Fiche pays Indonésie

Indonésie

Dénomination officielle du pays : République d'Indonésie
Capitale du pays : Jakarta
Superficie du pays : 1 904 569 km²
Population du pays : 240 271 522 habitants
Peuples et ethnies présents en Indonésie : On recense 742 dialectes distincts ainsi que 300 peuples différents. L'ethnie javanaise représente la majorité de la population, avec 45 %. C'est la population dominante tant politiquement que culturellement. Viennent ensuite les populations des Sundanais, des Madurais et des Malais. Une minorité d'1 % de Chinois est représentée ; faible en nombre, elle est très influente par le contrôle de la richesse du pays et détenant la majorité des commerces privés. Cela crée des tentions importantes avec un ressentiment anti-chinois, traduit par des violences.
Langues officielles : Indonésien.
Religions du pays : La constitution indonésienne stipule la liberté de religion. En revanche, seules six religions sont reconnues officiellement par le gouvernement. Ce sont l'islam, l'hindouisme, le confucianisme, le bouddhisme, le protestantisme et l'Eglise catholique romaine. Selon le recensement officiel de 2001, on dénombre 86,1 % de musulmans. L'Indonésie compte le plus grand nombre de population musulmane au monde. La population chrétienne atteint 8,7 %, comptant deux tiers de protestants. La population hindoue représente 3 % alors que la population bouddhiste seulement 1,8 %. Beaucoup d'Indonésiens hindous sont de Bali. En majorité, les bouddhistes sont des Indonésiens aux origines chinoises.
Institutions politiques d'Indonésie : République avec un régime présidentiel
Président de la République d'Indonésie : Susilo Bambang Yudhoyono


Histoire de l'Indonésie

L'Indonésie est depuis les premiers siècles une région d'échanges primordiale avec l'empire du milieu et l'Inde. Des modèles religieux, politiques et culturels indiens sont apportés par les chefs de cités portuaires indonésiennes. Dès le 7e siècle, on déplace le centre des échanges pour le sud de Sumatra, dans le royaume de Sriwijaya. Au 8e siècle, le centre de Java développe une riche riziculture permettant de faire bâtir de nombreux et grands monuments religieux dans plusieurs royaumes.
C'est ici que débute alors la période classique indonésienne.
Avec le déclin de la route de la soie, le détroit de Malacca prend une position majeure en tant que carrefour maritime pour favoriser le commerce avec le Moyen-Orient, l'Inde et la Chine. L'Indonésie est intégrée à un réseau de commerce international en majorité dominé par des hommes d'affaire musulmans. Progressivement, les princes des ports adoptent l'islam comme religion, par conversion.
A l'âge des Grandes découvertes au 16e siècle, les pays d'Europe veulent tenter d'accéder à la région productrice d'épices : les Moluques. Malacca est conquise par les Portugais de Goa en 1511 pour s'y installer. Chassés en 1605 par les Hollandais, ceux-ci éliminent ensuite leurs rivaux dans le royaume de Goya et s'installent alors à Java. Des guerres de succession du royaume de Mataram ponctuent la vie de l'île. Peu à peu, les Hollandais gagnent en territoire. Au 19e siècle, l'exploitation économique de l'île démarre par les colonisateurs, imposant la loi dans tout l'archipel. Au début du XXe siècle, un mouvement national prend naissance. La proclamation de l'indépendance de l'Indonésie est faite en 1945 par Soekarno ainsi que Mohammad Hatta. Plusieurs mouvements séparatistes ont lieu dans les années 1950. Le général Soeharto prendra le pouvoir suite aux événements de 1965-1966. Avec un régime autoritaire, il fait également progresser le développement du pays de façon admirable. En 1998, il démissionne, ce qui permet alors de mettre en place une nouvelle forme de démocratisation.


Climat en Indonésie

On dénombre deux importantes saisons. Elles diffèrent peu l'une de l'autre en raison du climat équatorial et des influences maritimes ; en direction du nord, il fait humide et chaud. De mai à octobre, c'est la mousson sèche, alors que la mousson humide a lieu de novembre à avril.
Entre décembre et mars le pays subit une pluie très importante. Sur terre, la température évolue entre 22°C et 34°C et dans l'eau de 26°C à 9°C. Entre juin et septembre, les conditions sont les plus propices pour une visite du pays.


Economie en Indonésie

La croissance a été très rapide lors des années 2000, en dépit des différentes crises. Certes, l'Indonésie ne figure pas sur le podium des pays asiatiques, mais on lui concède un bon record tout de même.
De manière générale, l'économie nationale n'est pas dépendante essentiellement du secteur du tourisme.
Secteurs économiques principaux en Indonésie : Industrie à 48,10 %, Services à 37,50 % et Agriculture à 14,40 %.
Avec la création d'un système de crédit, une croissance soutenue et bien régulière, le pays bénéficie des investissements internationaux, tout en tenant d'une main de fer ses marchés d'exportation. La majorité de ses voyants économiques sont verts.
Malgré tout, la croissance n'est pas assez soutenue en dépit du taux d'inflation maintenu à 6 % au fil des dernières années. Ce n'est donc pas l'heure pour la classe défavorisée de sortir de cette situation économique. En ce qui concerne le chômage, le taux est de 8,50 %.
Les classes déshéritées n'ont pas vu leur situation s'améliorer au moment de l'explosion des prix des matières premières, au cours des années 2000. Les initiatives de plans d'aide sociale sont restées par ailleurs sans effet. En ce qui concerne la stabilité et la bonne tenue des finances publiques, elles pourraient inciter plus d'arrivées de capitaux de la part des investisseurs étrangers.
L'Indonésie n'est pas épargnée par la crise financière mondiale vécue par les pays occidentaux, et en subit également les effets. Par conséquent, les montants, valeurs et le total des exportations sont relativement en baisse. Encore un coup dur qui met un frein supplémentaire pour permettre d'atteindre les 6 points de croissance.


Haut
OBTENIR UN DEVIS