens présente un risque de « larva migrans », une dermatite bénigne qui provoque des démangeaisons.

Les soins en général.

Un voyage est toujours un pari, pari d’aventures et de découvertes, de bons souvenirs, de rencontres agréables… mais si le touriste en visite dans l'île doit se faire soigner, il peut bénéficier d’un service de santé dédié, créé spécialement par le gouvernement cubain pour les étrangers : «Servimed » (www.servimedcuba.com). Les centres Servimed acceptent les personnes souffrantes sans rendez-vous, alors que dans les hôpitaux locaux, les Cubains sont prioritaires. Les soins sont payants, mais sont en général remboursés par la Sécurité sociale en France.

Alimentation : conseils

Hygiène alimentaire

Pour bien profiter d‘un voyage dans ce beau pays, quelques règles de prudence en matière d’hygiène alimentaire doivent être respectées.

  • Fruits et légumes doivent être pelés et lavés, ou cuits ;
  • Les viandes doivent être consommées cuites ;
  • Les poissons doivent être préparés par des connaisseurs (risques d’empoisonnement par certains poissons tels que le barracuda, la murène…) ;
  • L’eau en bouteille fermée est préférable à celle du robinet.

Pour conclure...

Le touriste en vacances à Cuba visite un pays moderne du point de vue de sa médecine et des compétences de ses personnels médicaux. Témoin, un vaccin novateur contre le cancer des poumons (le CimaVAX), créé après 25 ans de recherches par les chercheurs du Centre d’immunologie moléculaire de La havane. Grâce à celui-ci, les chercheurs espèrent que cette maladie, dans un futur proche, pourrait devenir contrôlable. Environ 5 000 patients dans le monde ont été traités avec le nouveau vaccin, dont 1 000 à Cuba. S’il n’apporte pas de guérison, il ralentit sa progression et permet l'amélioration de la qualité de fin de vie des personnes atteintes d'un cancer des poumons.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS