-->

Se rendre en Chine avec un visa obtenu depuis la France

Se rendre en Chine sans gaspiller son budget

Entre la Grande Muraille qui s’enfonce dans l’horizon, un monastère perché au sommet d’une montagne au Tibet, la splendeur lumineuse du Bund à Shanghai, la Chine réserve bien des surprises à ceux qui ont le temps de la visiter de long en large. Mais comment pouvez-vous découvrir les saveurs, l’histoire, le peuple chinois et les sites touristiques de ce vaste pays sans pour autant dépenser des milliers d’euros pour une semaine ? Bien qu’il soit facile de perdre de l’argent dans un circuit touristique sur mesure, si vous sentez l’âme d’un aventureux et que vous êtes prêt à vous écarter des trajets touristiques, un séjour dans l’empire du Milieu peut être moins cher que la vie de tous les jours ! Pour bien préparer votre voyage Chine et apprendre à dépenser moins, voici un tour d’horizon sur les principales pistes pour économiser pendant vos vacances.

Combien coûte un circuit en Chine ?

La réponse à cette question dépend, bien évidemment, de ce que vous ferez une fois arrivé dans le pays. Mais la première chose à faire est de réaliser une demande de visa de tourisme qui est généralement valable pour un mois et vous coutera environ 70 euro par visa. N'oubliez pas votre assurance qui est nécessaire pour le visa et qui peut être inclus dans l'achat de votre billet si vous le payez avec votre carte bancaire. Voulez-vous siroter des martinis, danser dans des clubs de Shanghai ou encore descendre dans un hôtel de luxe ? Vous serez sûr de dépenser autant d’argent que si vous étiez à Paris, à New York ou à Londres. Mais si l’on est prêt à endurer un peu d’inconfort, à voyager dans les bus bondés, ou à bien se comporter en Chine, ou à passer du temps en dehors de Pékin, Shanghai, Hong Kong et des centres touristiques, alors le pays peut être aussi moins chère que la Thaïlande ou le Maroc. En dormant dans une chambre pas chère, en mangeant dans les marchés, en évitant les taxis et les boissons importées, il est tout à fait possible de conquérir le pays pour environ 50 € par jour et par personne.

Vos moyens de transport en Chine

La première chose que vous devez savoir, c’est un pays très très vaste. Mais avec un visa tourisme valable pour 30 jours, vous aurez largement le temps de préparer un circuit pour découvrir les sites populaires du pays. Lhassa et Shanghai, par exemple, sont distants de 4 200 km, ce qui est équivalent à 60 heures de trajet. La deuxième chose que vous devez savoir, c’est que les chinois sont capables d’endurer 72 heures de trajet dans un étroit autobus afin de rentrer dans leur village familial. Heureusement, les TGV et les compagnies de vols à bas prix fleurissent, rendant vos déplacements assez faciles même avec un budget serré. Des douzaines de compagnies aériennes relient l’Europe avec l'empire du milieu, et presque toutes les villes chinoises disposent de leur propre aéroport. À l’intérieur du pays, le transport aérien est certainement le moyen le plus économique et rapide pour vous déplacer entre les villes, et ce, même si vous réservez à la dernière minute. Pour cela, il vous suffit de télécharger l’application homologuée, Ctrip, ou encore le site web China Highlights. Pour les déplacements à l’intérieur du pays, Spring Airlines est probablement la compagnie aérienne low-cost la plus populaire. Côté tarifs, si vous n’êtes pas exigeant en timing, vous pourrez trouver des vols intérieurs pour aussi peu que 30-40 € entre certaines destinations.

Voyager en train

Tout comme les billets de vols d'avion, les tickets de trains se réservent facilement, mais vous devrez vous présenter à la gare choisie pour les recevoir en mains propres. Muni de votre passeport et de votre visa, donnez-vous toujours plus de temps pour vous rendre à votre train. Les gares chinoises sont bondées de voyageurs, et des contrôles de sécurité et bagages sont régulièrement effectués. Les trains sont impressionnants par leur rapidité : le TGV reliant Pékin à Shanghai traverse les 1 300 km de distance en moins de 5 heures. Ici, la règle générale est : plus vous allez vite, plus vous payez. En matière de confort, un train rapide de deuxième classe est souvent comparable à celle de la SNCF en France, tandis que la troisième classe d’un train local classique est inconfortable, voire répugnante. Mais en règle générale, un ticket de train décent s’achète entre 20 et 40 € selon les destinations. En outre, la plupart des villes chinoises disposent de leur propre système de métro. Les réseaux métropolitains sont souvent propres, pas chers, mais efficaces, bien qu’ils puissent être bondés aux heures de pointe. Si possible, évitez les métros à tout prix entre 8 h et 10 h, et de 16 h à 18 h. Mais la bonne nouvelle, c’est que, comme en France, vous pouvez retrouver les itinéraires de chaque moyen de transport en utilisant Google Maps. Seulement, comme cette plateforme est bloquée en Chine, vous aurez besoin d’un VPN pour l’utiliser. De nombreuses applications vous montrera les meilleurs trajets. Dans la plupart des villes, les tickets de métro se vendent à moins de 0,5 €.
Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS