Faune USA : une richesses exceptionnelle aux Etats-Unis

Surtout connus pour ses gratte-ciels et ses vastes étendues désertes, les Etats Unis disposent également d’une faune et flore usa variée. Des especes marines aux grands mammifères, en passant par les félins et les oiseaux, la biodiversité américaine constitue un véritable trésor.
Si vous prenez la route pendant votre voyage aux usa, il ne se passera pas un jour sans la découverte d’un animal totalement inconnu de votre répertoire. 

Les merveilles de l’Ouest americain

Caractérisé par un climat sec et de vastes étendues vierges, cette région est surtout le territoire des grands mammifères.
L’ours noir constitue l’une des vedettes de la région.
En effet, il vit presque partout sur le continent, d’Alaska aux confins du Mexique. Il partage sa popularité avec le pygargue à tête blanche. Cet aigle est présent sur de nombreux emblèmes du pays. Cet oiseau était en voie de disparition, mais les associations ont fait le nécessaire pour changer son destin.

Dans les réserves nationales de la région, notamment dans le Séquoia National park et au parc national des Yellowstone, de nombreux animaux attendent les visiteurs. Leur voyage sera immortalisé par de belles photos animalières. L’omniprésence des rongeurs est surprenante. Les chipmunks, une sorte d’écureuils avec un pelage à rayures se laissent observer.
Ils partagent la vedette avec les castors et les chiens de prairies. Ces-derniers ressemblent davantage à des marmottes qu’à des canidés. Naturellement craintifs, ils ont une manie de se lever sur deux pattes pour scruter l’horizon. Ils craignent les prédateurs, notamment les renards gris.

Les cervidés sont également abondants. Ils ont eu la chance de partager leur territoire avec les ours bruns de Californie. Ce dernier a la particularité d’être plus familier que son cousin à pelage noir. Il a donné l’inspiration à de nombreux fabricants de peluches, même en France.

Les animaux de l’est et du sud

Dans la région du nord-est, le climat est plutôt froid. Ainsi, les animaux à fourrures sont plus nombreux.L’élan du Canada vit dans les forêts de cette région. Il partage les lieux avec les wapitis, les elk et d’autres cervidés.
Les Appalaches sont les territoires des grands rapaces. Les amateurs d’oiseaux rares trouveront leur bonheur dans le Delaware ainsi que la Nouvelle-Angleterre. Les fans d’ornithologie auront la joie de découvrir des oies de neiges de la Louisiane pendant le voyage.

La partie méridionale américaine compte moins de parc national que l’ouest.
Ce qui n’empêche pas la faune des Great Smoky Mountains d’être exceptionnelle. Ce site situé en Caroline du Nord accueille des loups et d’autres especes endémiques.

Ellle est différente en Floride et dans le sud.
Le climat subtropical est propice au développement d’alligators. Ces animaux sont même emblématiques des Everglades, l’incontournable parc de cette partie. Les crocodiles et leurs semblables règnent dans les marécages qu’il faudra visiter en aéroglisseur. C’est aussi le territoire des tortues vertes. Elles évoluent au milieu d’écrevisse et d’autres crustacés. Parfois, il faut découvrir la richesse de la nature avec de bons plats ou des barbecues.

Des espèces à découvrir avant que ce soit trop tard


Les bisons des bois sont des animaux endémiques des Etats-Unis. Ce sont de gros mammifères particulièrement rares. Ils ressemblent à leurs cousins, les bisons des plaines et ont été sauvées de l’extinction et leur nombre reste limité. En effet, ces grands ruminants ont été longtemps chassés pour leur fourrure, mais également pour leur viande. Les mâles pesaient tout de même une tonne.
Il faudra prévoir un séjour au Wyoming pour les observer de près.
Puis, il faut remonter jusqu’en Alaska pour rencontrer l’ours polaire. Cet animal est devenu un symbole contre le réchauffement climatique vu que son habitat se rétrécit de jour en jour.

Le puma était pratiquement éteint avant d’être réintroduit en Amérique du Nord récemment.
Actuellement, l’espèce compte environ 30 000 individus. Cette population est essentiellement concentrée dans les montagnes Rocheuses. Le félin réinvestit également les forets du Michigan et du Missouri. Celui qui s’appelle panthère, lion des montagnes ou cougar doit partager des proies étendues avec des loups sauvages. Ce fauve a l’apparence d’une lionne, mais en plus petite.
Un autre félin existe également aux Etats-Unis : le jaguar. L’animal le plus rapide du monde est présent dans le Nouveau-Mexique et en Arizona.

Les Etats Unis réservent de belles surprises pour les amateurs de faune sauvage.
Les parcs sont de beaux endroits pour apprécier cette diversité hors du commun. Toutefois, il n’est pas rare de croiser les animaux sur les routes ou près du camping. Ainsi, il est fortement recommandé de ne pas laisser trainer les restes d’aliment pour ne pas attirer la convoitise des opossums, ratons laveurs ou des ours. Ils viennent près des habitations pour fouiller dans les poubelles. La plupart du temps, ils prennent la fuite à la simple vue d’un humain.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS