Informations Covid-19

Histoire du Brésil à travers le monde

Découverte et installation portugaise

* prix à partir de sur une base 2 personnes

L'histoire du Brésil débute en 1500, lors de la découverte de ses terres par un explorateur portugais Predo Alvares Cabral. A la tête d'une flotte de treize navires, il aborde cette terre inconnue le 22 avril 1500 et en prend possession au nom de son pays. Si le nom Brésil n'apparaît pas tout de suite dans l'histoire pour désigner ce territoire, il s'impose rapidement en raison du grand nombre d'arbres exotiques dont le bois, une fois séché et pulvérisé donne une matière de "braise" utilisée pour la teinture rouge.

En concurrence avec les Espagnols, les Portugais se voient officiellement attribuer le Brésil lors de la conférence de Badajoz en 1526. Des comptoirs portugais s'installent rapidement, mais ne dépassent guère la zone littorale. Le commerce s'articule surtout autour du bois et peu à peu la culture de la canne à sucre est introduite. Dès le XVIème siècle, on fait appel à de la main d'œuvre africaine pour travailler dans les plantations. Les esclaves forment ainsi le plus grand foyer de peuplement de la côte brésilienne.

Commerce et colonisation

Le roi du Portugal confie les possessions côtières à de riches seigneurs qui organisent la vie sur place. Ils se partagent de longues bandes de littoral et distribuent les terres aux colons en échange d'une aide en cas d'attaque indienne et prélèvent les impôts. Le commerce de la canne à sucre est alors florissant. La canne à sucre tient encore aujourd’hui une place importante dans l'histoire, les traditions et l'artisanat au Brésil.

Puis, à partir de 1549, le roi place un gouverneur général chargé d'administrer les différents territoires. On décide de s'aventurer à l'intérieur des terres afin de civiliser les tribus indiennes. Cette mission est confiée aux Jésuites qui fondent de nouvelles villes. Le gouvernement général permet encore de repousser les velléités françaises et hollandaises qui n'ont pas renoncé à leur part du gâteau. Pour ce faire on construit de nouvelles places fortes sur la côte en 1565.

En 1554, les Jésuites fondent Sao Paulo. Leur mission civilisatrice et évangélisatrice est parfois mise en péril par des bandes de chasseurs d'esclaves qui remontent les rivières pour capturer les Indiens. La découverte de l'or et de pierres précieuses va attirer une foule d'aventuriers vers l'Ouest et le Sud. Au XVIIIème siècle, le Brésil devient le premier pays producteur d'or au monde. Et autour des mines, des villes nouvelles surgissent, poussant un peu plus la civilisation vers des terres plus hostiles.

Une colonie prospère convoitée

Parallèlement à l'essor des mines et des plantations, l'élevage commence à devenir une source importante de revenus. Les Jésuites s'aventurent en Amazonie mais se heurtent aux colons qui veulent réduire les Indiens en esclavage. Les villes côtières se développent car elles profitent du commerce, elles servent de liaison entre l'intérieur du pays et les compagnies commerciales. L'économie du pays tourne à plein régime. Et ce territoire attise encore les convoitises d'autres puissances européennes. Des conflits éclatent avec la France et l'Espagne. Le traité commercial de Methuen (1703) entre l'Angleterre et le Portugal, permet de diversifier les cultures et d'y introduire le coton, le riz et le tabac.

Le pays est une colonie prospère que va moderniser le Marquis de Pombal, alors gouverneur général. Il favorise le commerce avec les compagnies, améliore la production minière et agricole, abolit l'esclavage des Indiens, renforce la main d'œuvre africaine, et endigue la corruption des fonctionnaires.

Les idées des Lumières gagnent les couches intellectuelles de la société et un sentiment national est en train de naître. Après l'occupation du Portugal par Napoléon, la famille royale se réfugie au Brésil, transformant Rio de Janeiro en véritable capitale culturelle et économique.

Indépendance et temps modernes

En 1821, la famille royale rentre en Europe et laisse un fils sur place. Dom Pedro accepte de devenir le défenseur perpétuel du pays et proclame l'indépendance du pays en 1822. Dom Pedro devient empereur du pays sous le titre de Pierre II (1840). Un Parlement est alors constitué et le pays est reconnu officiellement en 1825 par la scène internationale.

Pierre II mène une politique d'expansion économique et fait construire des routes et des voies ferrées. Il permet l'immigration de population européenne (allemande en particulier) dans le Sud. Le pays devient une grande force qui se mesurera lors de la guerre avec l'Uruguay (1865-1870). Le 15 novembre 1889, un coup militaire renverse la monarchie, et le général Da Fonseca proclame la république des états unis du Brésil.

En 1914, le pays devient la première puissance d'Amérique du Sud. Dans les années 1920, l'état brésilien évolue, les crises économiques, l'émergence d'une nouvelle bourgeoisie industrielle font avancer les idées libérales. Getúlio Vargas renverse le gouvernement et impose une nouvelle constitution en 1934. Il sera l'homme fort du pays jusqu'en 1954 et fera entrer le pays dans la seconde guerre mondiale. Après son mandat, le pays est fortement modernisé jusqu'en 1964 où un nouveau régime militaire prend le pouvoir jusqu'en 1985. Son rôle va être de lutter contre la corruption et de renforcer le développement industriel. La première élection présidentielle au suffrage universelle a lieu en 1989.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS