Informations Covid-19

Bien se comporter en Nouvelle-Zélande

La Nouvelle Zelande est sans doute le parfait exemple d’un pays qui réfléchit sur son identité, qui a abandonné son passé colonial et qui passe d’une double culture (maorie et européenne) à un multiculturalisme naissant. Malgré les défis qui attendent une économie tumultueuse qui dépend largement du commerce international, la société neo-zélandaise est résiliente, soutenue constamment par les valeurs de la patience, de la tolérance, du bon sens et de l’anti-matérialisme. Mais comment se comporter lors de votre voyage ? Quels sont les comportements à éviter en Nouvelle-Zélande ? Les réponses dans les paragraphes qui suivent.
 

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les Néo-zélandais


Cette ancienne colonie britannique n’a pas été choisie par hasard pour représenter la Terre du Milieu de Tolkien dans la trilogie « Le Seigneur des Anneaux ». Les Néo-Zélandais vivent dans ce magnifique décor, avec seulement 4,6 millions d'habitants pour une densité de 15 personnes au kilomètre carré qui, sans surprise, sont passionnés par leur pays et la qualité de vie qu'ils s’offrent. Le peuple Kiwi est amical, serviable et farouchement égalitaire. Les anciens guerriers des temps des colons se sont adoucis dans une culture amoureuse du café, où la bonne liqueur est un art, les pinots noirs et les sauvignons blancs ont affronté la concurrence étrangère, et où le goût de la bière artisanale séduit de plus en plus d’Européens.
La Nouvelle-Zélande est libéral et progressiste, et surtout très avant-gardiste : les Néo-zélandaises ont gagné le droit de vote près de 30 ans avant leurs homologues anglais ! Descendant majoritairement des Britanniques, les Néo-zélandais parlent l’anglais comme langue maternelle, et ils n’apprécient pas être confondus avec les personnes venant de l'Australie, puisqu’ils ont leurs propres coutumes et sa propre culture.

L’amitié pour les Néo-Zélandais


Les Néo-Zélandais sont des gens amicaux ; ils aiment sourire et plaisanter, et sont toujours heureux de faire de nouvelles rencontres. Pour devenir un des leurs, il est indispensable de rencontrer et d’apprendre à connaître ces gens. Pour faciliter votre rencontre avec de nouvelles personnes, essayez d’être ouvert et détendu. Ne craignez pas de faire des erreurs d’anglais, car vos nouvelles connaissances apprécieront que vous fassiez l’effort.

Lors de vos conversations, il est préférable d’éviter certains sujets : demander l’âge d’une femme âgée, le loyer ou le revenu de vos hôtes, est un acte inapproprié.

Les manières de table


La cuisine et les spécialités en Nouvelle-Zélande sont en quelque sorte un mélange de différentes spécialités étrangères. Ce mélange d’influences a créé une gamme alléchante de saveurs et de repas dans les cafés et restaurants de toute la Nouvelle Zelande. Le dîner se compose souvent de légumes frais additionnés de viande rouge ou de poisson. La diversité des recettes pourrait bien faire pâlir un cordon bleu : agneau, porc et cervena, saumon, écrevisses, huîtres, paua, moules, coquilles Saint-Jacques, pispis et tuatua (coquillages néo-zélandais), kumara (patate douce), kiwi, tamarillo et pavlova (dessert national).
Lorsque vous êtes invité à dîner chez une famille Kiwi, et que l’hôte vous demande si vous souhaitiez être servi une seconde fois, vous pouvez tout à fait accepter cette offre. Mais si vous êtes rassasié, dites simplement « non merci » ; vos hôtes ne penseront pas que vous êtes impoli. Il est aussi de coutume d’apporter un petit cadeau que vous avez ramené de France, comme des chocolats, des fleurs ou un livre francais. Dans tous les cas, ces cadeaux ne devraient pas coûter cher.
Si vous aimez la bonne nourriture, la bonne compagnie et une atmosphère détendue, vous aimerez certainement assister aux barbecues de la Nouvelle-Zélande. Ces petits événements familiaux sont devenus une tradition et une partie importante de la culture kiwi. Prévoyez d’assister à l’un de ces barbecues au cours desquels vous pourrez vous rendre compte de l’hospitalité légendaire des Néo-zélandais.
Cote pourboire, celui-ci est extrêmement rare dans les cafétérias ou les restaurants fast-food. Vous pouvez offrir un pourboire au serveur ou à la serveuse d’un restaurant de luxe, tout simplement pour les remercier de leur excellent service.

Comment se comporter avec les Néo-zélandais ?


Bousculer les gens est un acte extrêmement impoli en Nouvelle Zelande. Un simple « excusez-moi » n’est pas suffisant : il est plus acceptable d’attendre que la personne concernée reconnaisse votre excuse et ait l’occasion de se retirer. La tradition veut que l’on serre la main après avoir été présenté et ainsi de maintenir un contact visuel tout au long de la conversation. Toutefois, notez que dans les cultures polynésiennes, dont celles des Maoris, un contact visuel prolongé est sans doute un peu trop personnel. Lorsque vous êtes invité à déjeuner ou dîner chez une famille kiwi ou maori, il est normal que la conversation s’étende au-delà des classiques sujets sur le temps ou la vie de tous les jours. Les Néo-zélandais aiment d’ailleurs discuter de politique et d’actualité.

Les Néo-zélandais sont agréablement détendus, discrets et sans prétention. Vous serez susceptible d’être accueilli avec un « salut » informel, un « kia ora man » (« salut, mec ! »).

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS