-->

Géographie de Chine

La situation géographique de la Chine

La Chine possède pas moins de 5 000 kilomètres de frontière, offrant ainsi des paysages variés. Elle est ainsi voisine avec la Mongolie, la Russie, la Corée du Nord, le Pakistan, le Bhoutan, l'Afghanistan et bien plus encore ! Si à l'est, on trouve plutôt des plaines, des montagnes, des déserts et des steppes, ce n'est pas le cas de l'ouest. Dans cette partie du pays, vous découvrez des plateaux et des massifs. Mais la Chine, ce sont aussi des îles. Certaines sont naturelles, d'autres non. Elles sont ainsi implantées dans les différentes mers : la mer orientale, la mer méridionale et la mer Jaune. En tout, la géographie de la Chine s'étend sur 9 596 960 kilomètres carrés, dont 14 500 kilomètres de côtes. Le territoire chinois est à 97 % composé de sol et à 3 % d'eau.

Les grandes villes chinoises

Sur son territoire, la Chine est parvenue à créer de grandes villes, à l'image de Shanghai. Habitée par 14,4 millions de personnes, la ville s'étale sur 6 340 kilomètres carrés. Elle possède notamment le deuxième plus grand port du monde, lui permettant ainsi de se développer économiquement. la ville est située à l'est du pays, près du fleuve Yangzi Jiang. Après Shanghai, la plus grande ville est Pékin. Maintenant appelée Beijing, elle réunit plus de 12,7 millions de personnes. Si on compte les villes et villages de son agglomération, sa population s'élève à 17,4 milliards. Ce qui a de quoi être dépaysant si l'on vient de France ! Son aéroport international fait partie des plus importants du monde. La ville de Beijing est la capitale politique de la Chine. Enfin, la ville de Canton, appartenant à la province de Guangdong, n'a pas à pâlir. Avec ses 11,8 millions d'habitants, elle est la troisième plus grande ville. Elle s'étend sur 7 434 kilomètres carrés. Elle profite d'un climat subtropical humide, rythmé par des hivers doux et des étés chauds.

Les importants reliefs chinois

La géographie de la Chine est marquée par des millénaires de vie. Les plissements de l'Himalaya ont notamment marqué sa surface. Ils ont ainsi creusé les lignes de relief, créant des escarpements. Plus récemment, les tremblements de terre ont aussi creusé des failles, dont l'escarpement des Qinling, près de Wei et de Huanghe. Plus concrètement, elle possède les plus hautes montagnes de l'Asie et du monde. La chaîne de reliefs la plus connue est l'Himalaya, la séparant de l'Inde. Sa montagne la plus célèbre est l'Everest, avec un sommet à 8 848 mètres d'altitude. Du côté de la frontière avec la Mongolie, c'est la chaîne de l'Altaï et le désert de Gobi qui attirent toutes les attentions. Ces beautés chinoises s'étendent au nord des monts Qinling. Le centre est, lui, marqué par le plateau de Mongolie, non loin de la Grande Muraille. Il possède ainsi le mont Yin (1 400 mètres d'altitude). Enfin, le plateau Yunnan-Guizhou est l'un des plus impressionnants. Il se divise en deux étages, à 1 200 et 1 800 mètres d'altitude. Il marque ainsi la frontière tibétaine.

Les fleuves et rivières de Chine

Le fleuve Yangzi Jiang a marqué l'histoire. Il est le troisième plus long fleuve du monde, après l'Amazone et le Nil. Il s'étend ainsi sur plus de 6 300 kilomètres, non sans avoir pris sa source au Tibet. Il finit sa course dans la mer de Chine orientale. L'autre grand fleuve est le fleuve Jaune. Il prend vie dans les hauts plateaux tibétains, avant de traverser la plaine nordique. Depuis la préhistoire, ses sols riches sont utilisés, permettant ainsi un premier développement de l'économie chinoise. Une politique économique est également menée dans la région du Sichuan. Basée sur la production de soie et la production minière. Ces industries sont probablement favorisées par la présence du bassin du Sichuan, nourrissant les sols. Il offre d'ailleurs un climat doux et humide à tous les habitants installés à proximité.

Le climat de la Chine

Pendant votre voyage Chine, vous allez rapidement vous apercevoir qu'il existe plusieurs climats. Dans la partie ouest, le temps est plutôt aride avec des températures élevées et des pluies souvent rares. Cela contraste nettement l'est. Les Chinois de cette région profitent alors de pluies abondantes durant l'été. Elles sont moins présentes dans les plateaux de loess. Par exemple, la ville de Xi'an recense 414 mm de pluie par an, alors que la ville de Lanzhou cumule 800 mm d'eau annuellement. La saison des pluies dans la partie orientale n'est pas égale partout. Elle dure six mois à Canton contre quatre mois à Shanghai. Lorsque l'hiver arrive, des différences se font également sentir. Ainsi, certaines régions ne connaissent pas les températures négatives, alors qu'à Beijing, elles peuvent descendre jusqu'à - 5°C. Du côté de Changchun, la population doit parfois supporter des journées à - 16,9°C. Selon la ville dans laquelle vous vous trouvez, il est donc préférable d'avoir un bonnet et des gants, en hiver !
Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS