Informations Covid-19

Le niveau de vie en Inde

Voyager en Inde du nord au sud permet de découvrir une autre culture, une façon de vivre très différente des pays occidentaux ainsi qu'une organisation sociale en pleine mouvance.

La pauvreté est encore très présente dans l'ensemble des régions ; mais le pays connaît un certain regain économique grâce au développement de fortes compétences, en particulier dans les nouvelles technologies. Les effets sur la population ne sont pas encore suffisamment visibles, mais de part et d'autre, on constate un changement dans les habitudes et le développement plus important d'une classe moyenne aisée.

Lire la suiteRéduire
* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les salaires en Inde

Le salaire moyen est encore très faible en comparaison à d'autres pays du monde. En moyenne, un indien perçoit 128 $, soit l'équivalent de 1'530 $ pour une année. Si l'Inde a défini un salaire minimum de 150 roupies indiennes par jour (soit 2 euros), cela ne s'applique pas dans toutes les régions, et ne garantit aucunement un mode de vie décent aux travailleurs ainsi qu'à leurs familles. Pour pouvoir subvenir à leurs besoins, il a été calculé que les indiens auraient besoin d'un revenu trois fois plus élevé que le salaire minimum, afin de pouvoir couvrir leurs besoins prioritaires. Si certaines entreprises ont augmenté les salaires de leurs employés, d'autres au contraire profitent de ne verser que le montant minimum imposé par l'Etat.

Les classes sociales

En Inde, pour présenter les classes sociales, il faut tenir compte de l'organisation en castes. En effet, la société est divisée en plusieurs castes principales :

  • Les brahmanes, ou prêtres, qui font partie de la caste la plus élevée en pureté.
  • Les kahatriyas, ou guerriers
  • Les vaishyas, ou commerçants, généralement les plus actifs et chargés de l'agriculture
  • viennent ensuite les shudra ou le reste de la population, généralement les serviteurs des castes pré-citées
  • Les dalits, ou les intouchables, qui sont d'office exclus du système pour plusieurs raisons, mais en particulier pour le fait d'exercer un métier dégradant ou impur.

Aujourd'hui, chacune de ses castes tente une ascension socio-économique à l'échelle du pays, pour se transformer en classe sociale.

Le taux de pauvreté en Inde

Aujourd'hui, malgré une certaine baisse du taux de pauvreté en Inde survenu ces dernières années, ce dernier reste spécialement élevé. On considère aujourd'hui que 29,5% de la population indienne est pauvre, ce qui représente 363 millions d'invididus. De même, les inégalités restent extrêmement marquées, avec des conditions d'extrême pauvreté. Les avis divergent sur le seuil de pauvreté, à savoir que le calcul pris en compte par une commission locale se monte à 27 roupies par jour dans un village (57 centimes d'euros) ou à 33 roupies en ville (soit 40 centimes d'euros). Or, de nouveaux seuils ont été édictés, ce qui aggrave le taux de pauvreté à 100 millions de pauvres en plus. Des chiffres qui devront interpeller le gouvernement fraîchement en place.

Vivre en Inde

Le niveau de vie en Inde est de façon générale bien plus bas que celui de la France, même si de nombreuses disparités sont à relever en fonction des régions, de la densité et grandeur des villes et du contexte économique de la région. En ce qui concerne le logement, la location d'un appartement revient à environ 455 € par mois, avec (selon le propriétaire et le bail), certaines dépenses déjà incluses dans les charges comme le gaz, l'eau, l'électricité et la connexion internet. Les transports sont également bon marché ; si vous avez besoin d'une voiture de location, vous vous en sortirez avec 10 € en moyenne par jour, sans compter les services d'un chauffeur. Les voyages en train sont également très populaires et bon marché, même dans les classes les plus élevées. Vous pouvez vous en tirer à très bon prix, et effectuez un trajet pour quelques roupies seulement. Durant votre séjour en Inde, vous profitez également du prix très bas des aliments. Pour les courses, il est rare de dépenser plus que 2€. Une bouteille d'eau plate vous coûtera environ 16 centimes d'euros tandis qu'un kilo de pommes de terres reviendra à environ 13 centimes d'euros. Au restaurant, les prix varient sensiblement en fonction de la catégorie. Vous pouvez donc vous retrouver à dépenser 1 € ou 10 € pour votre repas. A noter qu'en raison des faibles salaires versés, il est de bon ton d'attribuer des pourboires lorsque vous êtes satisfaits d'une prestation.

Les perspectives économiques

L'Inde est un pays émergent ; au contraire de plusieurs nations se trouvant dans le même contexte, le pays n'a pas subi tous les phénomènes négatifs du ralentissement économique survenu à l'échelle mondiale. L'Inde a profité des nombreuses dépenses publiques effectuées récemment, ce qui a favorisé une bonne croissance économique, la mettant en concurrence directe avec la Chine. Le premier ministre Narendra Modi a lancé un vaste programme de réformes depuis 2016. Son but est d'améliorer le climat général des affaires et d'encourager les investissements ainsi que le développement industriel, le tout en assainissant les comptes publics. Le pays a somme toutes vécu quelques moments houleux, en raison surtout de décisions prises trop hâtivement par le gouvernement. La bonne situation économique du pays est donc très précaire, en raison du nombre important de personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté.

Le niveau de vie en Inde est tributaire de nombreux éléments, en particulier les faibles revenus, le taux de pauvreté très important et le système des castes. Si à travers ses différents états des améliorations se profilent, par l'arrivée de nombreuses sociétés issues des nouvelles technologies, la population reste très appauvrie et subit des problèmes d'accès aux services de santé et aux services.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS