Informations Covid-19

Cambodge météo

Le Cambodge attire par son charme oriental et ses paysages déroutants. Toujours bien accueilli, le visiteur pourra explorer ses nombreux trésors dont Angkor, symbole du pays à travers le monde. Mais le pays des Khmers cache bien d’autres trésors qui raviront même les plus exigeants.

En circuit ou à la carte, un voyage au Royaume du Cambodge se prépare. La météo joue en effet un rôle capital dans la réussite du séjour. Le pays subit un climat tropical marqué par deux saisons : saison des pluie et saison sèche entre décembre et avril. Il est donc conseillé de prendre en compte le climat pour découvrir la magie cambodgienne au mieux.
Lire la suiteRéduire

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les saisons les plus propices pour découvrir le Cambodge

Il n’y a pas de saisons réellement défavorables pour visiter le pays. Toutefois, si vous désirez effectuer des randonnées à travers la forêt tropicale ou camper aux pieds des monuments d’Angkor, mieux vaudra sélectionner la saison sèche, soit entre le mois de décembre et le mois d’avril. La pluie y est en effet très rare, voire inexistante, ce qui permet de passer la majeure partie de son séjour en extérieur. Peu de pluie signifie peu d’humidité, ce qui peut également être un gros avantage pour ceux qui n’apprécient guère ce genre d’ambiance. Janvier et février sont particulièrement secs - certaines années, il ne pleut pas du tout. Cela entraine une forte baisse du Mékong, fleuve national bien connu. Ses eaux seront au plus bas à partir du mois de mars et donc les croisières ne seront pas conseillées. Il vous sera en effet impossible d’observer les mangroves luxuriantes - la nature a besoin d’eau pour se développer - et ses camaïeux de verts incroyables. Même le lac Tonle Sap et ses villages flottants perdront de leur magie. Toutefois, cette saison reste un choix de qualité si vous ne voulez pas vous promener sous la pluie.

Vous pourrez ainsi réaliser un trek dans des régions moins touristiques comme Kampot ou même Kep. Cette dernière vous permet de vous prélasser sur des plages de rêves, idéales sous le soleil. Le marché aux crabes et le parc national sont aussi des sites parfaits à explorer au sec. N’hésitez pas à aller sur l’île au lapin, le soir et observez le coucher de soleil unique. Si vous appréciez les promenades en bord de mer, pourquoi ne pas profiter du beau temps pour découvrir une ville au charme envoûtant : Sihanoukville. Vous pourrez aussi découvrir la gastronomie locale - le poisson fraichement péché est grillé sous vos yeux - en dinant sur la plage d’Ochatial sans vous mouiller.

Cette saison sèche - ou mousson du nord-est - est parfaite aussi pour tous ceux qui veulent découvrir les richesses locales sans avoir trop chaud. Les températures tournent alors autour de 25/27° c.

Autre grande saison marquant le climat du Cambodge : la saison des pluies, qui va de mai à octobre. C’est également la période qui connaît les températures les plus élevées - au-dessus de 27° c. Fortes pluies et vents puissants caractérisent cette saison de la mousson du sud-ouest. L’humidité est de mise. Si vous n’aimez pas la pluie, il vous faudra oublier septembre et octobre, mois les plus inondés avec plus de 250 ml d’eau.

Vous pourrez toutefois profiter de cette période pour découvrir un pays sans touristes. Explorez alors les villes qui offrent de nombreux sites à l’abri. Phnom Penh, la capitale du pays, peut vous permettre de découvrir la culture et l’histoire dans ses nombreux musées, tout en restant au sec, Musée National en tête mais aussi le musée de Tuol Sleng qui concerne la période difficile des Khmers rouges vous y attendent. Ne manquez pas non plus le majestueux Palais Royal avec son impressionnante pagode d’argent sur lesquelles la pluie se reflétera avec grâce. Le Bouddha d’émeraude est aussi un site incontournable pour qui visite la capitale et ses couleurs se marient à merveille avec le temps gris. Le temple bouddhiste de Vat Ounalom vous accueille, même sous la pluie et vous pourrez vous amuser de toutes ces taches orangées qui illuminent le ciel gris. Vous pourrez y assister à des cérémonies mais aussi vous émerveiller devant l’architecture de la pagode.

Il n’y a pas que les villes qui peuvent se visiter sous la pluie. Vous pourrez aussi explorer un territoire à part, le Ratanakiri, avec ses districts agricoles préservés et ses cascades qui sous l’effet des pluies deviennent gigantesques. Vous serez alors transporté dans un autre monde, ou la nature a repris ses droits. Bouillonnements et bruit assourdissant mais hypnotiques ne pourront que vous fasciner. La chute d’eau Cha Ong est particulièrement sauvage et vous laissera un souvenir unique. Pour ne plus vous mouiller, vous pouvez vous replier vers la grotte sous la chute qui offre une vue de la cascade. Laissez-vous aller et observez. Ce lieu est au cœur d’une petite jungle qui sous l’effet de la pluie reprend vie. Vous aurez la sensation d’être seul au monde et pourrez contempler la faune s’amuser sous les gouttes d’eau.

Toutefois, si vous n’aimez pas les extrêmes et préférez profiter des merveilles du Cambodge sans pluie et sans sécheresse, vous pouvez y séjourner aux mois d’avril et novembre.

Le Cambodge, à explorer au fil des saisons

Si vous ne craignez pas la chaleur, le mois d’avril est fait pour vous. C’est en effet à cette période que le tourisme de masse est le moins présent. Avec des températures avoisinant les 30° C, vous pourrez ainsi découvrir les fameux temples d’Angor presque seul au monde. Vous parcourrez les sentiers dans la forêt tropicale avant d’arriver sur le site archéologique. Vous débuterez votre découverte par la visite de Siem Reap, où vous pourrez séjourner dans un hôtel avec climatisation. Ensuite, à vous les majestueuses ruines qui vous feront à coup sûr oublier la chaleur et l’humidité très présente sur place. Vous admirerez les constructions, du XIIème siècle, aux lignes effiléés et les sculptures d’une rare finesse, réparties sur près de 200 m². Le palais Angkor Vat et son temple dédié à Vishnou vous séduiront et vous pourrez profiter des tours en forme de bouton de lotus pour vous reposer à l’ombre. Vous pourrez également visiter certains temples bouddhistes sur place et y trouver un apaisement - et une fraicheur - sans égal.

Le mois d’avril étant toutefois très chaud, vous pourriez préférer partir explorer l’ancien pays Khmer au mois de novembre et vous aurez totalement raison.

Même si la pluie reste présente, elle ne vous dérangera pas tous les jours et vous pourrez ainsi visiter de nombreux sites sous une température plus agréable - autour de 26° c.

L’arrière-pays vous ouvrira alors ses portes et vous pourrez vous rendre dans le Nord-ouest du pays, plus précisément à Battambang. Après les fortes pluies, vous verrez la campagne revivre et pourrez observer les nombreuses rizières aux teintes ensorcelantes gorgées des eaux nourrissantes. Si vous le désirez, vous pourrez également effectuer une randonnée en scooter à partir de cette ville. Vous ne le regretterez pas en découvrant au détour d’un chemin de campagne des chauves-souris diurnes totalement inoffensives. Comme elles, vous pourrez vous régaler avec les fruits que l’on trouve sur place. Parcourir les routes sous la pluie offre de plus l’avantage de ne pas être recouvert de cette terre rouge si caractéristique ! Phnom Sampov est un site historique que vous ne pourrez manquer avec, qui plus est, une vue unique sur les montagnes environnantes. Choisissez enfin un jour sec pour faire une ballade typique sur un « bamboo train », plateforme en bois de petites dimensions qui vous conduira sur des rails à travers la forêt de villages en villages.

La fin de la saison des pluies est aussi parfaite pour descendre la rivière Stung Sangke au départ de Battambang. Vous pourrez facilement inclure cette croisière dans votre programme puisqu’elle vous conduira à Siem Reap par des chemins détournés. La rivière gorgée des eaux récemment tombées est idéale pour la navigation. En saison sèche, les bateaux restent bien souvent pris dans la vase. C’est alors un autre Cambodge que vous pourrez observer : maisons flottantes et villageois au travail, mais aussi marchés flottants. Kompong Khleang est à ce titre un des marchés les plus connus et vous pourrez vous régaler avec des poissons frais à déguster sous toutes ses formes. Si vous appréciez les villages flottants, vous pourrez aussi découvrir Kompong Luong. Toutes les constructions sont installées sur pilotis ! Et vous voilà de nouveau sur le lac Tonle Sap.

Le mois de novembre est une excellente alternative pour découvrir la région de Ratanakiri autrement et découvrir le lac volcanique de Ya Lom. Le lac, ancien cratère du volcan, se situe au cœur d’une forêt redevenue luxuriante grâce aux pluies. Il vous attend dans une ambiance unique. Le ciel aux nuances multiples se reflète dans ses eaux pures et vous transporte ailleurs. Avant d’entamer la découverte des nombreuses ethnies qui peuplent la région, n’hésitez pas à vous promener autour du lac. Vous pourrez y admirer des bois précieux tels que l’ébène ou l’acajou dont les troncs prennent des couleurs somptueuses lorsqu’ils sont mouillés. Les fleurs embaument et vous pourrez rencontrer au détour du petit chemin aménagé des singes peu farouches, des mille-pattes multicolores et des papillons dorés et argentés. Vous pouvez vous abriter de l’averse et déjeuner au village de Ban Lung. Vous pourrez alors savourer des plats que vous ne découvrirez pas ailleurs telles que les saucisses de chevreuils ou de cerfs cuites au feu de bois.

Comme vous avez pu le constater, il est possible de visiter le Cambodge tout au long de l’année. Même si la saison sèche est à privilégier si vous souhaitez découvrir le pays en sac à dos, la pluie offre aussi de merveilleux moments et permet d’explorer le pays plus intimement, le touriste étant plus rare. Vous pourrez alors vous imprégner au mieux de l’ambiance unique de ce pays envoutant et vivre comme les locaux en profitant des bienfaits qu’offre la mousson et pourquoi pas en sirotant un cocktail composé de fruits frais sur une terrasse ?

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS