Informations Covid-19

Conseils pratiques pour améliorer son expérience à l'aéroport en Argentine

Améliorer son expérience à l’aéroport

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Imaginez que vous arrivez à temps à l’aéroport, seulement pour découvrir que votre départ de France a été retardé. Pensez à l’ennui que vous aurez à endurer tout en étant assis dans le terminal de votre compagnie aérienne. Que ce soit en transit, pour le retard de votre avion, sans mentionner que vous pouvez à peine bouger à cause du monde, les températures grimpent et vos bras vous font mal à cause de la pléthore de bagages que vous portez.

Autre scénario possible : vos bagages ont été vérifiés, votre ticket d’embarquement remis, et vous avez maintenant devant vous des heures à attendre avant de monter dans votre appareil rejoindre le pays de vos vacances. Pour une attente d’une heure ou moins, ce ne serait qu’une question de temps pour vous ; mais que se passe-t-il quand il s’agit d’attendre plus de 3 heures dans votre terminal ? La première chose à faire, c’est de trouver un endroit confortable et de passer un moment à l’abri de la foule. La plupart des aéroports abritent des pièces calmes et propices à un moment d’introspection solitaire, de prière ou de méditation. Une fois réservés, ces salons de luxe constituent désormais votre résidence secondaire pour quelques heures d’attente et pour une somme modique.

Passer une escale en travaillant ou en surfant

Quand on voyage en avion, c’est souvent un jour de chance où le vol le plus low-cost est aussi celui sans transit ni escale. Il semble véridique qu’en avion, nous devons généralement changer d’appareil quelque part le long du trajet. Mais sachant que le temps est lui-même une denrée précieuse, il vous faudra tirer le meilleur parti de celui-ci. Lors d’une escale, vous devez en quelque sorte remplir ce double objectif : faire passer le temps le plus rapidement possible, et s’assurer que chaque minute, chaque heure est dépensée de la meilleure façon possible. Pour faire face à une longue escale, il n’y a pas 36 solutions, mais il y en a au moins une : Passer du temps en surfant sur internet, renseignez-vous sur votre voyage, sur les médias en Argentine, etc. Malheureusement, il n’est pas certain que vous aurez gratuitement accès à Internet ; ne vous attendez donc pas à être connecté pendant votre escale. Même si votre terminal propose comme service le WiFi, la connexion peut être si faible qu’il faut plus de temps pour vous connecter que pour arriver dans votre prochaine destination. Mais quand vous n’avez pas accès à Internet, utilisez votre temps pour travailler sur votre ordinateur : écrivez des e-mails, commencez votre carnet de voyage…

Quelques conseils pour tuer le temps

On le sait tous : les vols avec escale sont souvent moins chers que les vols directs. Mais mise à part l’économie réalisée, on paie toujours plus cher pour éviter ce temps d’attente. Pourtant, malgré leur réputation de mal nécessaire, les escales ne signifient pas seulement de longues heures d’attente : elles peuvent aussi constituer une partie mémorable de vos voyages. Au lieu de perdre du temps à parcourir vos livres ou à résoudre des mots croisés, pourquoi ne pas appeler un ami ou encore explorer tous les terminaux ? Avec quelques heures d’attente devant vous, vous pourrez facilement passer du temps en parcourant les articles des boutiques de chaque terminal. Vous trouverez forcément des articles uniques dans certains coins. Certains chanceux peuvent même trouver le souvenir le plus original de leur vie dans l’une des boutiques présentes. Autre conseil pour tuer le temps, c’est plus amusant si vous voyagez avec un ami : prenez une photo de vos trouvailles et envoyez-la à vos amis. Ce serait encore mieux si vous vous prenez un selfie avec vos découvertes.

Comment éviter les mauvaises surprises ?

L’une des pires façons de passer du temps est de gaspiller de l’argent. Bien sûr, vous pouvez tout à fait prendre un verre au bar ou encore une tasse de café, mais c’est sûr que ça va vous coûter cher. Afin d’économiser plutôt que de dépenser pendant votre longue escale, assurez-vous d’emporter des collations voire un sandwich. Ce conseil reste valable pour les bouteilles d’eau que vous pourrez substituer par de l’eau de fontaines éparpillées dans les terminaux.

Il arrive aussi qu’une longue escale vous oblige à passer la nuit à l’aéroport ! Alors, soyez prêt à toute éventualité : n’oubliez pas d’emporter votre trousse de secours contenant entre autres un petit matelas gonflable, un sac de couchage, des lunettes de soleil, des boules Quies, des appareils électroniques de divertissements, un casque, un petit réveil portatif ou encore un oreiller. Avec votre arsenal à portée de vos mains, explorez les différents terminaux en tenant compte du nombre de places disponibles, de la température et de la foule. Enfin, pour améliorer votre temps passé, n’oubliez pas de parcourir les bulletins d’informations et de renseignements pratiques fournis par les services de chaque compagnie aérienne.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS