Informations Covid-19

Aller au Sri Lanka en train

Le Sri Lanka est une pépite du monde à découvrir. Cette île se mérite car la distance est longue avant de rejoindre Colombo, la capitale, et parce que le décalage de 4h30 en été peut être un frein. Mais les merveilles à découvrir, tant dans les paysages montagneux et les plantations de thé de l’intérieur de l'île que la beauté des plages sur la cote fait que le voyage se mérite. Toutefois, à la question de se rendre au Sri Lanka en train, il faut tout de même se poser quelques questions avant vos voyages.

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Aller au Sri Lanka en train, toute une aventure

La distance avec le Sri Lanka est grande, environ 10 000 km en fonction du trajet choisi, et le nombre d'états traversés plutôt grand. Alors évidement le train semble une solution économique par rapport à l’avion. Il faut cependant peser les arguments pour se rendre compte qu’il s’agit là d’une aventure à réserver aux globes trotteurs qui aiment les situations délicates et qui ont du temps devant eux. En effet, la traversée de l’Europe peut se faire assez simplement lorsque l’on prend le train, une occasion parfaite pour faire de jolies photos souvenirs !

Depuis Paris, d’une capitale à l’autre, on peut enchaîner les trains. Toutefois, la traversée de l’Europe de l’Est risque de poser quelques complications car tous les états ne proposent pas des réservations depuis l’étranger. Il faut compter aussi un temps de traversée assez lent puisqu’il s’agit d’une région européenne plutôt montagneuse. Une fois arrivé au niveau de la Turquie, là encore traverser le Moyen-Orient s’avère compliqué et à organiser au jour le jour. Vous ne pourrez d’ailleurs pas toujours prendre le train et utiliser d’autres transports en commun comme le bus qui, eux non plus, ne vous faciliteront pas la vie. Si vous faites le choix de passer par les états de l’ex-URSS pour descendre vers l’Inde, sachez que cette traversée sera difficile pour les mêmes raisons. Difficile mais pas impossible toutefois puisque les anciens républiques russes ont un réseau ferroviaires hérité de l’Union Soviétique.

Toutefois, la traversée de l’Inde se fera de façon bien plus rapide, l’Inde étant très bien pourvu en voie ferrée avec notamment des TGV pour relier le nord au sud. Vous serez alors presque arrivés, il ne vous restera plus qu’à aller au Sri Lanka en bateau.

Les restrictions douanières

Si les difficultés à organiser votre séjour sont évidentes, il faut aussi prendre en considération les problèmes douaniers. Si vous n’aurez aucune difficulté majeure dans les états européens, vous risquez d’avoir plus de difficultés si vous traversez le Moyen-Orient ou même lors de la traversée des pays comme la Géorgie ou le Pakistan. Ainsi, il faut donc pouvoir prévoir à l’avance son voyage afin de demander les visas et autorisations nécessaires. De multiples contacts avec les ambassadeurs vous permettront d’obtenir les papiers nécessaires avant même de passer la douane avec les sri lankais.

Une question de budget

On voit souvent le départ en voyage par les rails comme la solution la plus économique. C’est une considération légitime mais pas exacte en ce qui concerne le Sri Lanka. Pour parcourir les 10 000 km vous séparant de votre arrivée à Colombo ou à la ville de Kandy, vous devrez passer par de nombreux états et prendrez de nombreuses routes différentes. Autant de frais qui vont se cumuler et auxquels il faut ajouter les nuits d’hôtels lors des correspondances ainsi qu’un budget pour se loger pendant votre séjour au Sri Lanka. Le total du budget sera d’autant plus compliqué à prévoir que beaucoup d'aléas viendront s’interposer entre vous et l’arrivée sur place. Vous devez également vous renseigner sur comment bien se comporter à l'arrivée au Sri Lanka.

Une question de santé

Aller au Sri Lanka en train est une question de santé aussi. En effet, il va falloir se prémunir de nombreuses maladies diverses et compter avec parfois des conditions d’hébergement plutôt limitées. La traversée d’une quinzaine de états demandera donc de bien prendre en considération les diverses vaccinations obligatoires et souhaitables afin d'arriver en pleine forme.

Si l’idée d’aller au Sri Lanka par la voie ferrée est légitime, elle n’est en rien la solution à privilégier lorsque l’on part avec ses enfants pour un circuit détente et touristique. Au contraire, il s’agit là d’une aventure dont vous ferez les premiers milliers de kilomètres de façon très simple mais dont la deuxième partie du voyage risque de vous poser plus de problèmes. Mais traverser tant d'états, de paysages, de côtes, de cultures, d’architectures, tout cela sera aussi la grande force de votre séjour !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS