Informations Covid-19

Comment bien se comporter en tant que français à l'arrivée au Brésil

Le Brésil, une terre accueillant

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Dans le cinquième plus grand territoire du monde, où la population est composée d’immigrants venus de plus de 50 contrées, il peut être difficile d'avoir un rôle au cours de son séjour. Quel que soit le motif de votre séjour (travail, vacances, visite familiale), sachez juste que la population brésilienne est amicale et ouverte d’esprit, avec un incroyable enthousiasme pour la vie ! Majoritairement catholiques, les familles brésiliennes sont souvent nombreuses et fortement dispersées sur tout le territoire. Enfin, les antécédents familiaux, éducatifs et socio-économiques sont importants pour ce peuple.

Comme dans de nombreux endroits aux centaines de kilomètres de littoral, la terre brésilienne est un centre de l’immigration. Il est tout à fait normal qu’une majeure partie de son patrimoine culturel soit grandement influencée par différents groupes ethniques. Historiquement, beaucoup de brésiliens sont issus des peuples africains ou européens. Bien que les coutumes et traditions puissent être similaires avec celles d’autres pays d’Amérique latine, nous pouvons distinguer quelques points clés qui différencient le territoire brésilien de ses voisins.

Quelques faits sur la culture et la société brésiliennes

Le territoire a obtenu son indépendance en 1822 suite à sa domination portugaise pendant plus de trois cents ans. Le peuple est resté sous cette domination impériale pendant 67 ans jusqu’à la proclamation militaire de l’indépendance de l’État en 1889, un événement qui a suivi l’abolition de l’esclavage en 1888. Après une centaine d’années suivantes, il est parvenu à surmonter une longue période de difficultés financières et sociales. En 2013, l’économie a sombré, faisant hausser le chômage et l’inflation. Les faits marquants suivants vous donneront une idée précise de la situation culturelle et sociale :

- Les brésiliens sont essentiellement catholiques romains. Cette religion est suivie par environ 65 % de la population. Les croyances et les pratiques du catholicisme varient cependant à travers ce vaste territoire, en particulier dans les régions reculées.
- L’appartenance religieuse est symbolisée par la statue colossale du Christ Rédempteur, sur le mont Corcovado à Rio de Janeiro. Elle offre par ailleurs une magnifique vue sur toute la côte de Rio !
- Le principe familial est d’une importance capitale pour le peuple brésilien : les enfants adultes restent souvent sous l’autorité de leurs parents jusqu’à leur mariage. Les membres de famille éloignée gardent des liens étroits entre eux.
- Autrefois, le mariage était une pratique religieuse et juridique contraignante ; mais avec le temps, le mariage civil est devenu plus courant.
- La cuisine brésilienne varie largement d’une région à l’autre, et est héritée des africains, asiatiques, italiens, français, espagnols et amérindiens. Le riz et les haricots constituent la base, associés aux épices, aux légumes, aux fruits frais et à de la viande.

Comment se comporter pendant votre séjour ?

Chaque nation a forcément ses propres traditions culturelles et pratiques, que ce soit formel ou non. Et le Brésil ne déroge pas à la règle. En tant qu’étranger, vous devrez vous familiariser avec les us et coutumes afin d’éviter les dangers sur-place au Brésil :

- Contrairement aux grandes villes de France comme Paris, le contact visuel est indispensable avec ceux qui vous entourent, même lorsque vous vous promenez dans les rues et les marchés, ou vous déplacez dans les transports publics. Considérée comme un geste normal et poli, cette précaution constitue également une mesure de sécurité première.
- Les brésiliens sont généralement amusants et férus de fête, mais ils froncent les sourcils lorsqu’ils voient des gestes déplacés en public. Si vous sortez avec des amis, faites de votre mieux pour juger de l’ambiance, faites en sorte que rien de gênant se passe, et vous devrez agir en conséquence jusqu'à la fin de votre soirée.
- Les brésiliens sont aussi très serviables et souvent très amicaux. Acceptez leur coup de main s’ils vous l’offrent.

Quels comportements éviter ?

- Évitez autant que possible l’excès d’alcool. Les brésiliens ne respectent pas les gens qui se livrent à ce vice.
- Le racisme est une infraction très grave, passible d’une peine d’emprisonnement minimale de 6 mois, sans possibilité de libération sous caution.
- La religion y est prise très au sérieux, et la majorité des brésiliens sont très respectueux de leurs croyances. Évitez alors de parler de religion, du moins jusqu’à ce que vous connaissiez un ami assez bien pour juger de la façon dont vos paroles seront prises.
- Le football est considéré presque comme une religion à part entière ! Les brésiliens peuvent être très fiers de leur équipe nationale. Il est alors préférable d’éviter de porter les couleurs d’une équipe locale, au risque de provoquer des désagréments dans certaines places.
- Enfin, le marchandage n’est pas toujours une pratique adéquate, en particulier dans les boutiques et marchés à l’extérieur des sites touristiques. Si vous voulez marchander, faites-le uniquement dans les régions très touristiques, où cette pratique est plus acceptable.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS