Informations Covid-19

Dangers sur place au Sri Lanka

Aussi passionnant que puisse être ce voyage qui s’annonce pour le Sri Lanka, il y a des dangers à parcourir un pays lointain. C’est le cas au Sri Lanka, tant au niveau de la météorologie, des conditions de baignade, de la faune et la flore au Sri Lanka, que face à quelques brebis galeuses qui veulent profiter des touristes. Il est utile de prendre la mesure de ces dangers à éviter au Sri Lanka, plutôt que de ne pas s’y préparer et se retrouver en fâcheuse posture sur place.

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les comportements face aux touristes

L’attitude de la population, d’une infime fraction de celle-ci plus exactement, est votre plus grande source de dangers. Il convient donc tout d’abord de toujours être précautionneux avec ses possessions. Voyagez avec sur vous le minimum d’argent et n’exposez pas de façon visible vos appareils comme un appareil photo ou un smartphone. Vous limiterez ainsi les tentations de vol à l’arraché qui peuvent être nombreuses lorsque, par exemple, vous êtes dans un marché public. Par précaution, vous garderez toutes vos valeurs dans le coffre-fort de la chambre d’hôtel, coffre-fort indispensable dans ce genre de voyage. Pensez aussi à y laisser vos papiers et n’en garder que la copie sur vous.

Le risque d’arnaque

Le touriste est souvent la cible de tentatives d’arnaques. On profite de sa méconnaissance de la culture et des habitudes pour lui soutirer de l’argent. C’est une pratique que l’on retrouve particulièrement à Colombo et les autres grandes villes. Il y a des arnaques assez classiques, notamment lorsque l’on prend des transports comme le taxi ou le tuk-tuk. Mieux vaut dans ce cas se renseigner au préalable sur les tarifs moyens pratiqués sur le même trajet que vous. Les arnaques peuvent avoir lieu aussi avec les guides touristiques qui vont promettre monts et merveilles et s’envoler avec votre argent. On trouve aussi le système inverse avec de faux guides qui vous harcèlent jusqu’à ce que vous leur donniez de l’argent, n’hésitant pas à vous suivre une partie de la journée ou réclamer des commissions aux magasins dans lesquels vous ferez des emplettes.

Les dangers liés à la religion

Dans la religion bouddhiste il est interdit de porter un vêtement représentant bouddha. Il convient donc de s’habiller correctement, et d’éviter les tenues provocatrices. Le raisonnement est le même lors de la visite des lieux religieux, quel que soit le culte d’ailleurs. On prendra le soin de couvrir les parties du corps qui ne le sont pas. A noter aussi qu’il est important de respecter ces consignes. Non seulement cela peut valoir une arrestation que de ne pas suivre les consignes, mais surtout cela peut provoquer l’ire des habitants du pays visité et cela peut se terminer par des blessures. La provocation n’est donc pas de mise lorsque l’on visite cette île.

Les catastrophes naturelles

Les conditions météorologiques peuvent aussi être des dangers auxquels vous serez confrontés lorsque vous vous rendrez au Sri Lanka. On pense notamment à la période des moussons. Les pluies diluviennes ont lieu dans le nord entre les mois de décembre mars et interviennent dans le sud ou la période allant de juin à octobre. De la même idée, les typhons s’étendent d’avril à décembre. Là encore, ils ne sont pas quotidiens mais le risque est réel d’y perdre la vie si on n’est pas conscient du danger. Il convient donc de rester à l’écoute des services publics qui peuvent prendre des mesures d’éloignement par exemple. Ces consignes sont importantes à respecter car les pluies et vents peuvent être dangereux, prenant des proportions bien supérieures à ce que l’on voit en France. Les médias au Sri Lanka avertissent la population en cas de problème.

Encore quelques conseils

S’il fallait noter encore quelques conseils, on peut en donner concernant la circulation. Comme pour l’Inde, la conduite sur place est déconseillée, tant celle-ci ne répond pas à tous les standards européens de sécurité. On peut parler aussi des risques de santé. Il est d’ailleurs plusieurs vaccins particulièrement recommandés pour partir, bien qu’aucun ne soit obligatoire. Rage, typhoïde, hépatite A et B seront des précautions utiles que vous validerez auprès de votre médecin personnel ou d’un centre de vaccination.

Un séjour à l’autre bout du monde implique de prendre des précautions. Ce n’est pas un jugement vis à vis du pays concerné mais une mesure de bon sens qui permettra de mieux profiter de son séjour.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS