Informations Covid-19

Aller au Sri Lanka en voiture

Le Sri Lanka est une île située au bout de l’Inde. Petite île par la taille, elle n’en recèle pas moins des trésors qui font d’elle l’une des perles de l’Asie. On y vient pour la culture et le mélange des croyances. On y vient aussi pour la beauté paradisiaque des plages, pour les paysages montagneux du centre de l’île et une faune d’une grande richesse. Mais avant d’y parvenir, encore faut-il correctement préparer son séjour. Alors comment se rendre au Sri Lanka et surtout comment s'y déplacer ?

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Sri Lanka en voiture, quel itinéraire

Avoir sa voiture sur place pourrait être une bonne idée pour bien profiter de son circuit au travers de l’île. Autant le dire sans détour, seuls les aventuriers partiront au Sri Lanka avec leur voiture. En effet, il faut compter environ 10 000 kilomètres pour arriver à destination et la liste de ceux que l’on doit traverser est plutôt longue, quel que soit la route empruntée d’ailleurs. France, Allemagne, Pologne, Ukraine, Russie, Kazakhstan, Ouzbekistan, Turkmenistan, Afghanistan, Pakistan, Inde puis enfin le Sri Lanka pour la route la plus sûre, passage par la Turquie, l’Irak, l’Iran avant de rejoindre l’Inde pour la plus courte, voilà autant de destinations difficiles à traverser en voiture ! Pour être sûre de ne rien oublier en partant, pensez à consulter les indispensables avant votre circuit au Sri Lanka.

Un budget impossible à prévoir

Plusieurs routes peuvent vous permettre de rejoindre la ville de Colombo, la capitale, en traversant une bonne partie du monde. Si les voyages forment la jeunesse, ce trajet en voiture risque par contre de vous coûter très cher. Surtout, il va être très compliqué de budgétiser vos dépenses avant le départ. Il faut tenir compte de la distance à parcourir entre chaque plein, le prix de l’essence dans chaque état dans lequel vous ferez le plein, prix à mettre à jour en fonction de vos frais bancaires internationaux. Il faut également préparer sa valise pour un circuit au Sri Lanka en anticipant toutes ces étapes. Si cela reste encore relativement facile à faire en Europe, votre calcul sera bien plus aléatoire dès votre arrivée en Asie. A cette question d’essence s’ajoute celle aussi de l’hébergement. En partant sur une moyenne raisonnable de 500 km par jour, vous devrez compter une vingtaine de jours pour la traversée, soit autant de nuits en hôtels, lorsque vous trouverez un hôtel ou une location. Il faut aussi comprendre que certaines régions se traversent mieux accompagnées d’un chauffeur. Il ne sera pas là pour votre confort mais pour votre sécurité. Vous devrez choisir une assurance avant votre circuit au Sri Lanka pour ne prendre aucun risque. Autant de paramètres qui empêche de mesurer précisément le coût d’un voyage en voiture.

Les obstacles au voyage

Partir en voiture est une idée saugrenue car les risques sont nombreux. Tout d’abord, ce voyage de plus de 10 000 km risque de mettre à mal la mécanique de votre véhicule. Si vous tombez en passe à la frontière française, tout va bien, en plein cœur des plaines du Kazakhstan, la réparation risque d’être plus compliquée. Trouver un garagiste, faire remorquer la voiture de location ou encore commander la pièce d’une marque qui n’existe peut-être pas dans le pays traversé, tout cela représente bien des obstacles.

Il y a aussi tout simplement une question de sécurité. On ne peut envisager de se retrouver seul au milieu de nul part avec sa voiture. Si énormément de villes jalonnent le parcours, vous pourrez être confrontés aussi à des grands déserts et donc vous retrouver à la merci de pirates de la route. Même en choisissant de partir à plusieurs, un convoi de camping-car par exemple, le risque est fort une fois dans les états lointains.

Une question administrative

Traverser l’Europe en voiture ne pose pas de difficultés particulières. Toutefois, dès lors que l’on sort de l’espace Schengen, et on en est loin avec le Sri Lanka, il est plus compliqué de voyager. Les formalités douanières imposent un passeport à jour et souvent un visa touristique. Avec plus d’une dizaine d'états à visiter, sans dates précises à fournir, vous aurez toutes des difficultés à obtenir un visa de la part des autorités compétentes. Et parfois, sans un guide local, les démarches sont encore plus difficiles à faire au jour le jour. Vous risquez donc de vous confronter rapidement à des problèmes administratifs, si tous ceux évoqués n’étaient pas suffisants.

Sans surprise, l’idée d’aller en voiture de Paris à Colombo n’est pas un séjour classique, c’est toute une aventure. Si le trajet n’est pas irréalisable, il demande une sacré préparation tant sur le plan matériel qu’administratif. Les plus aventureux trouveront là sans doute un défi à la hauteur de leurs ambitions !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS