Informations Covid-19

Voyager en train en Nouvelle-Zélande

Une fois arrivé sur la terre des Maoris, le pays du long nuage blanc, vous devez décider où se loger en Nouvelle-Zélande et comment se déplacer. Vous pourrez tenter de découvrir la Nouvelle-Zélande autrement ! Le réseau ferré n’est pas très développé, mais cela n’enlève en rien au charme de parcourir les somptueux paysages néo-zélandais au rythme des trains et des arrêts.

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Les trains de la compagnie nationale KiwiRail

Le pays possède trois lignes nationales qui permettent de parcourir chacune des îles de Nouvelle-Zélande.

Pour l’ile du nord, il y a le Le Northern Explorer. Il relie la ville d’Auckland à Wellington en 12h. Le trajet débute de la gare d’Auckland, dès 7h55 chaque lundi, jeudi et samedi, à l’inverse les départs se font depuis Wellington le mardi, vendredi et dimanche également à 7h55. La ligne de chemin de fer passe par Papakura, Hamilton, Otorohanga, au National Park de Tongarino, Ohakune, Palmerston North puis Paraparauma et arrive enfin à la capitale pour 18h25. À noter, aucun trajet ne s’effectue le mercredi et les horaires sont fermement respectés (oserions-nous faire une comparaison ironique sur les retards des trains en France...).

Ce sont le Coastal Pacific et le TranzAlpine qui permettent de parcourir l’ile du Sud. Le Coastal Pacific part de Picton pour arriver à Christchurch. Vous aurez la possibilité de profiter de trajets quotidiens, mais uniquement de septembre à mai.

Le voyage à bord s’effectue en 5h30. Les horaires sont les suivantes : depart de christchurch à 7h pour une arrivée à 12h20 ou départ de Picton à 13h15 et arrivée à 18h30. Les arrêts se font dans les villes de Rangiora, Waipara, Mina, Kaikoura aux magnifiques chaines de montagne, la ville de Kaikoura est coincée entre les plaines de Canterburry et l’Océan Pacifique, la ville de Seddon, puis Blenheim et enfin Picton. Sur le parcours, vous passerez sous 22 tunnels et sur 175 ponts !

Le tranzAlpine est probablement le parcours qui procure le plus de sensations ! Il relie la ville de Christchurch à Greymouth en seulement 4h30 en plein cœur des Alpes du Sud. Les trajets se font tous les jours de l’année avec les horaires suivants : départ à 8h15 pour une arrivée à Greymouth pour 12h45. Puis, de Greymouth à 13h45 pour arriver à 18h05. Même la neige n’arrête pas ce train puisqu'elle est précédée par une locomotive qui fait office de déneigeuse. Les arrêts se font à Kokiri, Moana, Otira, dans le parc national Arthur's Pass, Springfield, Darfield et Rolleston.

Bon à savoir, la compagnie Kiwirail de Nouvelle-Zélande vous propose deux pass. Le Freedom Pass est valable un an avec la possibilité de choisir entre 3 à 10 jours de voyage à votre guise. Le Fixed Pass est moins flexible, vous pouvez voyager sur une durée de 7, 14 ou 21 jours avec un nombre de voyages illimités.

Toutes les informations se trouvent sur le site Internet de la compagnie KiwiRail Scenic. Mais attention, depuis la France seuls certains tarifs s’affichent. Si vous souhaitez connaître plus en détail le prix d’un billet en particulier, il faudra prendre contact directement par téléphone avec la compagnie ou via votre agence de voyage.

Sachez enfin, qu’au moment de payer votre trajet, vous pourrez choisir vos « stop over », c’est-à-dire des arrêts prolongés que vous aurez choisi. Le nombre est limité à 3 arrêts.

Les compagnies privées

Il y a le Taieri Gorge qui vous proposera de découvrir les lacs, les vergers, les vignobles et les plaines de l’île du Sud. Les départs se font depuis Dunedin en passant par les gorges de la rivière Taieri. C’est un défilé de paysages à couper le souffle en empruntant des viaducs et des tunnels. Vous avez également des excursions qui sont possibles et qui se font en 4h : soit un aller-retour jusqu’à Pukerangi ou Middlemarch. Ou bien, un aller simple jusqu’à Pukerangi avec un trajet de 4h en bus pour rejoindre ensuite Queenstown.

Le Seasider est le train à prendre, si vous souhaitez découvrir la beauté sauvage de ce coin de Nouvelle-Zélande. Il vous fera longer la côte d’Otago jusqu’à Palmerson, vous irez faire un arrêt afin de visiter les mines d’or de Macraes mi-souterraines mi-à ciel ouvert.

Les trajets à bord des trains des compagnies privées seront à envisager comme des mini excursions à travers l'île du Sud de la Nouvelle-Zélande. L’avantage étant de visiter d’une manière originale ces deux zones limitrophes. En sachant qu’elles ne sont accessibles que par les voies de chemin de fer… De plus, ce sont des trains d'un autre temps, au style très marqué du début du XXe siècle. Elégant et très bien entretenu, le plaisir des yeux sera autant à l'extérieur avec le défilé de panoramas sensationnels qu'à l'intérieur pour apprécier les détails et la finesse du bois ou du chrome qui parent les wagons voyageurs.

Choisir les voies ferrées comme moyen de transport en Nouvelle-Zélande pour visiter ou bien partir à l'aventure sur les terres de Nouvelle-Zélande reste une alternative touristique originale et riche en découvertes. Cela permet de profiter de paysages uniques… comme des trésors bien cachés !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS