Informations Covid-19

Quand partir au Vietnam

Destination de rêve, aux paysages et à l'accueil extraordinaires, le Vietnam est par ailleurs un pays de mousson. Le vent qui souffle en Asie du Sud-Est pendant plusieurs mois a une influence sur la couleur du ciel et l'atmosphère des diverses régions du pays. Il faut donc planifier son séjour en tenant compte du climat local, en général chaud et humide. Selon la zone géographique à l'intérieur du Vietnam, des variations assez importantes sont possibles en fonction des saisons très marquées, hiver et été. Mieux vaut se renseigner pour savoir où aller au Vietnam et surtout quand y aller !

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Le climat du Nord du Vietnam, cap sur Hanoï

Dans la capitale du pays, à la pointe du delta du Tonkin, il fait un temps très agréable durant ce qu'il est convenu d'appeler "l'hiver vietnamien". Cette période s'étend du mois de novembre jusqu'à la fin avril. Les voyageurs qui choisissent cette période pour leurs vacances profitent d'une douce chaleur qui n'a rien d'excessif. Cet atout climatique ne se limite pas à Hanoï mais à toute la région du delta du Fleuve Rouge. Les températures s'élèvent en moyenne de 15°C à 20°C durant la journée. Il fait souvent un peu plus frais quand la nuit tombe. Cette douceur va cependant de pair avec une légère grisaille du ciel et des brumes qui peuvent s'accompagner de pluies passagères. C'est notamment le cas du côté des célèbres baies d'Ha Long et de Hoa Lu. Si vous rêvez de profiter du ciel bleu dans cette partie du Vietnam, essayez plutôt de privilégier des vacances en mai et juin. Un séjour sur place entre janvier et mars risque d'être frais et humide. En règle générale, même pour l'intervalle favorable qui dure du mois de novembre à avril, la prudence vestimentaire est de mise ! Prévoyez d'emporter dans vos valises de quoi éviter les coups de froid intempestifs. Des pulls et des blousons coupe-vent peuvent se révéler très utiles quand la pluie s'associe aux bourrasques.

Si l'on se décale vers l'Ouest, le nord du Vietnam est plus accueillant durant cette période. Les températures y sont plus agréables et l'atmosphère moins humide. Il s'agit d'une zone montagneuse, proche du Laos, autour du site de Dien Bien Phu. En ce qui concerne les mois de février et mars à Hanoï ou sur les plages environnantes, le beau temps est prédominant et annonce à sa façon l'arrivée de fortes chaleurs estivales.

Vous projetez des vacances de rêve au centre du Vietnam ? Si vous mettez le cap sur Hué, Da Nang, Hoi An entre autres destinations touristiques plaisantes, planifiez votre séjour sur place entre les mois de février et mai. Sans cette précaution, vous pourriez en effet subir les intempéries fréquentes entre septembre et novembre. Cette partie du pays est alors en proie à des typhons venus de l'océan Indien. Mieux vaut éviter ces perturbations atmosphériques, peu compatibles avec des vacances agréables et sereines. Même si le temps est plus clément en janvier, ce mois n'est pas idéal. Il est souvent humide, avec des rafales de vent qui cadrent mal avec l'idée que l'on se fait d'une villégiature idyllique ! D'après les Vietnamiens, ces conditions pluvieuses très manifestes en janvier tendent à s'espacer à l'approche de la célèbre Fête du Têt qui marque le nouvel an local. Cette célébration coïncide avec le changement de lune, qui influe sur la mousson, en l'occurrence la mousson humide d'été. Celle-ci souffle de la mer vers la terre durant plusieurs mois, à éviter si l'on veut rester au sec !

La mousson sèche dite d'hiver est nettement plus appréciable pour les touristes. Elle se produit entre mai et août en apportant avec elle une chaleur torride dans la région car des masses d'air sont repoussées vers la mer. La température moyenne grimpe très vite, jusqu'à 34°C ! Les périodes intermédiaires qui marquent le changement de mousson doivent être évitées dans la mesure du possible. Les mois de septembre et octobre pâtissent de conditions météorologiques qui n'incitent guère les touristes à venir sur place. Il arrive que de nouveaux typhons se forment et s'abattent sur la côte. De même, après que la mousson humide d'été ait cessé en novembre, il n'est pas exclu que certains sites soient inondés et peu accessibles. Ce type de désagrément peut survenir dans des endroits d'ordinaire agréables et accueillants comme Hôi An et Hué.

