Informations Covid-19

Passer facilement les douanes en Nouvelle-Zélande pour profiter d'un séjour agréable dans le pays de kiwis

La valise pour la Nouvelle Zelande est prête, les papiers sont en règle, les hébergements sont réservés. Il ne vous reste plus qu'à passer les contrôles douaniers. Nous savons tous combien cette étape peut être longue et stressante. Alors, pour l'aborder le plus sereinement possible, il existe quelques solutions. Vous pouvez notamment préparer vos papiers en avance, recenser tous les objets à déclarer, faire preuve d'une grande patience... Les conseils ne manquent pas pour que le passage à la douane soit le moins compliqué possible.

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Le contrôle de papiers en Nouvelle-Zélande

Pour tout voyage en Nouvelle Zelande de moins de trois mois, il n'est pas nécessaire de faire une demande de visa. Vous avez simplement besoin de prouver que vous avez acheté un vol retour ou un vol vers un autre pays. Pour que l'entree vous soit autorisée, vous devez également justifier de certains moyens. En effet, le gouvernement exige la preuve que vous pouvez subvenir à vos besoins durant votre séjour.
Ainsi, pendant l'entretien avec un agent douanier, des questions vous sont posées. Cela permet de vérifier que vous remplissez bien toutes les conditions pour voyager sur le territoire néo-zélandais. 

Le contrôle biosanitaire


Les services douaniers sont très stricts sur le contrôle biosanitaire. Ils portent une attention toute particulière aux produits que vous importez. Il est alors strictement interdit d'emmener avec vous des viandes aviaires et tout produit dérivé, des produits frais (légumes, champignons...), du miel ou tout produit dérivé, des fleurs et feuillages, des emballages faits de paille ou d'herbes, de corail, d'ivoire et tout produit à base de cuir de crocodile, des coquillages.

Certains aliments doivent alors être déclarés dès votre arrivée. C'est le cas des poissons, des crustacés, des fruits et légumes secs, des pâtes, des pâtisseries, des produits végétaux, des produits à base de fleurs séchées, des produits à base de bambou, de canne à sucre, de noix de coco ou de paille, des produits contenant du bois, des vêtements et chaussures ayant eu un contact avec des animaux, du matériel à destination des animaux, des équipements (vêtements, matériel...) de camping et de marche.

Si vous ne déclarez pas ces produits, les douaniers peuvent vous adresser une amende de $400. Le montant peut augmenter rapidement, si les services douaniers prouvent votre intention de frauder délibérément.

Le contrôle des médicaments


Pour tout voyage à l'international, vous avez la possibilité d'emporter avec vous vos médicaments. Vous pouvez ainsi emmener des médicaments délivrés sans ordonnance. C'est notamment le cas du paracétamol.

Si des traitements vous sont prescrits, vous pouvez les emporter avec vous. Pour justifier leur présence dans vos bagages, il est essentiel de prendre votre ordonnance. Il est préférable de la faire traduire afin que les douaniers la comprennent. Pensez également à mettre à jour vos vaccins pour la Nouvelle-Zélande et à glisser votre carnet de santé dans vos affaires. Si il n'est pas nécessaire pour la douane, il peut l'être en cas de problème médical en Nouvelle-Zélande.

Le contrôle de vos affaires

Pendant votre vol pour la Nouvelle Zelande, le personnel de la compagnie aérienne vous distribue des formulaires douaniers. Vous devez les remplir avant l'atterrissage afin de passer plus rapidement les contrôles. Dessus, il est essentiel d'indiquer tout ce que vous emmenez avec vous.

Il faut notamment noter que vous ne pouvez pas importer plus de 4,5 litres de vin et 50 cigarettes. La déclaration s'applique aussi à l'argent que vous emmenez. Si vous partez avec plus de $10 000 en liquide sur vous, vous devez l'indiquer.

Pour votre matériel informatique, vous devez y consacrer quelques lignes dans le formulaire. En général, il est conseillé d'emmener avec vous les factures. Il existe aussi une carte de libre circulation pour ce genre de matériel. Gratuite, elle s'obtient en allant dans un bureau de douane, avec votre équipement, les factures et une pièce d'identité. Ensuite, vous n'avez plus qu'à montrer cette carte lors de votre contrôle, sans avoir à présenter les factures.

Les autres conseils pour passer la douane en Nouvelle-Zélande


Pour préparer votre passage au service douanier, ne faites pas comme tout le monde ! En général, les gens attendent d'être dans l'avion pour remplir le formulaire de déclaration. Cela implique un certain stress et souvent, tous les champs ne sont pas clairs. Vous pouvez éviter ces inquiétudes en remplissant votre formulaire à l'avance. En effet, il est accessible sur le site officiel des douanes de la Nouvelle-Zélande. Cela vous permet de vous familiariser avec en amont !

Les conditions d'entrée sur le territoire néo-zélandais sont bien différentes de celles de l'Australie. Alors, adressez une demande d'informations auprès du consulat de Nouvelle-Zélande, en France. Cela vous permet de préparer votre voyage dans le pays en toute tranquillité, ainsi que de vous renseigner sur les risques naturels en Nouvelle-Zélande.

Maintenant que vous savez tout sur le passage de la douane, ne vous laissez pas prendre de court par le temps qui passe. Préparez-vous à l'avance et surtout, prévoyez la suite de votre séjour. Pourquoi ne pas faire un tour en Australie ?

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS