Fiche pays Brésil

Brésil

Dénomination officielle du pays : la République fédérative du Brésil
Capitale officielle du Brésil: Brasilia
Superficie du Brésil : 8 547 400 km²
Population du Brésil : 191 043 661 habitants
Ethnies et peuples du Brésil : La société qui compose le Brésil est multiraciale, avec une majorité de la population qui est luso-brésilienne ou encore portugaise. La population blanche du Brésil compte 90,063 millions d'habitants, dont 60,03 % sont d'origine portugaise (45,53 % ayant des origines portugaises éloignées)
Parmi la population du Brésil, on compte 700'000 Amérindiens. Il faut également savoir qu'un tiers des Brésiliens sont des descendants d'Amérindiens. Près de 80 millions de Brésiliens sont d'origine africaine, en raison de la période de traite atlantique. Le pays compte une population supérieure à celle de l'Egypte ou même du Congo-Kinshasa, et recense le plus grand nombre d'habitants ayant des origines d'Afrique. Au 16e siècle, le Brésil a vu arriver de nombreux immigrants portugais, avec une apogée atteinte au 20e siècle.
Langues parlées : Portugais
Religions pratiquées : Avec 73,7 % de catholiques et 15,4 % de protestants, le pays est en majorité chrétien. Les peuples amérindiens continuent de pratiquer des rites ancestraux et traditionnels. L'Etat et l'église ne sont pas liés.
Institutions politiques au Brésil : République fédérative présidentielle
Présidente du Brésil : Dilma Rousseff


Toute l'histoire du Brésil

C'est en 1500 que le navigateur Pedro Alvares Cabral découvrit les côtes du Brésil. A cette époque, on estime que 4 millions d'Indiens vivaient sur ces terres. Lorsque des navigateurs retournèrent dans ce pays, ils ramenèrent du bois à la couleur de braise, acheté aux indiens. Ce bois appelé bois du Brésil donna le nom au pays. C'est environ 30 ans plus tard que la colonisation débuta dans ce pays. Il fut divisé en capitaineries, au nombre de 15 et situées sur la côte. Quatre capitaineries furent détruites par les indiens alors que d'autres ne furent jamais occupées. Face à l'échec évident de la colonisation, le Brésil fut placé par le roi du Portugal sous son autorité. Il s'établit comme gouverneur général à Bahia, pour y diriger les 15 capitaineries. La baie de Rio de Janeiro fut occupée par la colonie française, appelée "France antarctique". Entre 1555 et 1567, les colons français l'occupèrent, avant d'être éliminés par des renforts venus du Portugal. La Couronne portugaise lutta contre les diverses tentatives de colonisation française en intensifiant sa propre colonisation du Brésil et en y améliorant le statut du pays.

Le pays commença a développer son activité économique mais l'exploitation de la population locale (les Amérindiens) ne suffisait plus. Afin d'assurer la production sucrière, des esclaves furent importés d'Afrique dès 1550. Jusqu'au milieu du 19e siècle, la traite négrière perdura. Environ 5,5 millions d'Africains furent déportés au Brésil ; c'est le plus grand nombre de déportés depuis le 16e siècle jusqu'aux années 1850 (soit 40 %). Ce sont les trafiquants français et britanniques qui importèrent essentiellement les esclaves.
Les villes de Natal, Recife et Salvador furent enlevées aux Portugais par les Néerlandais en 1630, par la compagnie néerlandaise des Indes occidentales. Ils assurèrent ainsi une partie de la production de sucre. La capitale de la colonie, Recife, fut baptisée Mauritsstaad. Une révolte débuta, initiée par les populations locales faisant éclater la toute première guerre anglo-néerlandaise entre 1652 et 1654. A la suite de cette guerre, les territoires furent récupérés par le Portugal.

De l'or fut trouvé au coeur des terres brésiliennes à la fin du 17e siècle, initiant alors une période intense d'activité minière, assurant l'essor du Minas Gerais, une vaste région brésilienne.
Le Portugal fut envahi par Napoléon en 1807 ; à ce moment, le régent Jean VI s'installa à Rio. Quatorze ans plus tard, il y laissa son fils nommé Dom Pedro. Ce dernier fut rappelé au Portugal, les Cortes voulant en effet ramener le Brésil à la fonction de colonie. La population du Brésil le soutint et il refusa son retour en Europe. Il fut déclaré empereur du Brésil en 1823, et proclama l'indépendance du pays. Huit ans plus tard, en 1831, Pierre Ier fut obligé d'abdiquer. Il était très contesté et a été contraint de céder le pouvoir à son fils âgé de 6 ans : Pierre II.

Le Brésil connut dès le règne de Pierre II une importante période d'industrialisation et de modernisation, avec l'abolition totale de l'esclavage en 1888. Un an plus tard, l'Empereur fut renversé par l'armée, faisant ainsi proclamer la République. Jusqu'à la Grande Dépression de 1929, le pays fut dirigé par des élus locaux et riches propriétaires.
Après un coup d'Etat, Getúlio Vargas devint président le 4 octobre 1930.
Le pays participa à la Seconde Guerre mondiale en 1942, suite à des attaques de sous-marins d'Allemagne. Vargas fut contraint à démissionner en 1945, et durant les deux décennies qui suivirent, le Brésil connut une vaste période de démocratie.
Dès l'année 1964, une dictature militaire de droite domina le Brésil. Le gouvernement participa durant les années 1970 à l'opération Condor, qui représentait un plan de coordination très vaste entre les différentes dictatures militaires latino-américaines. Celles-ci voulurent lutter contre les opposants à ce régime dans tout le continent. On dénombre de multiples groupes révolutionnaires dès 1964 qui organisèrent une résistance contre le pouvoir de l'armée. Certains d'entre eux ont été créés dans les milieux des étudiants.
Le président Tancredo Neves fut élu en 1985 ; avant son entrée en fonction, il décéda. Il fut alors remplacé par José Sarney. L'élection présidentielle fut remportée le 27 octobre 2002 par Luiz Inácio Lula da Silva, l'ancien syndicaliste. Celui-ci fut élu à nouveau le 28 octobre 2006. Il devint le tout premier président socialiste au Brésil. Le 1er janvier 2011, il fut remplacé par Dilma Rousseff, qui fut la toute première femme élue comme présidente du Brésil.



La géographie du Brésil

Le Brésil s'étend sur une surface de 8 547 400 km², faisant de ce pays le 5e plus grand au monde. La Serra do Mar, chaîne de montagnes, borde le pays au sud. Une grande partie de l'est et du sud est occupée par le vaste plateau brésilien. La région du sud est caractérisée par des hivers froids (mois de juillet et août) et par des étés chauds.
La région occupée par la forêt amazonienne au nord recouvre environ la moitié du pays. La densité de population est plus faible et les altitudes moins élevées. De novembre à mai, c'est la saison des pluies qui sont très abondantes en particulier sur les forêts au nord. Les fleuves Tocantins et Amazone drainent environ deux tiers du Brésil.
Cinq écosystèmes sont présents au Brésil : la jungle atlantique, la caatinga, avec ses terres semi-arides et sa végétation arbustive, l'Amazonie, les marais du Pantanal et le cerrado, ou autrement dit la savane du centre.
Le Brésil possède plusieurs groupes d'îlots et d'îles dans l'Atlantique, en plus du territoire, des îles proches de la côte et de la partie continentale. Parmi les îles, on peut citer Fernando de Noronha, les Rochers de Saint-Paul et Saint-Pierre, Martim Vaz, Trindade ou encore l'atoll des Roches, les petites îles de corail.



L'économie au Brésil

En Amérique latine, le Brésil est la plus grande région économique.
Au Brésil, les disparités économiques des régions sont un très grand enjeu politique, car elles sont très fortes. Toutefois, 50 % de la population sont constitués par la classe moyenne. En effet, pendant les années de crise financière (entre 2008 et 2009), le pays n'a connu qu'une faible décroissance d'environ 0,02 %. L'économie reste fragile mais stable actuellement. Le PIB total du Brésil est en effet le plus important dans toute l'Amérique latine. Il reste toutefois inférieur au niveau du PIB par habitant en comparaison avec le Mexique, le Chili ou encore l'Argentine. Le Brésil présente aussi une grande activité tertiaire en plus d'une puissante proportion dans le secteur industriel et l'agriculture commerciale. Le PIB se montait à 64 % en 2006 au niveau du secteur des services.

Le Brésil n'a pas du tout renoncé au développement agricole malgré un fort décollage dans l'industrie. Après les Etats-Unis, les Pays-Bas et la France, il reste un des plus importants exportateurs de ce secteur au niveau mondial.



Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo