Informations Covid-19

Festivités et jours fériés au Brésil

Etat à grande majorité chrétienne, on retrouve les mêmes fêtes traditionnelles qu’en France. Mais fort de ses coutumes, il possède ses propres célébrations.

Voici une présentation de chacune d’elles ainsi que des jours fériés, ce qui vous permettra peut-être de faire votre choix sur la période de votre voyage Brésil.

Lire la suiteRéduire
* prix à partir de sur une base 2 personnes

Janvier, février et mars

Ici aussi, le nouvel an se célèbre et c’est pendant le réveillon du 31 décembre que se passe le plus gros des festivités. Le 1er janvier permet surtout de se reposer.

Le 20 janvier est férié à Rio de Janeiro pour célébrer son Saint Patron : St-Sébastien.

Le 25 janvier est le jour férié à Sao Paulo en l’honneur du Collège des Jésuites dont la fondation en 1554 fut considérée comme l’événement fondateur de la ville.

Février est le mois des carnavals, le plus connu est bien sûr celui de Rio ! Pour 2018, il débutera le vendredi 9 février et se clôturera le mercredi 14 février. Il intervient chaque année pendant les 4 jours qui suivent le « mercredi des Cendres » qui représente le début du Carême (40 jours de jeûne et d’abstinence en rappel aux 40 jours de Jésus-Christ passés dans le désert).

Avril, mai et juin

C’est en avril 2018 qu’auront lieu les festivités de Pâques. Le Vendredi Saint le 14 avril et le jour de Pâques le 16 avril seront donc des jours non travaillés.

Le 21 avril est également un jour chômé appelé le « Tiradentes » (comprendre l’arracheur de dents !). Il célèbre l’un des personnages les plus populaires du pays, Joaquim José Da Silva Xavier, un dentiste du 18e siècle qui après avoir été au service de l’occupant portugais décida pour des raisons personnelles de monter une conspiration. Il fut exécuté en 1792 et mourut en martyre.

Le 1er mai correspond à la Journée du Travail comme pour tous les Français.

Cette fois-ci, le Corpus Christi sera fêté le 15 juin. La célébration du St-Sacrement a lieu 60 jours après Pâques. Les rues sont recouvertes de pétales de fleurs rouges pour symboliser le sang du Christ et les croyants sont habillés tout en blanc. La plus populaire est celle de Florianopolis.

Juillet, août et septembre

Durant ce trimestre, c’est surtout la date du 7 septembre qui a toute son importance. Et pour cause, il s’agit de la Journée Nationale brésilienne. L’histoire veut que le 7 septembre 1822 soit le jour où le Prince Dom Pedro, descendant du Roi Jean VI déclara l’indépendance de l'état face aux envahisseurs portugais. Mais tout ne fut pas si simple, car une longue période très mouvementée suivie. L’Empire de Pierre II fut mis en place, mais renversé le 15 novembre 1889 par Manuel Deodoro da Fonseca, un maréchal partisan de la sécession. C’est à cette date que fut proclamée la 1e République des Etats-Unis du Brésil.

Octobre, novembre et décembre

Le 12 octobre est célébré Notre-Dame d’Aparecida qui est la Sainte Patronne. Son sanctuaire se situe d’ailleurs à Aparecida dans la région de São Paulo.

Le 2 novembre juste après le Jour des morts, représente la Toussaint. Même tradition que pour les Français.

Comme vu ci-dessus, le 15 novembre est ainsi un jour historique et surtout férié !

Le 20 n’est pas une date nationale, mais est largement chômée dans de nombreuses villes. Il correspond à la mort de Zumbi dos Palmares, chef d’un groupe d’esclaves qui s’insurgea en 1695. Ce jour a pour rôle de rappeler que les racines de chaque brésilien se retrouvent dans la culture africaine et l’influence qu’il en découle dans la société brésilienne actuelle.

Le mois de décembre est la période des grandes vacances. Noël est fêté en famille avec des plats à base de dinde, de riz aux raisins, de farofa (à base de farine de manioc), de salade et de dessert.

Pour le 31 décembre, les habitants des villes côtières ont l’habitude de se retrouver sur la plage comme celle de Copacabana à Rio de Janeiro. Le dernier jour de décembre correspond aussi à la célébration de Lemanja, déesse de la mer. Ainsi, de nombreux rituels sont effectués comme celui de s’habiller en blanc et de déposer des offrandes au bord de petites barques qui prennent ensuite le large !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS