Informations Covid-19

Langue USA : ce que vous devez savoir avant de partir aux Etats-Unis !

Les Etats Unis sont le résultat d’un patchwork ethnique. Cette grande nation est née de l’arrivée de plusieurs vagues de colonisation.

Outre les Amérindiens qui étaient sur place avant les autres, des Européens, des Africains et des Asiatiques ont également apporté leurs propres cultures. Les séjours aux USA constituent une occasion de découvrir ce melting-pot ethnique. Ce sera également une opportunité de faire un bain de langue, c’est nettement mieux qu’un cours de linguistique.

Lire la suiteRéduire
* prix par personne à partir de et sur une base 4 personnes (autres bases nous contacter pour devis)

Un patchwork culturel étonnant

L’anglais est parlé dans les 50 États sans pour autant être la langue officielle du pays.
En effet, jusqu’au début du XXe siècle, cette nation recevait encore des vagues de colons issus du monde entier. L’anglais n’était pas encore parlé par tous. En 1870, lorsque le futur président John Adams l’a proposé comme la langue officielle des Etats Unis, les représentants du peuple ont refusé.
La population aux USA de l’époque parlait plusieurs langages. Outre l’anglais, l’allemand, le français étaient également gardés par les colons de l’époque. Il y avait également des Norvégiens, Chinois dans le lot. Les dialectes ethniques complètent les ingrédients d’un brassage culturel d’une rare richesse.
À l’époque où la plus grande démocratie du monde était à ses balbutiements, imposer une seule langue pour tout le pays était jugé anti-démocratique. C’était même vu comme un acte colonialiste de la part des impérialistes. Il faut noter qu’avant sa constitution actuelle, le puissant voisin du Canada a été un conglomérat de colonies parmi lesquelles l’Empire britannique avait la main mise. C’est la raison pour laquelle l’anglais domine parmi les autres langages. Actuellement 32 États sur les 50 qui composent le pays l’ont adopté comme langue officielle. Votre sejour vous en apprendra davantage.

Découvrir l’anglais américain dans toute sa splendeur

Les sejours aux Etats Unis vous donneront l’opportunité de découvrir les singularités de l’anglais américain.
Cette langue est bel et bien un dérivé de celle parlée en Angleterre, mais avec ses propres particularités. Cette différence se montre au niveau de la phonologie et du vocabulaire.
Selon les linguistes, la prononciation américaine reste plus conservatrice que celle de Britanniques. L’orthographe est également différente jusqu’à une certaine mesure. Dans tous les cas, l’anglais parlé aux Etats Unis est le résultat des brassages entre plusieurs dialectes issus de Grande-Bretagne. C’est ainsi puisque les colons viennent de plusieurs régions du royaume uni. Après leur arrivée sur le sol américain, le contact avec l’Angleterre était coupé.
Si vous avez l’occasion de parcourir le pays pendant vos sejours linguistiques, vous noterez que les accents changent d’un État à l’autre.
À New York, et sur la côte est, il est plus proche de celui parlé en Grande-Bretagne. Ceci dit, cette partie est plus hétéroclite en matière de langues.
Au centre, la même langue est parlée par des personnes qui n’ont jamais mis les pieds en Angleterre. L’accent est plus homogène. C’est l’endroit parfait pour un sejour linguistique. C’est l’Amérique profonde.
Dans le sud, les liens avec la France sont plus forts. Certains vocabulaires sont ainsi tirés du français. Il faut de tout pour faire un nouveau monde.

D’autres langues sont parlées

Les Américains parlent pratiquement tous l’anglais de manière fluide. En même temps, quelques-uns d’entre eux ont gardé leur culture et patrimoine linguistique. Ils continuent ainsi de parler les langues de leur pays d'origine. Dans tous les cas, ce sont leurs ancêtres et ils tiennent à profiter de leur héritage.
Si vous passez par l'Alaska pendant un de vos séjours, vous aurez l'occasion de rencontrer des Esquimaux et de vous apercevoir qu'ils ont gardé les dialectes aléoutes. 
Les descendants d’esclaves afro-américains ont leurs propres héritages, mais qui sont tout de même imprégnés d’anglais ou de français. De ce fait, plusieurs types de créoles sont parlés dans le pays. C’est le cas en Louisiane, l’État le plus français des USA. À Hawaï, les autochtones ont également l’hawaïen qui jouit du statut de langue officielle de l’archipel. Un séjour sur place serait une chance inouïe de découvrir le patrimoine culturel de cette minorité..
Un séjour dans l’État de Pennsylvanie, sera l'occasion de constater que l’allemand est resté comme une institution. Toutefois, les langues secondaires les plus parlées restent l’espagnol et le français. Le chinois et l’arabe sont pratiqués dans certains quartiers, mais restent réellement minoritaires.

Apprenez quelques mots d’espagnol pendant votre séjour

Dans certaines régions limitrophes du Mexique, l’espagnol est indispensable et prendre quelques cours pourra vous être très utile durant vos différents séjours (linguistiques ou non).
L’intégration progressive de la population hispanique suit son cours. Cette évolution commence même à prendre de l’ampleur. Dans les années 80, seuls 5,29 % de la population parlait l’Espagnole. En 2016, ce taux est passé à 13,35 %. Vous direz que c’est normal vu la croissance démographique. Ce constat est bel et bien exceptionnel.
À titre de comparaison le Français était parlé par 0,74 % des Américains en 1989. 4 décennies plus tard, seul 0,40 % des habitants maîtrisent encore la langue de Molière. Le pays compte plus d’arabophones que de francophones. Pourtant, pratiquement tout le monde dit s’intéresser à la France.

 À titre indicatif, plusieurs langues se sont déjà éteintes en Amérique en à peine 4 siècles d’Histoires. Ce sont surtout les dialectes amérindiens. Ces derniers se sont américanisés, suivent des cours et vivent désormais à l’occidentale dans des réserves. 

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS