Préparez votre valise pour un voyage à Cuba !

Cuba, merveilleuse île nichée au cœur des Caraïbes, est une destination très prisée à toute époque de l’année. Elle attire le voyageur pour ses richesses historiques (le passé colonial et les aventures de Che Guevara), la beauté de ses bâtiments (La Havane, Santiago, Santa Clara, Trinidad, Camaguey, toutes sont des villes superbes) comme de ses paysages (vallée verdoyante de Viñales, grands parcs nationaux, plages de sable fin…) et la chaleur amicale de ses airs de mambo et de salsa, connus dans le monde entier ! Afin de profiter au maximum de toutes ses beautés, quels petits conseils avant le grand départ ! Le voyageur avisé devra préparer soigneusement ses bagages car des vêtements non adaptés, un document important manquant ou un médicament introuvable sur place, pourraient bien gâcher ce beau voyage !

Que faut-il mettre dans sa valise ?

Les vêtements et les chaussures

A Cuba, les températures oscillent entre 22 degrés Celsius en hiver et 30 degrés en été. De novembre à mai, c’est la saison sèche, puis la saison des pluies arrive (un simple imperméable suffit). Le pays est marqué par de possibles ouragans (risque de cyclone entre juin et novembre) et le risque de transmissions virales par les moustiques. Vous n'aurez pas besoin d’emporter toute sa garde-robe : tout peut être acheté sur place, pour un coût raisonnable. Le bagage peut notamment comporter :
  • Des t-shirts à manches courtes, 1 t-shirt à manches longues,
  • Des shorts ou bermudas, 1 jean ou un pantalon,
  • Un pull ou une veste,
  • Des chaussettes et des sous-vêtements,
  • Un maillot de bain,
  • Une serviette pour la douche et/ou la plage,
  • Des chaussures de plage, des lunettes de soleil, un chapeau de soleil.
Que votre séjour soit plutôt intellectuel ou surtout sportif, de bonnes chaussures de marche sont recommandées ! Sur les plages, pensez à vous munir de chaussures adaptées et d’une serviette en éponge ou cotonnade. Ces accessoires pourront vous préserver d’éventuelles démangeaisons cutanées, dues à la présence de chiens sur le sable.

La trousse de secours

Les pharmacies locales cubaines sont souvent en rupture de stock. Il est donc prudent de se munir d’une trousse de médicaments de base, ainsi que de quelques produits paramédicaux :
  • tout médicament que vous utilisez habituellement,
  • antibiotiques, paracétamol, anti-diarrhéique,
  • vaporisateur antibactérien en cas de petite coupure,
  • spray répulsif anti-moustiques,
  • crème calmante pour les démangeaisons causées par les piqûres d’insectes,
  • crème solaire,
  • paire supplémentaire de lunettes ou de lentilles cornéennes,
  • préservatifs.

Les autres objets utiles ou indispensables

Bien sûr, il ne faut pas oublier d’emporter avec vous… les papiers nécessaires à votre entrée sur le territoire Cubain !
  • un passeport en cours de validité,
  • une carte de tourisme (permission de séjour de 30 jours, éventuellement renouvelable sur place pour une même durée). Cette carte coûte environ 30 euros. Elle s’obtient par avance auprès du Consulat de Cuba à Paris (tél. : 01 45 67 55 35) ou grâce à l’agence spécialisée parisienne « Novela Travel » (tél. : 01 73 21 16 80, site : www.novelacuba.com). Elle est valable 6 mois à partir de sa date d'émission.
  • une assurance voyage couvrant les frais médicaux et l’assistance en cas de rapatriement. Si vous n’en possédez pas, il vous faudra souscrire à l’assurance médicale cubaine Asístur (3 CUC – la monnaie locale - par jour, soit environ 3 euros par journée passée sur place).
  • les billets d’avion, aller ET retour. Sans billet retour, l’entrée dans le pays vous serait refusée.
En outre, le voyageur averti pensera à prendre dans ses bagages :
  • Une pochette ventrale discrète et pratique (papiers, argent),
  • Ses chargeurs de téléphone portable et d’appareil photo,
  • Plusieurs cartes mémoire d’appareil photo,
  • L’appareil photo,
  • Un adaptateur pour prises électriques (le courant est souvent du 110 V avec fiches plates),
  • En cas de randonnées : une lampe torche,
  • Une carte du pays,
  • Un petit guide de conversation franco-espagnol, pour faciliter les échanges avec les locaux.

Valise ou sac à dos ?

Les deux mon général ! En tout cas, le voyageur se présentera généralement à l’aéroport muni d’un bagage à main, relativement léger (souvent un sac à dos), et d’un autre plus lourd et volumineux, pour la soute (grosse valise ou sac de randonneur à grand volume). En ce qui concerne le poids autorisé, il faut se rapprocher de la compagnie aérienne choisie, car il peut légèrement varier, notamment pour le poids des bagages autorisés en soute. En général, les bagages en soute ne sont pas soumis à une taille maximale mais ne doivent pas excéder 20 kilos environ, selon la compagnie aérienne et ses conditions tarifaires. Les bagages cabines, quant à eux, ne doivent généralement pas mesurer plus de 115 cm (en hauteur, profondeur et largeur) et ne doivent pas peser plus de 5 kilos. A l’arrivée, les douanes cubaines ont fixé une limite de 30 kilos de bagage par personne. Au-delà, une taxe de 10 dollars par kilo supplémentaire peut être perçue. Une fois sur place, le voyageur ne doit pas avoir à regretter son choix de bagages. Ce n’est pas une question de style : le touriste randonneur ne va pas s’encombrer d’une grosse valise, même à roulettes ! Alors il vous faudra savoir ce que vous souhaitez faire à Cuba, et avoir une idée de votre itinéraire sur place. Les touristes attirés par les musées, les visites d’édifices et les pérégrinations en bus ou en voiture peuvent sans problème choisir la plus grosse des valises, qui ira dans le coffre. Les explorateurs adeptes de marche sportive ou de vélo opteront bien sûr pour le sac à dos.

Quel cadeau offrir aux Cubains ?

Le peuple cubain est particulièrement chaleureux ; il vous étonnera par sa convivialité et son sourire. Vous voudrez certainement remercier vos nouveaux amis de vous avoir fait bon accueil, leur laisser un petit souvenir qui leur fasse plaisir, notamment si vous avez préféré à l’hôtel le logement chez l’habitant, dans une des nombreuses « casas particulares ». L’imagination, assortie de tact, est permise, Cuba étant encore marqué par une pénurie pour tous les produits quotidiens. Cependant, ces objets doivent valoir moins de 250 dollars au total, sinon une taxe sera perçue en douane. Quant à vos proches, restés en France, vous pourrez leur rapporter de ce beau voyage :
  • de l’artisanat local (du chapeau de paille au sac à main en cuir, en passant par des bijoux en corail noir),
  • du rhum (pour les alcools de plus de 22°, 1 litre par voyageur, pour ceux de moins de 22°, 2 litres, le tout obligatoirement en soute),
  • des cigares (en bagage à main, 50 par personne sans obligation de facture, au-delà il faut présenter une facture)
  • ou du café,
  • ou même une toile de peinture aux couleurs éclatantes (avec certificat et timbre fiscal, fournis par le vendeur, pour le passage en douane).
Une chose est sûre, cette découverte de Cuba restera pour vous inoubliable. Une fois revenu en France, vous n’aurez qu’une idée, retenter le voyage !
Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS