Vaccins à faire lors d’un circuit en Argentine

Aucun vaccin obligatoire pour se rendre en Argentine

En temps normal, les voyageurs ne sont pas tenus de se faire vacciner. Seulement, comme lors de tout long voyage, l’idéal serait d’être immunisé contre l’hépatite A et la typhoïde, car vous pouvez contracter l’une de ces deux maladies dans certaines régions reculées du pays. D’autres maladies méritent aussi d’être considérées, car susceptibles de se répandre dans les régions tropicales de l'est : la diphtérie, le tétanos, la fièvre jaune et la poliomyélite. Si vous avez l’intention de vous tatouer ou de faire un piercing ou encore si vous avez besoin de suivre un traitement médical, vous devriez envisager de vous faire vacciner contre l’hépatite B. En effet, cette maladie se transmet par contact sexuel, par des aiguilles contaminées ou encore par des produits sanguins. En outre, les amoureux de zoos et autres personnes susceptibles d’être en contact avec des animaux devraient recevoir une vaccination antirabique. Enfin, si vous vous dirigez vers le nord, une vaccination contre les maladies tropicales, en particulier la fièvre jaune, devrait être envisagée. À noter que la fièvre jaune est une maladie virale transmise par les moustiques, pouvant causer des troubles graves voire la mort.

Les vaccinations idéales

L’Argentine est une destination incontournable de l'Amérique pour ses inestimables curiosités touristiques. Mais si vous prévoyez un voyage Argentine, vous devriez consulter votre médecin au sujet des vaccinations dont vous pourriez avoir besoin à l’arrivée. Certains vaccins, en dehors du programme de vaccination régulière, peuvent être recommandés. Seulement, le fait de vous faire vacciner contre telle ou telle maladie dépend notamment de la période de vos vacances (saison), de votre état physique actuel (historique des maladies et vaccinations préalables), des activités que vous prévoyez de pratiquer (activités de plein air, aventures, randonnée, spéléologie, escalade ou plongée), du type de voyage que vous préférez (hébergement, style backpacker, camping…), de la durée de votre séjour dans le pays, et de vos destinations principales.

Dans tous les cas, il est indispensable que vous prévoyiez une consultation avec votre médecin au moins deux mois avant votre départ. Cela permettra de concocter les mesures adéquates pour vous protéger tout au long de vos vacances.

Les risques sur la santé

Si les maladies précédemment citées sont susceptibles de survenir à tout moment dans les régions argentines, le risque de contracter le paludisme est très faible, souvent limité aux régions rurales de Jujuy et Salta, à certaines parties de la Bolivie et du Paraguay. Par contre, les régions humides ont vu en 2009 se répandre des cas de dengue qui, malheureusement, ne réagissent à aucun vaccin. Si vous prévoyez de monter à plus de 1 800 m d’altitude, vous ne risquez rien contre le paludisme ni la dengue puisque le moustique ne survit pas dans de telles conditions. En revanche, dans certaines provinces humides, comme les chutes d’Iguaçu ou les villes de Salta et de Misiones, vous devriez prendre des mesures efficaces pour éloigner les moustiques, comme les vêtements qui couvrent la peau, les répulsifs DEET, les prises à répulsif… Il faut souligner que la dengue survient principalement pendant la saison chaude et humide, c’est-à-dire de février à avril.

Enfin, autre risque sanitaire notable, la morsure de serpents peut aussi survenir dans certaines régions, notamment à Corrientes ou à Chaco. Des cas de morsures par des cobras et crotales ont été signalés à maintes reprises par les autorités locales.

Quelques précautions sanitaires à prendre

L’eau du robinet est potable dans la plupart des villes, mais par précaution, prévoyez d’apport de l’eau minérale durant vos déplacements. Par ailleurs, il existe de nombreuses boissons locales, dont le licuado (un jus de fruits mélangés), le lait, devenu une véritable boisson traditionnelle. Cette dernière est le cinquième producteur de vins au monde, avec un vignoble s’étendant le long des Andes. En outre, si vous suivez un traitement périodique, prévoyez de vous munir de médicaments suffisants pour vous couvrir tout au long de vos vacances. Même si les pharmacies comme les établissements sanitaires sont nombreux, certains villages en sont dépourvus. Lorsque vous préparez votre valise pour un circuit en Argentine, pensez à emporter une bonne trousse de pharmacie. Néanmoins, les interventions médicales ou chirurgicales peuvent être bien prises en charge dans les hôpitaux argentins, où les médecins ont la réputation d’être compétents. Suivant le niveau de traitement reçu et les interventions réalisées, le coût des prestations des médecins peut être élevé, et les professionnels exigent souvent un paiement en espèces préalablement à l’intervention. C’est pourquoi il est indispensable de souscrire à une assurance avant de partir de France afin de couvrir ces frais d’hospitalisation et éventuellement les frais de retour.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS

foo