En résumé, la meilleure saison Vietnam pour le nord et le centre inclut à la fois les mois de juin et septembre puis la période de février à mai. Pour le Sud, les caractéristiques climatiques sont différentes, y compris au cœur même de cette partie du pays qui connaît des variations d'un lieu touristique à l'autre. Petit tour d'horizon afin de choisir la meilleure période pour partir au Vietnam du Sud.

Du beau temps pour les destinations méridionales

La mousson locale sévit durant les mois de juillet et août. Ces mois si cléments en France sont à éviter dans le sud du Vietnam ! Afin de bénéficier de conditions ensoleillées et sans humidité, un séjour entre décembre et avril est conseillé. Le mois de février est particulièrement recommandé car il connaît un très faible niveau de précipitations. La chaleur monte davantage peu après, en mars et en avril. Ces deux mois sont ceux où les températures sont très élevées, en moyenne 34°C à 35°C. En règle générale, des vacances sur place entre novembre et juin ne réservent pas de mauvaises surprises du point de vue météorologique. Par contre, des pluies abondantes reviennent en force dès le mois de juillet. Ce phénomène est tellement attendu que beaucoup d'hôtels situés sur des îles comme Phu Quoc ferment à cette période de l'année.

Du côté continental, au niveau du delta du Mékong, les averses ne surviennent qu'à certaines heures, le plus souvent en fin d'après-midi. Elles sont souvent les bienvenues, car elles rafraîchissent les vacanciers dans la touffeur ambiante ! De la mi-août à la mi-septembre, cette zone touristique est parfois soumise à des crues. Des vêtements imperméables légers peuvent donc s'avérer utiles mais partir dans le sud du Vietnam nécessite surtout d'emporter des tenues du style T-Shirts et shorts. La limite climatique qui différencie le climat Vietnam du Nord au Sud est localisée aux alentours de Da Nang, au niveau des hauts plateaux du pays. L'hiver tel qu'on le définit en Europe n'existe que dans la partie du nord du Vietnam, par-delà le fameux Col des Nuages. La moitié sud du pays ne souffre jamais du froid !

La meilleure saison Vietnam est permanente pour certains sites touristiques qui profitent d'un microclimat très agréable. C'est le cas de Nha Trang, connue pour sa plage magnifique. Située au sud-est du pays, cette localité qui est la capitale du Khanh Hoa bénéficie de conditions favorables en toutes saisons. Le long de cette partie du littoral, le soleil brille en général toute l'année ! Muî Ne et ses dunes de sable aux reflets rouges connaît les mêmes avantages météorologiques : un climat agréable et sec, hiver comme été.

Quand on s'éloigne de la côte sud-est du pays pour rejoindre la région des hauts plateaux, le climat demeure stable, avec un air sec mais beaucoup moins chaud que sur le littoral. Cette zone reste tempérée quelle que soit la période de l'année. Vous pouvez donc envisager là-bas une promenade sans craindre d'éventuelles intempéries. Ces conditions très favorables s'étendent aux localités environnantes voire plus éloignées. L'altitude de ces hauts plateaux - entre 500 et 800 mètres - préserve la qualité de l'air, à la fois sec et frais. De Da Nang à Dalat, en pleine montagne, les températures sont donc fraîches mais stables tout au long de l'année. Il en va de même pour Ban Mê Thuôt, Pleiku, Lam Dong, Dak Lak ainsi que Gia Lai et Kon Tum. Tout le territoire frontalier avec le Laos et le Cambodge, le long de la cordillère dite Annamitique vous garantit un séjour sans excès de chaleur ni refroidissement imprévu sous la pluie.

En bref, si les températures élevées ont votre préférence, faites le choix de partir au Vietnam en mars et avril, sur la côte au Sud-Est : le mercure grimpe jusqu'à 35°C ! A partir de décembre, la météo est a priori favorable avec un temps sec et un soleil au zénith ! Jusqu'au mois de juin, vous n'avez pas à redouter un revirement climatique désagréable. Le climat propre aux stations balnéaires de Nha Trang et Mûi Ne perdure quant à lui indépendamment de l'influence des saisons. Ces quelques recommandations sont à prendre en compte pour savoir où aller au Vietnam sans subir les caprices de la météo. Les particularités du climat local comptent aussi quand on souhaite partir au Vietnam pour parcourir le pays du Nord au Sud ou inversement au cours de son séjour en Asie. Au-delà des caractéristiques connues du temps qui prédomine dans tout le pays (aussi humide que chaud), il est utile d'anticiper cet aspect du voyage.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS