Informations Covid-19

L'histoire de la Chine

De l'époque préhistorique aux premières dynasties


La Chine a longtemps été le décor de l'histoire de l'humanité. En effet, il y a un million d'années, l'Homo Erectus est arrivé sur son territoire. Des fouilles réalisées à Lantian et à Yuanmou révèlent qu'à l'époque déjà, l'Homo Erectus avait créé des habitations sommaires. On estime ainsi que les Hommes modernes sont arrivés sur place il y a environ 75 000 ans avant notre époque. La culture néolithique apparait. La plus connue est celle de Yangshao. Elle a vu le jour au croisement de la rivière Wei et du fleuve Jaune. Elle serait apparue il y a environ 4 000 ans avant notre ère pour s'étendre ensuite jusqu'à la plaine centrale. Les premiers récits écrits remontent à l'empereur Jaune. Son successeur s'appelle Yu le Grand, il fonde la dynastie Xia. Selon les historiens, elle est la plus connue. Ce serait à cette époque que les Chinois auraient découvert la métallurgie, créant ainsi l'âge de bronze en Chine.

L'empire chinois

A partir de 221 avant Jésus-Christ, le territoire est dominé par la dynastie Qin. Il s'arrête en 207 avant Jésus-Christ, non sans avoir marqué son époque. Protégé par les montagnes et ignoré par les princes feudataires, il parvient à rester en place. Il doit seulement faire face aux attaques des barbares du nord-ouest du territoire. Il arrive ainsi à se concentrer totalement sur ces invasions afin de défendre son territoire contre elles. Bientôt, la dynastie des Qin s'effondre, laissant la place à la dynastie Han. Celui-ci s'étend de 202 avant Jésus-Christ à 220 après Jésus-Christ. Elle devient la première dynastie à adopter le confucianisme. Il devient ainsi l'idéologie de toutes les dynasties jusqu'à la fin de la Chine impériale. Grâce à ce gouvernement, les arts se développent et le territoire s'étend.

Les dynasties Yuan et Qing

Après des affrontements avec les Mongols, Hongwu construit les bases d'un premier État. Sa stratégie de développement est plutôt axée sur l'agriculture plutôt que sur les échanges commerciaux. Cela rend ainsi le pouvoir fragile, permettant à la dynastie Ming de renverser Hongwu et de s'installer. Sous cet empire, l'esclavage privé est interdit et des territoires sont confisqués à leurs propriétaires. Au fil deu temps, le rôle de l'empereur devient autocratique. Grâce à lui, en l'espace de cent ans, les changements se font sentir. La population augmente, l'urbanisation se développe. Le quotidien de chacun s'améliore même s'il y a encore bien des progressions à réaliser. La dernière dynastie est celle des Qing. L'histoire dit qu'elle a commencé en 1644, lorsque les Mandchous et l'armée ont renversé la dynastie Ming. Cette association a permis l'ascension de la dernière dynastie. Pékin devient alors la capitale de la dynastie. Les capacités militaires des Mandchous et l'administration permettent de s'emparer d’États aux alentours. Malheureusement, dès le XIXème siècle, la puissance de la dynastie décroît, influant directement sur la prospérité. Les revendications sociales, associées à une stagnation économique et à des ingérences, fragilisent davantage la nation. Ce n'est qu'au XXème siècle qu'enfin la république apparaît.

La création de la République

La création de la République de Chine est un long et tortueux chemin. Cela commence par la mobilisation de jeunes fonctionnaires, étudiants et officiers qui se réunissent pour essayer de renverser la dynastie au pouvoir. Ainsi, la révolution Xinhai éclate, en 1911. Un gouvernement provisoire est alors formé en 1912. C'est sous l'impulsion de Sun Yat-sen que l'ensemble du territoire se réunifie. Pour y parvenir, il s'allie notamment au parti communiste chinois. A sa mort, un de ses lieutenants lance une "expédition du Nord" pour prendre le pouvoir du sud et du centre de la nation. Une guerre civile éclate en 1927. Celle-ci ne s'arrête vraiment qu'en 1949. Le parti communiste chinois occupe alors la majorité du territoire.

Les défis du vingt-et-unième siècle

Aujourd'hui, la Chine est bien différente. Régime autoritaire avec un parti unique, elle profite d'une croissance économique positive. Chaque année, on l'estime à 10 %. En 2007, elle a même atteint les 11 %. Cette nation est ainsi rapidement devenue la deuxième puissance mondiale, juste derrière les États-Unis. Beaucoup plus moderne, la population chinoise adopte les nouvelles technologies. Ainsi, il y a près de 200 millions d'accès à internet, 600 millions de téléphones portables et ce n'est que le début ! La modernisation de la population se ressent dans le niveau de vie en Chine. En effet, les moyens financiers s'améliorent, même s'il existe encore une grande pauvreté. Le passé du pays est encore proche. Les naissances de garçons sont toujours privilégiées à celles des filles, vieux vestige de la politique de l'enfant unique. Mais tout doucement, elle commence à s'ouvrir au monde et à changer.
Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS