Informations Covid-19

Passer à la douane en France avant son circuit au Brésil

Avant votre départ

* prix à partir de sur une base 2 personnes

Tous les pays du monde possèdent leur propre service de douanes. Ce service est compétent pour définir toutes les formalités indispensables à accomplir pour chaque ressortissant étranger qui désire s'y rendre. En outre, ce service dresse la liste des produits que l'on peut introduire dans le pays et ceux que l'on peut sortir légalement sans enfreindre la loi ou le règlement des douanes brésiliennes.

De plus si vous voyagez en avion, vous devrez satisfaire aux exigences des compagnies aériennes qui vous transportent et vérifier vos bagages à main en particulier.

En effet depuis la recrudescence des attentats et leur risque élevé, les bagages en avion font l'objet de contrôles plus poussés et systématiques. Si les valises en soute ne sont généralement pas ouvertes, les bagages à main placés à côté de vous dans l'avion sont scannés au poste de contrôle de la sécurité de l'aéroport avant l'embarquement. Pour faciliter les passages en douane, votre carte d'embarquement doit avoir une place facilement accessible dans votre sac.

Vous êtes censés avoir pris connaissance de la réglementation en vigueur avant de vous présenter au poste de contrôle. Certains articles ou certains liquides sont totalement prohibés à bord comme en soute. Ainsi tout produit liquide à boire, parfum, gel douche, shampoing ne doit pas dépasser 100 ml pour être accepté. Il en est de même pour les cosmétiques et les aérosols. Toute arme à feu, toute munition sont également prohibées en vol mais cela s'étendra aussi à tout objet contondant (ciseaux, lames, cutter etc...). Pour faciliter vos vacances, nous vous conseillons également d’organiser votre argent avant votre circuit au Brésil.

Formalités spécifiques

Bonne nouvelle : pour des voyages inférieurs à trois mois, les ressortissants français sont exemptés de fournir un visa. Mais ils devront cependant être en mesure de présenter un passeport en cours de validité. La validité du passeport doit courir jusqu'à six mois après votre date d'entrée dans le pays. Dans le cas contraire, vous devez obligatoirement renouveler votre passeport avant vos vacances.

Pour pouvoir entrer dans le pays, vous devez être en possession d'un billet de voyage retour. Cela est surtout imposé par les compagnies aériennes, plus que par la police fédérale locale, car en cas de refoulement, votre voyage sera à leur charge et elles seront passibles d'une forte amende. Le pays tient à protéger ses richesses culturelles et naturelles et ce souci implique certaines restrictions ou certaines interdictions.

A votre arrivée au Brésil

Pour le passage de la sécurité à votre arrivée sur le sol brésilien, mieux vaut être en règle des documents mentionnés plus haut, mais il convient également de savoir qu'il est formellement interdit de passer certains produits ou certaines choses.

Comme dans de nombreux pays, il est strictement interdit d'introduire des fruits ou des légumes frais. Les produits laitiers et les végétaux de toute sorte sont également refusés. Même si votre valise ne sera pas systématiquement ouverte et contrôlée, c'est un risque que nous vous invitons fortement à ne pas courir.

Le pays est soucieux de son écosystème et tient à le protéger, c'est pour cette raison qu'il est formellement interdit de passer des animaux venant de France. L'importation de cigarettes et d'alcool est autorisée mais encadrée par le règlement des douanes. Leur quantité fait l'objet d'une limite qui ne peut excéder 400 cigarettes, 200 cigares et 2 litres d'alcool. Pour le transport de capitaux en liquide sur vous, vous êtes soumis à des restrictions. La somme transportée ne doit pas dépasser 2600 euros ou 10 000 reals brésiliens. Si toutefois vous êtes amenés, pour diverses raisons, à dépasser ces quotas, il vous faudra impérativement faire une déclaration et une demande d’autorisation auprès du service de douanes compétent.

En quittant le Brésil

Il y a encore quelques règles à respecter pour quitter sereinement le territoire brésilien. Sachez que vous ne pouvez pas ramener ce qu'il vous plait. Les produits locaux que vous vous apprêtez à ramener sont eux aussi soumis à la réglementation des douanes. Il est notamment interdit de transporter hors du sol brésilien toute graine ou toute plante. Ramener des produits fabriqués à partir d'espèces animales ou végétales menacées est strictement prohibé, ce qui est logique.

Concernant les animaux, un réseau de trafic clandestin existe pour satisfaire à la mode européenne des NAC (nouveaux animaux de compagnie). Ramener un animal sauvage tel qu'un oiseau, un singe ou un iguane est très sévèrement puni. Il vous en coûtera 1700 euros d'amende par animal et vous serez, de surcroît, passible d'une peine de prison d'une durée d'un an. En respectant toutes ces règles, votre séjour sera sans encombre !

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS