Les vaccins a faire pour partir en Chine

Un rappel des vaccinations universelles

Lors de votre voyage Chine, pensez à vous protéger des éventuelles maladies, courantes et épidémiques. Une mise à jour des vaccinations universelles s’impose avant votre départ. Vous devez ainsi faire un rappel des vaccins contre la diphtérie, la coqueluche, le tétanos et la poliomyélite. Vous trouverez une injection unique appelée Repevax pour la vaccination. Vous devez également faire un rappel de votre vaccin contre l’hépatite B, car la Chine présente encore un fort taux de contamination avec environ 150 millions de porteurs du virus. Pensez également à vous faire vacciner contre l’hépatite A et la fièvre typhoïde, des maladies qui peuvent se transmettre par les boissons et les aliments. Une bonne préparation de votre séjour dans l’Empire du Milieu vous permettra de profiter au maximum de vos vacances ou de votre voyage d’affaires. Les vaccins à rappeler dépendent également des zones géographiques où vous comptez séjourner.

Une prévention du paludisme et des maladies transmises

Le paludisme reste un danger en Chine, surtout pour les touristes. Il se répand surtout dans les zones rurales, notamment dans les provinces de Yunnan et de Hainan. Le paludisme grave survient surtout pendant la période de pluies. La dengue est également une maladie transmise par les moustiques en Chine. Elle touche principalement la partie sud du pays. Le paludisme en revanche, concerne aussi d’autres provinces du centre comme Henan, Jiangsu, Anhui, Hubei ou encore Ghuizhou. Parmi les préventions, vous trouverez entre autres la Doxycycline, Chimioprophylaxie par Atovaquone/Proguanil ou encore Méfloquine. Une protection optimale contre la piqûre de moustiques vous mettra également à l’abri du paludisme et de la dengue. L’utilisation de moustiquaires imprégnées et de répulsifs anti-moustiques vous protégera également de la filariose lymphatique et de l’encéphalite japonaise. Vous êtes plus exposé à ces maladies si vous séjournez dans les zones rurales ou reculées. Ainsi, le risque de transmission est moindre, voire inexistant, si vous passez vos vacances ou votre lune de miel dans les grandes villes.

Prévention contre les maladies liées à l’hygiène

Bien plus qu’une tradition séculaire, boire de l’eau bouillie ou chaude est un mode de prévention en Chine. En effet, l’eau n’est pas potable dans l’Empire du Milieu. Depuis des siècles, les Chinois ont en pris conscience et ont préféré boire de l’eau bouille et ont rajouté des feuilles de thé pour améliorer le goût. On pourrait en conclure que le rituel du thé soit né de cette habitude. Partout où vous allez, on vous servira de l’eau bouillante, même dans un restaurant quand vous demanderez de l’eau. Vous trouverez aussi des cylindres en métal ou en plastique pour faire une infusion rapide de thé. La mauvaise hygiène alimentaire est un autre risque outre la potabilité de l’eau du robinet. Vous pouvez éviter la diarrhée du voyageur en ne mangeant que des aliments cuits. Soyez donc prudents en évitant les crudités, les viandes mal cuites ou encore les coquillages. De même, ne vous laissez pas tenter par des boissons et des produits laitiers non industriels. Vous préviendrez également les désagréments liés aux parasites et aux amibes. Lors de votre séjour en dehors de la France, pensez à mettre dans votre trousse médicale une solution hydroalcoolique désinfectante et du papier toilette, en complément de la mise à jour de la vaccination.

Quelques vaccinations importantes

Vous prévoyez un séjour dans le sud-ouest de la Chine ou dans une zone rurale plus longtemps ? Il vous est recommandé de faire les vaccins suivants pour vous protéger. La rage est très présente dans les zones à population dense. Vous devez ainsi faire une vaccination préventive à mesure de 3 injections avant le départ : J0, J7 et J28. Consulter rapidement un médecin en cas de morsure ou faire deux injections du même vaccin pendant les 2 jours suivant la morsure. En période de mousson, il existe une forte hausse des épidémies d’encéphalite japonaise. Si vous voyagez pendant la mousson ou dans les zones des rizières, pensez à un vaccin. Deux injections au J0 et J28 vous permettent de vous protéger. Rendez-vous dans les centres de préventions. Les régions peu concernées par cette maladie sont Sichuan et Yunnan, vous n’avez donc pas besoin de vaccins si vous séjournez dans ces zones.

Des précautions à prendre

La Chine est un pays où les variations climatiques et sanitaires sont très évidentes. Ces conditions augmentent le risque d’allergies, d’épidémies. Bien que vous trouviez des établissements de santé dans les grandes villes, vous aurez moins de chance d’en trouver dans les zones rurales. Il est donc prudent de prendre des précautions. Certaines villes accroissent les risques d’allergies comme l’asthme, la grippe, l’insuffisance respiratoire ou cardiaque chez certains voyageurs, adultes et enfants. Ces derniers doivent être plus vigilants dans les villes comme Chengdu, Pékin ou encore Shanghai. Comme partout dans le monde, les contrefaçon de produits alimentaires existent aussi dans l'empire du milieu. Veillez donc à ne pas acheter des produits dont les marques vous sont peu familières ou étrangères. Préférez les marques internationales ou informez-vous au préalable sur les sites internationaux. La contrefaçon concerne aussi les médicaments sur le territoire chinois. De préférence, apportez vos médicaments de France. Parmi les risques figurent les MST et le sida. Vous devez ainsi vous protéger et faire attention sur les rapports non protégés.
Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS