Informations Covid-19

Quelles sont les formalités pour voyage Nouvelle-Zélande ?

Chaque sejour est synonyme de formalites administratives. Un voyage en Nouvelle Zelande ne fait pas exception ! Heureusement, grâce à de bonnes relations diplomatiques avec la France, ces formalités sont plus aisées. Vous n'avez donc pas à vous inquiéter. En quelques heures, tout cela est réglé. Vous pouvez aussi compter sur le service consulaire de l'ambassade de Nouvelle Zelande, basé à Paris, pour vous aider. Grâce à cela, vous avez la certitude de ne rien oublier !
 

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Quels sont les visas en Nouvelle-Zélande ?

Pour tout circuit touristique de moins de 3 mois en Nouvelle Zelande, aucun visa n'est nécessaire. Vous avez simplement besoin de présenter un passeport au contrôle de la douane. En complément, vous devez présenter votre billet retour pour la France, ou toute autre destination. Il faut également justifier de moyens financiers. Cela permet à la Nouvelle-Zélande de s'assurer que vous avez la possibilité de subvenir à vos besoins avant de prendre l'avion Nouvelle-Zélande.

Il existe aussi le programme Vacances-Travail. Ce visa est similaire à celui mis en place en Australie. Il vous permet de travailler et voyager pendant 12 mois dans le pays. Pendant ce laps de temps, vous êtes soumis à la législation neo-zelandaise du travail. Pour bénéficier de ce visa, vous devez remplir quelques conditions : être âgée de 18 à 30 ans, ne jamais avoir bénéficié du PVT en Nouvelle Zelande, posséder des garanties financières, avoir un passeport valide et avoir une assurance voyage Nouvelle-Zélande voyage et santé.

Quel permis de conduire avoir en Nouvelle-Zélande ?

Pendant votre séjour en Nouvelle Zelande, vous avez peut-être prévu de conduire. Si c'est le cas, vous devez savoir que votre permis de conduire francais seul n'a aucune valeur sur place. Les agences de location ne l'accepteront pas comme preuve de votre capacité à conduire.

Vous devez donc présenter votre permis français et un permis international. L'obtenir est assez simple. Il suffit d'adresser une demande auprès de votre préfecture. Elle vous le délivre gratuitement au bout de quelques jours. Le permis international est en fait une version différente de votre papier original. Traduit, il peut être utilisé pour tous vos voyages à l'étranger. Il faut savoir qu'il n'est valable que 3 ans.

Cette fois, lors d'un contrôle de police ou au moment de la location de votre véhicule, vous pouvez présenter les deux pièces. Pour pallier les éventuels vols ou pertes de vos papiers, vous pouvez les scanner et les enregistrer sur votre ordinateur. Cela vous permettra d'avoir des copies à n'importe quel moment.

Quels vaccins faire pour la Nouvelle-Zélande ?


Tout comme la France, la Nouvelle Zelande n'est pas un pays à grands risques sanitaires. Il n'y a donc pas de vaccin important à faire avant votre depart. Toutefois, vous pouvez veiller à avoir vos vaccinations à jour. Cela est notamment le cas des vaccins contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite (DTP). Chez les enfants, il est conseillé de compléter ces vaccinations avec ceux contre la rubéole, les oreillons et la rougeole (ROR).

Faut-il une assurance voyage pour la Nouvelle-Zélande ?


Comme pour tout voyage, il est conseillé de souscrire une assurance. Elles sont notamment obligatoires pour un PVT. Elle est d'une grande utilité lorsque vous tombez malade ou que vous vous faites mal. En effet, vous n'êtes plus protégé par la Caisse Primaire d'Assurance Maladie en dehors de l'Europe. Alors, les moindres soins vous sont facturés.

C'est là que l'assurance voyage intervient. Selon les garanties de votre contrat, vous bénéficiez d'une prise en charge complète ou partielle de vos soins. Même à l'autre bout du monde, vous n'avez pas à vous soucier des frais de santé ! Dans un pays où les sports extrêmes et les treks sont nombreux, il est préférable de prendre cette précaution.

L'assurance voyage a aussi l'avantage de vous couvrir, si vous perdez vos bagages. Elle vous rembourse vos activités et vos hébergements, si vous devez annuler votre voyage ou rentrer plus tôt. Tout cela est soumis à condition, évidemment. Mais l'assurance vous permet de partir l'esprit tranquille.

Si vous voulez plus d'informations, vous pouvez vous adresser à votre assureur habituel.

Que faut-il déclarer à la douane ?


Le pays ne rigole pas avec la sécurité et les objets importés. Ainsi, des contrôles biosanitaires stricts sont appliqués. Par exemple, vous ne pouvez pas importer de la viande aviaire ou dérivé, des oeufs, des fruits et légumes frais, du miel ou tout autre dérivé, des fleurs, des feuillages (même des colliers de fleurs), des coquillages... Tout cela est strictement interdit.

Vous devez également déclarer tout objet ayant été en contact avec des animaux. Il peut s'agir de vos vêtements, si vous avez des animaux de compagnie. Si vous êtes vétérinaires, vous êtes également concerné. D'une façon générale, toute nourriture doit être déclarée, surtout les fruits et légumes secs, les pâtes, le riz, les noix, les affaires de trekking, de marche et de camping...

Une fois toutes ces formalités remplies, vous allez enfin pouvoir explorer la Nouvelle-Zélande. Quelques uns des plus beaux paysages de la planète vous attendent. Vous accédez aussi à un vaste choix d'activités qui vont occuper toutes vos journées !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS