Informations Covid-19

Douane avant son circuit au Sri Lanka

Comme pour tout séjour en dehors de l’Europe, un certain nombre de formalités sont envisagées avant de vous rendre en voyage Sri Lanka. Rien de compliqué, le passeport doit toutefois avoir une durée de validité d’au moins six mois après la date de sortie du pays.

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Comment obtenir son visa pour le Sri Lanka ?

En ce qui concerne le traditionnel visa, il s’agit ici d’une autorisation électronique d’entrée sur le territoire sri-lankais. Cette autorisation (Electronic Travel - ETA) est obtenue directement et uniquement en ligne en accédant au site : www.eta.gov.lk, ce qui évite de devoir vous rendre à l’ambassade avant de quitter la France.

Le seul petit souci est que si la page d’accueil donne le choix de la langue, le formulaire est uniquement en anglais. Ce relatif obstacle est toutefois aisément franchi en possédant quelques notions d’anglais ou en utilisant un traducteur en ligne.

Une fois le formulaire rempli et validé, vous recevez un e-mail vous indiquant que votre démarche a bien été enregistrée. Dans les deux jours qui suivent, un second e-mail vous confirme que votre démarche a été acceptée. Pour une démarche concernant un adulte, le coût est d’environ 23 €. Si l'ETA est gratuit pour les enfants de moins de 12, cela ne dispense pas de remplir le formulaire.

Il suffit ensuite de cliquer sur le lien présent dans l’e-mail et d’imprimer le document pour chacun des voyageurs. Il vous sera demandé à l’arrivée ainsi que votre passeport. Un indispensable parmi la liste des conseils pratiques en arrivant à l'aéroport du Sri Lanka.

Dans l’hypothèse où vous auriez perdu, ou oublié votre ETA, il est possible d’en refaire la réclamation à votre arrivée à l’aéroport international Bandaranaike en utilisant une de ces deux adresses Internet (à recopier sur votre Smartphone) :

• http://www.eta.gov.lk/slvisa/visainfo/apply.jsp?locale=fr_FR#byapp
• http://www.airport.lk/passenger_guide/arrival_procedures/immigration.php

La réglementation douanière

Chaque voyageur peut importer en franchise de douane des biens autorisés pour une valeur d’environ 100 €. Un supplément de vos objets personnels, vous pouvez transporter :

• Deux bouteilles de vin
• 1,5 l de spiritueux
• 25 cl d’eau de toilette ou parfum
• Quelques souvenirs
Le tout pour une valeur maximale d’environ 200 €.

Concernant les articles prohibés en matière d’importation, il s’agit de :
• Narcotiques et psychotropes
• Produits chimiques
• Revues pornographiques et assimilées
• Littérature religieuse
• Cigarettes

Pour ce qui est de l’exportation, sont interdits :

• Les trésors nationaux
• Les plans de thé et de caoutchouc ou de cocotier
• Les oiseaux et reptiles vivants ou morts

L’importation ou l’exportation de certains articles est également réglementée. Il s’agit prioritairement des bijoux, pierres et métaux précieux ainsi que des devises étrangères qui nécessitent une déclaration pour des sommes supérieures à environ 12 000 €.

Votre voyage côté santé

Des voyages au Sri Lanka ou en Inde ne comportent aucun risque spécifique en matière de santé, en dehors de ceux liés au climat de type tropical. Si le paludisme est considéré comme éradiqué par l’OMS depuis 2016, il subsiste toutefois le risque lié à une épidémie de dengue ou de Chikungunya. Il est donc recommandé lors de vos sorties en zone rurale de porter des vêtements couvrants et d’utiliser les crèmes, pommades ou spray répulsifs. Renseignez-vous sur les vaccins à faire lors d’un circuit au Sri Lanka pour éviter tout problème.

En seulement quelques années, le secteur hôtelier a fait d’énormes progrès en matière de règles d’hygiène et autres. Chaque hôtel sélectionné dans nos circuits est tenu de respecter ces normes internationales.

En ce qui concerne les médicaments, le réseau de pharmacies officielles est généralement bien approvisionné. Les contrefaçons étant toutefois fréquentes, il est préférable de constituer avant votre départ votre stock de médicaments. Dans le pays, le risque zéro n’existe pas davantage qu’ailleurs dans le monde. Afin de couvrir les éventuels frais de santé et d’hospitalisation, il est recommandé de souscrire une assurance spécifique. Cette dernière est généralement intégrée d’office dans les cartes bancaires. Dans les cas les plus graves, il est même possible de bénéficier d’un retour d’urgence par avion médicalisé. Renseignez-vous auprès de votre banque afin de connaître les conditions d’accès à ses services.

Le climat et la circulation routière

Le Sri Lanka fait partie des pays soumis à la mousson. En plus des pluies parfois abondantes, les orages peuvent se révéler particulièrement violents. Il est donc essentiel de respecter les conseils donnés par votre guide.

En dehors du fait que la circulation routière est à gauche, il faut être extrêmement vigilant. Les infractions au code de la route sont monnaie courante, ce en supplément des animaux empruntant également les voies de circulation.

Une fois prises en compte ces quelques précautions, il ne vous reste plus qu’à profiter pleinement de vos vacances !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS