Informations Covid-19

Faune et flore du Brésil

Si les questions de l'environnement dans notre société moderne sont préoccupantes, le Brésil n'échappe pas à la règle.

C’est un état très riche et très diversifié au niveau de sa flore et de sa faune, grâce à la géographie du Brésil extrêmement vaste. Cette richesse unique est directement liée à la grande diversité de milieux et de climats que l'on peut trouver ici.

Lire la suiteRéduire
* prix à partir de sur une base 2 personnes

Une biodiversité riche mais à protéger

De nombreuses espèces animales ou végétales sont endémiques du Brésil mais beaucoup sont hélas sévèrement menacées par l'urbanisation galopante et la déforestation intense qui sont pratiquées. L'ensemble des espèces animales ou végétales n'a d'ailleurs pas pu être identifié car l'accès est parfois si difficile que la jungle abrite certainement des espèces non encore découvertes ou répertoriées.

Selon les paysages du Brésil, vous trouverez des richesses différentes qu'il convient de protéger à tout prix pour la culture. C'est dans ce contexte qu'une loi interdit aux voyageurs quittant le sol brésilien, d'emporter dans ses bagages la moindre graine ou plante et le moindre animal exotique. Mais hélas un marché clandestin existe bel et bien et il n'est pas rare de trouver en France des gens qui possèdent un iguane comme "animal domestique". Pourtant des peines d'amende importante et le risque d'être incarcéré pendant un an devraient être dissuasifs.

La flore du Brésil

Son patrimoine naturel est sans doute l'un des plus riches d'Amérique. La région la plus intéressante pour l'étude de la flore est sans conteste la forêt amazonienne. Elle occupe 64% du territoire total. Il s'agit de l'écosystème tropical le plus dense et le plus vaste de la planète. Elle se situe à l'ouest, et elle est traversée par le mythique fleuve Amazone. Ce royaume végétal souvent impénétrable est d'une richesse ahurissante. Plus d'un million et demi d'espèces végétales différentes ont déjà été identifiés mais on estime que leur nombre pourrait dépasser les deux millions. Beaucoup d'entre elles ont des vertus médicinales que connaissaient déjà les peuples amérindiennes avant l'arrivée des Européens.

Aujourd'hui l'industrie pharmaceutique ou cosmétique sait tirer profit de cette richesse naturelle. La noix reste le meilleur exemple à citer. Espèce sacrée pour les tribus amazoniennes, ces noix donnent une huile très recherchée en cosmétique.

Le Nord Est est un endroit plus aride et il est plutôt dominé par des arbustes épineux ou des cactus. Le plateau central est le royaume de végétation et de broussailles endémiques capables de résister à la sécheresse.

Sur la côte atlantique, enfin, on ne trouve plus guère de traces de la jungle tropicale. Celle-ci a été victime de la déforestation intensive et de l'étalement de l'urbanisation qui grignote de nombreux espaces naturels, comme à Rio. Mais la nature brésilienne reste généreuse et fournit de nombreux fruits exotiques délicieusement comestibles.

Les mammifères du Brésil

On compte sur le sol brésilien plus de 500 espèces de mammifères, dont certaines sont endémiques.

Le tamarin lion doré est un singe typique de la côte Atlantique de l'Etat de Rio. Il doit son nom au pelage orangé et à la crinière qu'il déploie au-dessus du crâne.

Parmi les nombreuses variétés de singes, il faut nommer le curieux ouakari chauve avec son pelage très clair et sa tête rouge dépourvue de poils. Dans la jungle amazonienne on peut rencontrer des tapirs, des tatous, des pécaris, ou encore des opossums. Mais ce sont les félidés qui se taillent la part du lion. Le jaguar est le troisième plus gros félin au monde et c'est le prédateur emblématique de la zone. Il partage son territoire avec un autre félin qui aime la hauteur, puisqu'il grimpe très bien aux arbres : le puma.

Les grands fourmiliers ont également élu domicile ici et se nourrissent volontiers de termites. L'animal le plus emblématique de la forêt amazonienne est le paresseux qui traîne sa carcasse nonchalante suspendue aux branches des arbres.

Des animaux haut en couleur

On trouve notamment lors d'un voyage en Amazonie de très jolies petites grenouilles aux couleurs vives, mais qui peuvent s'avérer dangereuses à cause de leur grande toxicité. L'état brésilien compte un nombre impressionnant d'espèces de serpents dont l'anaconda ou le serpent corail. Les tortues sont elles aussi bien représentées avec 40 espèces terrestres ou marines. Les terribles alligators font également partie des espèces présentes.

Dans les fleuves de l'Ouest et en Amazonie évolue l'étrange lamantin, qui est la seule variété à vivre exclusivement en eau douce. C'est aussi une terre de superlatifs. Le pays abrite le plus gros rongeur de la planète, le cabiai (1,30 m de long pour plus de 50 kg), ainsi que la loutre géante.

Les oiseaux font la réputation du Brésil. Lors de votre voyage vous croiserez peut être de beaux perroquets aras aux couleurs chatoyantes. Plus de 1600 espèces y ont été recensées et certaines sont vraiment belles à admirer comme le gracieux hoazin huppé. Un voyage au Brésil sera pour vous l'occasion d'une belle rencontre avec des richesses intenses et variées, de quoi ramener de superbes photos.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS