Informations Covid-19

L'état de l'économie de l'Inde, ce pays qui repensent une grande puissance économique dans le monde

En 2018, l'Inde pourrait bien grimper au 5ème rang de la plus grande économie mondiale, alors qu'elle est actuellement 7ème. Les projections pour 2032 la placent directement au 3ème rang.

Si le gouvernement a pris des mesures et décisions politiques contestées qui ont ralenti temporairement sa performance à mi 2017, le pays poursuit une progression linéaire dans le sillage des Etats-Unis et de la Chine.

Lire la suiteRéduire
* prix à partir de sur une base 2 personnes

La conjoncture économique en Inde

Le pays connaît un important programme de réformes menées par le Premier ministre Narendra Modi. Son but politique prioritaire est d'améliorer le climat économique tout en assainissant les comptes publics, en faisant la promotion du développement industriel en parallèle et favoriser les investissements de tous horizons (USA, Asie, France, UE). Malheureusement, certaines de ses décisions ont créé un profond désordre au niveau national, notamment en choisissant de démonétiser une vaste part des billets de banque toujours en circulation, causant une pénurie de monnaie en Inde. Malgré ce climat d'assainissement et de quelques maladresses, l'Inde poursuit sa croissance solide, et ce en dépit du ralentissement économique qui a plus durement touché d'autres pays émergents. La santé économique du pays est prospère ; pour autant, on dénombre encore 25% de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté, avec 7% de chômage. Mais à l'échelle mondiale, le pays devient de plus en plus concurrentiel, se démarquant notamment au niveau des nouvelles technologies. Le Congrès a mis en place une stratégie de croissance dite inclusive, avec l'élaboration de plusieurs programmes sociaux visant la santé, l'emploi et l'éducation pour améliorer la situation des castes inférieures dans le contexte d'essor économique. Le pays doit en effet faire face à un défi de taille : créer dix millions d'emplois pour la génération des 80.

Les principaux secteurs d'activité primaire et secondaire en Inde

En tant que grande puissance économique dans le monde, l'Inde occupe une place importante dans les secteurs de l'agriculture, du tourisme et des nouvelles technologies. L'économie indienne connaît une progression croissante qui se traduit par des échanges importants à l'international, en particulier les céréales, fruits, légumes, noix de cajou et tourteaux qui sont les éléments les plus exportés. A l'échelle nationale, les denrées les plus cultivées sont le blé, le maïs, le riz, le thé, le millet, la canne à sucre, le coton et la pomme de terre. On reconnaît l'Inde comme étant également un vaste producteur de bovins et d'ovins.

En ce qui concerne l'industrie et les autres activités du secteur secondaire, l'Inde se démarque au niveau de la production de fer (4ème rang au niveau mondial en 2003) ainsi que l'acier, le charbon ou encore le lignite. Possédant une main d'œuvre bon marché, l'Inde a développé l'industrie du textile de façon spectaculaire, avec un taux représentant 27% des exportations et l'emploi de 35 millions de personnes. Grand producteur de charbon, qui représente par ailleurs la première source d'énergie au niveau national, l'Inde connaît une forte progression de la production de voitures. Les principaux fabricants sont Hyundai, Honda, Toyota et Suzuki.

Enfin, l'activité propre aux industries pharmaceutique représente également une part importante au niveau du secteur secondaire, qui occupe un cinquième de la population active.

Le tourisme et les services en Inde

Avec une contribution de 50% au PIB, le secteur tertiaire indien connaît un dynamisme très important au niveau de l'économie nationale. Il occupe par ailleurs 25% de la population active en Inde. Boosté par la hausse de l'accès à internet et des nouvelles technologies, l'Inde est devenu rapidement un pôle stratégique pour tout ce qui concerne ce segment. Ses ingénieurs sont réputés dans le monde entier, ce qui a eu pour effet de faire venir des grandes firmes désireuses de prendre le train en marche en s'installant définitivement en Inde. Pour exemple, IBM peut désormais bénéficier du savoir-faire hors pair des ingénieurs indiens. Autre secteur connaissant un véritable boom: la téléphonie. Le réseau s'est grandement développé depuis 2009, avec une progression pouvant atteindre parfois 10 millions d'utilisateurs supplémentaires chaque mois. Le tourisme a encore besoin d'un gros effort au niveau du gouvernement pour se développer, notamment en matière d'infrastructures. Toutefois, avec 4,4 millions de travailleurs, c'est le domaine qui connaît la progression la plus importante ces dernières années, en parallèle au développement des nouvelles technologies et de la démocratisation d'internet.

L'Inde et les échanges internationaux

La politique de protectionnisme imposées par le gouvernement sont désormais bien lointaines. Aujourd'hui, l'Etat a établi de nombreux accords de libre-échange avec les USA, la France, les autres pays de l'UE, l'Australie ou encore l'Afrique du Sud. L'ensemble des activités liées au commerce extérieur atteint 54% du PIB, mettant l'Inde en top position pour concurrencer la Chine au niveau des exportations. Actuellement, ce sont les hydrocarbures, les médicaments, et produits agricoles qui font partie des biens les plus exportés avec les minéraux précieux.

Aujourd'hui, l'Inde vit une époque importante au niveau de son économie ; le pays doit mener d'importantes réformes pour créer des emplois, offrir des opportunités pour permettre aux basses castes de s'intégrer et maintenir sa croissance au niveau mondial. De nombreux défis qui suscitent à la fois la crainte, mais aussi l'enthousiasme.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS