Informations Covid-19

La grande histoire de l’Inde, un pays riche par son passé, sa culture indienne et ses légendes

Découvrir l'Inde par ses paysages et ses monuments est une démarche naturelle. Mais connaître son histoire avant de fouler sa terre, vous permettra de mieux la comprendre et d’en apprécier toutes les subtilités.

Vous ne la verrez plus de la même manière… L’inde existe depuis 5 millénaires, imaginez tous les événements historiques et le passé prestigieux qui fait d’elle un pays riche par sa culture et ses légendes.

Lire la suiteRéduire
* prix à partir de sur une base 2 personnes

De la préhistoire à la plus grande dynastie de l’Inde

Le fleuve Indus coule de l’Himalaya vers le Sud-ouest pour se perdre dans la Mer d’Arabie. On raconte que c’est lui qui aurait donné son nom à l’Inde… C’est surtout sur ses rives qu’ont été retrouvées des traces de civilisation et d’urbanisation importante comme le prouvent les sites archéologiques de Mohenjo Daro et d’Harrappa. Cette civilisation est la toute première, elle est surnommé la civilisation de l’Indus et remonterait entre 2 500 et 1 600 avant J.C.

Vers 1 500 avant J.C, le peuple des Aryens en provenance d’Asie Centrale, s’installe dans la vallée de l’Indus. Ils parlent le védique à l’origine du sanscrit, langue ancienne encore présente sur certains monuments, mais qui n’est plus parlé, sauf par quelques érudits. Leur religion, nommée védisme sont les bases de l’hindouisme.

Les Mauryas sont la 1ère dynastie avec le roi Ashoka entre 264 et 226 avant J.C. Ils s’attellent à unifier tous les royaumes du nord de l’inde et se convertissent au Bouddhisme puisque c’est la religion d’une très grande partie de la population. L’empire finit par disparaître vers 185 avant J.C. Les Brahmanes, membres (prêtres) de l’une des quatre castes indiennes, adoptent de nouveau les lois védiques.

La période qui suit inflige à l’inde une cassure entre le Nord et le Sud. Au Nord, les Shungas reprennent les lois selon l’Empire Maurya, tandis que le Sud devient indépendant grâce à l’empire Andhras. Ce sont, cependant les Kushanas qui prennent le pouvoir aux Shungas, étendant ainsi leur Empire dans tout le Nord.

C’est encore dans cette région que se joue des changements. En effet, les Guptas sont au pouvoir entre le IVe et le Ve siècle. L’économie et les arts sont au centre de cette période, qui prendre fin avec l’invasion des Huns, un peuple d’Asie Centrale.

Entre le VIe et le XIe siècle, qui correspond au Moyen-âge en Europe, l’Inde est divisé en royaumes indépendants au Nord et sous trois dynasties dans le Sud. L’état actuel de Karnataka est soumis aux règnes des rois Chalukya.

C’est au début du XIIIe siècle que l’Inde subit des invasions incessantes de la part des Musulmans. En 1206, c’est le début du règne du Sultanat de Delhi soit le royaume musulman, qui durera jusqu’en 1526.

Arrive la plus grande dynastie puisqu’elle durera plus de trois siècles, de 1526 à 1857. De Babur le fondateur, en passant par Shah Jahann le bâtisseur du palais de Taj Mahal, la dynastie perdure jusqu’à son déclin qui surviendra avec la persécution des Hindous par le dernier empereur nommé Aurangzeb.

Du XVIIIe siècle à nos jours

L’Inde n’échappe pas aux campagnes de colonisation des puissances européennes comme la France, l’Angleterre, les Pays-Bas… Si cela débute par la création respective d’une Compagnie des Indes, des affrontements finissent par éclater entre Français et Anglais. Les Britanniques en sortent vainqueurs, laissant quelques enclaves à la France. Les Hollandais choisissent l’Indonésie. Le pouvoir britannique s’installe durablement grâce à la coopération de certains princes indiens ou parce que certains Etats sont directement gérés par l’Angleterre.

La révolte des Cipayes qui a lieu en 1857 est aussi appelée première guerre d’indépendance ou premier rébellion. Elle est la première marche pour l’indépendance de l’Inde, qui prendre un second souffle dès 1917 avec Mohandas Karamchand Gandhi ou plus simplement Gandhi, l'Indien le plus connu dans le monde. Il est né à Porbandar le 2 octobre 1869 et il est mort à Delhi le 30 janvier 1948, abattu et assassiné par un nationaliste hindou. Grand guide spirituel et dirigeant politique respecté, il fit de ce combat le combat de sa vie. Prônant la désobéissance civile, mais surtout la non-violence pour répondre à la répression anglaise.

L’Empire des Indes qui comprenait alors le Bangladesh et le Pakistan, n’obtiendra son indépendance qu’en 1947 pour devenir d’une part la République de l’Union Indienne avec le président Nerhu et d’autre part la République Islamique du Pakistan. Cette répartition créera des affrontements entre les communautés avec le déplacement de plusieurs milliers de personnes. Cette violence sera une tragédie pour Gandhi et aura pour conséquence de faire de l’Etat du Cachemire un point de conflit. Ce qui est toujours le cas encore aujourd’hui : la raison ? Sa géographie puisqu’il se trouve au Nord de l’inde et du Pakistan, à l’Ouest de la Chine et enfin frontalier avec l’Afghanistan. Sa dominance est la base de ces affrontements.

L’histoire de l’inde aura de toujours été mouvementée, avec un territoire souvent divisé. Toujours construite, mais jamais détruite, elle se sera forgée au fil des siècles.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS