Informations Covid-19

Traditions et artisanat au Brésil

Les danses, fêtes et carnavals

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les carnavals et les fêtes sont de loin les premières activités de divertissement des brésiliens. Ces événements mettent à l’honneur les danses traditionnelles, notamment la capoeira, considérée par beaucoup comme une véritable œuvre d’art. Cette discipline à la fois sportive et ludique combine des éléments d’arts martiaux, de danse et d’expressions corporelles. Historiquement, la capoeira aurait été pratiquée par les anciens esclaves, qui ont alors créé et développé différentes techniques pour l’une des danses les plus populaires du continent !

Après la capoeira vient la samba. Il s’agit d’un genre musical très rythmique qui utilise diverses percussions pour obtenir un son vibrant et très contagieux. La samba fait partie intégrante de l’histoire du Brésil , et est devenue un style musical si populaire qu’elle a donné naissance à d’autres genres comme la bossa-nova. Parmi les les indispensables avant votre circuit au Brésil, n’oubliez pas d’emporter lors de votre départ de France votre plus belle tenue de danse !

Le peuple brésilien a aussi l’une des fêtes de carnaval les plus intenses, les plus colorées et les plus populaires de tous les temps : le Carnaval de Rio de Janeiro. Considéré comme une fête nationale, cet événement est le rendez-vous des brésiliens et étrangers, qui dansent au rythme de la samba, du plus jeune au plus âgé. Durant les 40 jours de Pâques, des millions de personnes se réunissent près du « sambodromo » pour contempler et participer au défilé des chars colorés qui passent à côté des musiciens et danseurs.

Le football et la religion

Il est vrai que la danse et les fêtes sont essentielles pour les brésiliens. Mais s’il y a bien une discipline presque aussi importante, c’est le football. La légende dit même qu’avant d’apprendre tout le reste, les jeunes brésiliens doivent s’initier à la samba, puis danser la samba sur un terrain de football avec un vrai ballon.

La religion tient une place très importante dans la vie des brésiliens. Vous trouverez d’ailleurs l’un des plus grands monuments religieux du monde : la statue du « Cristo Redentor » (le Christ Rédempteur) dans le Corcovado. Si certains sont majoritairement catholiques, les croyants brésiliens se distinguent par leur diversité religieuse et leur ouverture d’esprit. Cette diversité se reflète dans un mélange unique de pratiques religieuses. Un exemple concret de l’Umbandisme, c’est-à-dire un groupe de gens qui associe des doctrines religieuses africaines avec des doctrines catholiques. On ne rencontre cette pratique qu'ici !

Une culture fortement influencée

La culture brésilienne a été grandement influencée par les Portugais, les Indiens, les Africains, les Français, les Européens et les colons du Moyen-Orient et d'Asie. Au-delà de leur influence, ces étrangers ont contribué à la culture brésilienne, à travers les beaux marchés d’art répartis dans tout le pays.

À l’origine, l’artisanat n’était pas assez reconnu comme une forme de culture. Mais au cours des dernières décennies, il a été remis à sa vraie place pour valoriser la culture locale et restaurer les traditions ancestrales. Naturellement créatif, le peuple brésilien apprécie les valeurs de la tradition familiale et des formes d’art transmises de génération en génération. Par ailleurs, le rôle des artisans est valorisé par l’économie brésilienne. Cette industrie de plus en plus florissante offre à beaucoup de ménages à faible revenu la possibilité de devenir entrepreneurs et d’améliorer leur quotidien.

Un artisanat diversifié

De par ses nombreuses influences étrangères, l’artisanat brésilien se trouve partout et se diffère d’une région à l’autre.

Dans le nord-est brésilien, les esclaves africains ont octroyé un fort héritage en matière de sculpture sur bois. De leur côté, les jésuites portugais ont aussi transmis leurs compétences en peinture et en sculpture religieuses. Aujourd’hui, la sculpture sur bois est fortement répandue à Bahia du nord-est et à Pernambuco. Toujours dans le nord-est, les figures religieuses sont également faites en argile. Elles se trouvent en majorité à Tracunhaém, près de Recife. La ville d’Alto da Moura, dans l’État de Pernambuco, est aussi célèbre pour ses travaux sur la céramique.

Ceará dans le nord, est mondialement célèbre pour son industrie de textile, laquelle rayonne dans tout le Brésil. Dans d’autres parties du nord, différents articles tissés, dont les costumes traditionnels et les vêtements de cuir, peuvent être trouvés dans n’importe quel marché.

Idéals comme cadeaux et souvenirs de votre voyage, les instruments de musique brésiliens sont hérités de la culture africaine, en particulier la cuica, le zambuba et le bérimbau (utilisé principalement pour la capoeira). Là encore, le meilleur endroit pour en trouver est dans le nord-est, une région où le patrimoine africain est inestimable.

Aujourd’hui, les sites touristiques et les foires artisanales sont incontournables pour découvrir les spécificités de la culture brésilienne. Lieu de rencontre des habitants de Brasilia, le Feira da Torre abrite d’importants pavillons : bijoux, meubles, linge, plats typiques…

Ensuite, à Rio de Janeiro, la Foire de Sao Cristovao est un repère pour les férus de shopping, de cuisine et de divertissements. Avec près de 700 tentes, elle propose des produits typiques, de textile et d’alimentation.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS