Comment se rendre en Argentine

Se rendre en Argentine

D’innombrables raisons peuvent vous inciter à des voyages en Argentine : la cuisine latine, les vins délicats des vignobles de Mendoza, la vie nocturne de Buenos Aires réputée dans le monde entier… Allant des rues autour de la Mecque du football (La Boca) aux rues pavées de San Telmo, en passant par les boutiques branchées de Palermo Viejo, il y a tellement de curiosités qui méritent d’être explorées.

Bien qu’une partie infime de voyageurs préfèrent rallier l’Argentine par voie terrestre en transitant via un pays voisin, et qu’une toute petite poignée arrive par bateau, la grande majorité des visiteurs passent systématiquement par l’aéroport international de Buenos Aires, Ezeiza. D’une manière générale, le coût des billets aériens est assez élevé, mais il varie largement en fonction de l’itinéraire choisi et de la saison. On en enregistre un pic entre décembre et février, pendant Pâques et en juillet et août. En revanche, les tickets s’achètent aux meilleurs prix pendant la basse saison, c’est-à-dire de mars à juin et de septembre à novembre. Une fois arrivé, vous pouvez atteindre pratiquement n’importe quelle destination principale.

Rallier l’Argentine par avion

Le principal aéroport international est l’aéroport Ezeiza Ministro Pistarini, situé à 42 km à l’ouest de la capitale. Seulement, réservez au moins 45 minutes à une heure pour vous déplacer entre l’aéroport et le centre, et prévoyez-en plus durant les heures de pointe. De nombreuses compagnies aériennes européennes desservent l’Argentine depuis l’Europe.

Aerolineas Argentinas, la compagnie nationale, tout comme certains partenaires d’Air France en Amérique latine, effectue quelques trajets par semaine au départ de certains aéroports dans les villes françaises (notamment Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Nantes ou encore Toulouse). Et la compagnie elle-même donne un avant-goût de l’atmosphère argentine et de sa culture. Les agents de bord vous réserveront un accueil chaleureux, tandis que le personnel vous offrira volontiers ses excellents conseils pour vous aider à profiter pleinement de votre voyage Argentine. Le vin argentin est gratuit et servi abondamment dans toutes les classes de voyage. Renationalisée en 2008, on ne sait pas si l’entreprise conservera sa réputation de retards et d’inefficacité, notamment sur les vols intérieurs.

En outre, si vous préférez une autre compagnie, le moyen le plus direct de voyager depuis la France consiste à transiter par Madrid, en Espagne. De cette ville, plusieurs vols quotidiens sont assurés, pour un temps de vol moyen de 12 heures. Un bon moyen pour aller en Argentine pas cher.

Se déplacer en bus depuis l’aéroport

L’Estacion Terminal d’Omnibus, situé à l’avenue Ramos Mejia, est en quelque sorte le hub de tous les bus interurbains. Vous passerez systématiquement par cette station lorsque vous voulez rallier d’autres régions, ou vous déplacer en autocar sur de longues distances. Étant donné le coût élevé du transport aérien, le continent est desservi par de nombreuses compagnies qui fournissent des services confortables, et parfois luxueux, vers d’autres capitales, souvent du jour au lendemain. C’est pourquoi cette alternative est très prisée par les étudiants et les voyageurs à petit budget.

Parfois appelé la gare routière de Retiro, l’Estacion Terminal d’Omnibus est à la fois gigantesque et troublant. Le simple fait de marcher d’un bout à l’autre de la station vous prendra environ 15 minutes, étant donné les rampes, la foule et les escaliers que vous devrez passer. Pire, les panneaux d’indication ne fournissent pas des informations exactes sur les emplacements des quais. Heureusement, de nombreuses compagnies d’autobus vous fourniront les noms des villes sur leurs listes de destinations, mais vous devez rejoindre la file d’attente pour demander des renseignements. En outre, le site web du terminal d’autobus vous renseignera sur toutes les villes couramment parcourues par les visiteurs.

Se déplacer en voiture

En Argentine, et principalement à Buenos Aires, le métro et les taxis radio sont beaucoup plus accessibles et fiables que de conduire sa propre voiture. Le trafic aux heures de pointe et chaotique et le parking souvent difficile. Si vous avez loué une voiture pour une raison quelconque, garez-la à votre hôtel ou dans un parking voisin. Les frais de parking journaliers ne dépassent pas les 4 euros, et la majorité des hôtels récemment bâtis disposent de leur propre parking ou utilisent une zone de stationnement à proximité. Pour la location de voitures, de nombreux fournisseurs sont présents, dont principalement Hertz et Avis. Les frais de louage sont beaucoup plus élevés qu’en Europe. Les tarifs standards commencent à 50 euros par jour pour une berline ou une compacte à kilométrage illimité. Néanmoins, les agences de location appliquent régulièrement des tarifs promotionnels, surtout sur les locations week-end. Dans tous les cas, assurez-vous de vérifier que votre assurance automobile couvre l’assurance pour les locations de voiture, la majorité des agences ne fournissant pas d’assurances spécifiques au louage.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS