Informations Covid-19

Visa Sri Lanka

Les modalités d'arrivée dans un pays tiers peuvent changer rapidement. Lorsque votre voyage se précise, prenez contact dès que possible avec l'ambassade ou le consulat et vérifiez les procédures à suivre pour l'arrivée sur le territoire. Dans tous les cas, prenez soin de bien conserver une copie de chaque document personnel ou d'identité au moment du voyage.

Cela concerne également votre police d'assurance, vos billets, vos cartes de crédit ou encore votre permis de conduire. En cas de vol ou de perte de l'un de ces documents, il sera ainsi plus facile de les remplacer grâce aux copies en votre possession.
Lire la suiteRéduire

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les formalités d'entrée au Sri Lanka

Les formalités administratives pour un circuit au Sri Lanka sont un élément à ne surtout pas négliger pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de votre voyage. Le Sri Lanka fait la distinction entre les séjours de moins de 30 jours sur son territoire et les séjours entre 30 et 90 jours. Pour un voyage inférieur à 30 jours, il convient d'effectuer une demande de visa sur le site officiel : www.eta.gov.lk (aucune demande effectuée sur un autre site que celui-ci ne sera acceptée). De même, vous avez la possibilité de faire votre réclamation d'ETA directement à votre arrivée. Une fois que votre avion a atterri à l'aéroport international de Bandaranaike, suivez la procédure afin de faire directement votre demande (renseignements en ligne : http://www.airport.lk/passenger_guide/arrival_procedures/immigration.php). En revanche, cette possibilité n'existe que pour les demandes de voyage ne dépassant pas 30 jours.

Pour toute venue d'une durée allant de 30 à 90 jours, vous devez effectuer votre visa auprès de l'ambassade (ou du consulat) du Sri Lanka se trouvant dans votre pays. Cette demande doit être impérativement faite avant le départ. L'obtention de votre Electronic Travel Authorization est la garantie de pouvoir séjourner sur le territoire.

Informations complémentaires pour votre ETA

De façon générale, l'obtention d'une autorisation ne représente pas en soi un droit d'entrée sur le territoire. A la douane, vous devrez présenter les documents suivants en plus de votre autorisation : un passeport dont la validité dépasse 6 mois après la date d'arrivée au Sri Lanka, un justificatif de moyens et ressources pour toute la durée de votre circuit, et également un billet de retour pour la France.

Si votre voyage initialement prévu à 30 jours devait se prolonger, vous pouvez demander une prolongation de visa, et ceci à 2 reprises. Pour cela, il faut vous rendre au bureau de l'immigration dès que possible, et au plus tard 8 jours avant que votre visa arrive à expiration. Vous devrez produire différents formulaires pour répondre aux demandes administratives locales. Les deux prolongations sont d'une durée de 30 jours chacune.

Vous songez à combiner un circuit incluant une étape au Sri Lanka entre deux étapes en Inde ? Veillez à bien vous renseigner sur les obligations et réglementations indiennes, en particulier pour le visa de tourisme et les droits d'arrivée sur sol indien.

A noter : veillez à ne pas faire de demande de visa touristique pour un objet de visite différent. En effet, vous vous risquez à une expulsion du territoire en cas d'arrivée sur le sol sri lankais en ayant pour but de transformer votre autorisation en résident permanent. Cette pratique est totalement illégale.

Séjour dans la province du Nord : renseignements

Si votre circuit au Sri Lanka compte une étape en province du Nord, des autorisations complémentaires de la part des autorités doivent être requises. Voici les districts concernés : Kilinochchi, Jaffna, Mulaithivu, Vavuniya et Mannar. Une demande doit être envoyée auprès des autorités à la capitale :

Secretary, Ministry of Defence and Urban Development
Military Liaison Officer
15/5 Baladaksha Mawatha
Colombo 3
Par e-mail : modclearance@yahoo.com ou par fax : 94112328109

La réglementation douanière au Sri Lanka

Avant de partir en voyages au Sri Lanka, renseignez-vous sur les réglementations douanières en vigueur. Si vous avez acheté des articles en duty-free hors du Sri Lanka, la valeur de ceux-ci ne peut dépasser 125 USD lors de votre arrivée dans l'état sri-lankais. Si vous achetez des biens au duty-free shop de l'aéroport international du Sri Lanka, la valeur admise ne peut dépasser 187,5 USD. Vous avez le droit d'importer vos affaires destinées à votre usage personnel (produits de toilette et vêtements), mais pas plus de 1,5 l de spiritueux, 2 bouteilles de vin, des souvenirs, le tout pour une valeur maximale de 250 USD. Nous vous conseillons d’organiser votre argent avant votre circuit au Sri Lanka.

La réglementation douanière s'applique sur les métaux précieux, les pierres, les bijoux, l'or, les cosmétiques, les spiritueux, les vins, les articles de télécommunication, les médicaments, ainsi que les devises étrangères. Vous devez déclarer l'importation ou l'exportation de ces éléments qui ne peuvent dépasser 15000 USD.

Pour transporter des armes à feu, des munitions et explosifs, de même que certains objets en bois, il vous faut un permis. Sont interdits à l'importation : les médicaments, les cigarettes, les narcotiques, les psychotropes, les précurseurs chimiques, tout article de pornographie ou de littérature religieuse. Sont interdits à l'exportation : les trésors nationaux, les statues, antiquités, livres anciens, reptiles et animaux vivants ou morts, les plants de cocotier, de thé et de caoutchouc.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS