Les risques naturels en Inde et à quoi s'attendre lors d'un voyage dans l'un des pays les plus exposés aux catastrophes naturelles du monde

L’Inde fait partie des pays les plus exposés aux catastrophes naturelles : ce sont les inondations liées aux périodes des moussons ou encore les pluies diluviennes, ou à l’inverse, les périodes de sécheresse sans oublier les tremblements de terre et les cyclones. Vous devez connaître ces différentes catastrophes liées aux intempéries et savoir quelle attitude adopter dans ces cas-là. De même, nous vous détaillons les objets à avoir impérativement sur vous.

Les risques quotidiens liés au climat

L’Inde possède de nombreuses régions, qui ne font pas face aux mêmes dangers de catastrophes. L’une des plus courantes est l’inondation. Les moussons, qui correspondent à de fortes précipitations ininterrompues, occasionnent souvent de fortes crues. Les fleuves sortent de leur lit, comme par exemple, le fleuve Brahmapoutre au nord, faisant de nombreux dégâts matériels, mais surtout d’innombrables victimes. Pourtant le pays, et certaines régions plus que d’autres telles que l’Andhra Pradesh, le Rajasthan, le Gujarat, l'Orissa, le nord du Karnataka et le sud du Maharashtra connaissent de fortes sécheresses. Ce déficit en eau a pour conséquent de réduire les récoltes et engendrer de graves famines ! Les moussons restent le seul moyen d’avoir de bonnes récoltes et d’irriguer correctement la terre. Elles ont lieu entre juin et septembre.

  • Elles sont également à l’origine de glissements de terrain, qui créent des problèmes de circulation et de communication. Dans un pays aussi grand, les interventions pour remettre les routes et les moyens de communication en état peuvent durer de quelques heures à quelques semaines. Autant ne pas se retrouver dans ce type de situation assez désagréable, qui pourrait compromettre votre séjour et votre retour !
  • Vous devez rester en contact avec l’office de tourisme du lieu de votre séjour ainsi que l’Ambassade de France pour rester informé tout au long de votre voyage Inde. L’information concernant la météo sera autant rassurant qu’utile dans l’organisation de vos visites !
  • Il est donc préférable d’éviter les mois de juin, juillet et septembre voire même début octobre, même si en France, ils correspondent à la période des vacances d’été. Partir à la découverte de l’Inde ne doit pas être entaché par une météorologie inquiétante ! Vous devez pouvoir profiter de votre séjour sans avoir des angoisses ou des peurs liées à ces phénomènes qui sont les conséquences systématiques du climat tropical.

Les grandes catastrophes !

L’Inde est une partie du monde où les tremblements de terre sont plus ou moins réguliers. Même si certaines années, elle a été épargnée, d’autres années elle a subi des glissements de plaques tectoniques violentes et mortelles. Les séismes sont plus fréquents le long de la chaîne de l’Himalaya et au Nord-est. Ce sont des zones classées niveau V soit avec un risque très élevé, ainsi que les régions situées à l’Ouest telles que Koyna dans le Maharashtra et Kutch dans le Gujarat. Les risques sont présents mais faibles et modérés dans le reste du territoire. Ils font partie des dangers difficilement contrôlables et prévisibles. C’est pourquoi, nous vous conseillons d’avoir sur vous, dans un sac adapté, votre passeport, un objet comme un sifflet permettant de vous localiser, une lampe de poche, une trousse de secours ou tout du moins un désinfectant. Les règles de base en cas de tremblements de terre sont de s’abriter ou de rester à l’intérieur d’un bâtiment, en se mettant sous un meuble assez solide et en protégeant sa tête et sa poitrine afin de ne pas subir une blessure grave et mettre en danger sa vie.

Les cyclones, quant à eux, affectent essentiellement le Sud et son littoral. Les régions susceptibles d’être touchées sont Tamil Nadu, Kelala, Karnataka et Andrha Pradesh. Bien qu’annoncés quelques jours ou quelques heures avant, ils n’en sont pas moins violents, causant des centaines voire des milliers de morts et de très nombreux dégâts.

Il ne faut pas oublier que ces épisodes de cyclones ou d’ouragans sont le résultat d’un réchauffement climatique très important et extrêmement dramatique. L’Inde en est malheureusement l’un des etats principalement responsables. L’environnement n’est pas encore une priorité dans une Inde aux 1 324 000 d’habitants et aux 3 287 263 km².

Depuis 2016, le 1e ministre Modi a lancé une grande action visant à moderniser l’Inde dont les 2/3 de sa population vivent dans des zones rurales, sous le seuil de pauvreté et dans des conditions sanitaires déplorables. Si l’Inde réussit à bénéficier d’un developpement intelligent, elle pourra continuer à s’épanouir. Elle, qui est un continent vieux de 5 millénaires, à la richesse culturelle incroyable et aux paysages somptueux !

En tant que voyageur avertit des dangers naturels, vous pourrez optimiser et profiter pleinement de votre séjour dans cet envoûtant territoire indien. Pensez à rester informer avant et pendant votre voyage en Inde !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS