Informations Covid-19

Alaska : explorer le nord des Etats-Unis

Autrefois appelé amerique Russe, l’Alaska est le 49e état des USA. La partie nord de ce territoire trois fois plus grand que la France est traversée par le cercle polaire.

Il partage cette particularité avec ses grands voisins, le Canada et la Russie. Cette destination américaine offre une diversité de paysage et de climat, même si la glace est omniprésente. Les îles, les fjords et les montagnes forment toujours des paysages pittoresques.

Lire la suiteRéduire
* prix par personne à partir de et sur une base 4 personnes (autres bases nous contacter pour devis)

De bonnes raisons de faire un voyage en Alaska

Visiter cet état revient à faire un tête-à-tête avec la nature. Ce vaste territoire américain offre l’opportunité de redécouvrir le monde sans ses artifices. Une fois sortis des grandes villes, les visiteurs se retrouveront dans un environnement très bien préservé. Certains vont choisir de se balader dans de magnifiques montagnes. D’autres vont davantage préférer les îles au décor idyllique. Beaucoup vont saisir l’occasion de voir de leurs yeux la splendeur des aurores boréales. Oui, la 49e étoile des etats-unis (USA) a tous les arguments pour devenir une destination de rêve.

Visiter Anchorage, une capitale pas comme les autres

Ceux qui pensent que l’Alaska se résume à une vaste étendue de glace et des igloos se trompent. Ce serait une vision réductrice. À Anchorage, la température moyenne varie entre 13 et 26 °C. Le mercure descend en dessous de 0 uniquement l’hiver. Cette capitale, dont la devise est « Life Big Wild », offre une étonnante combinaison. D’un côté, il y a une ville ultramoderne. De l’autre côté, la nature sauvage n’est jamais très loin. Dotée de toutes les infrastructures dignes d’une grande ville américaine, cette municipalité se trouve au cœur d’un espace vert de plus de 10 900 hectares.

Des parcs nationaux d’une rare beauté

Anciennement appelé Mont McKinley, le parc national Denali s’étend sur 24 000 km². La nature est parfaitement préservée dans ce territoire dominé par une montagne culminant à 6 190 m d’altitude. C’est le plus haut sommet d’Amérique du Nord. La végétation locale est aussi riche que variée. Outre les glacières, il y a la toundra et les forêts d’épicéas. Puis, c’est l’un des meilleurs endroits de la planète pour observer les grizzlis dans leurs habitats naturels. L’utilisation d’appareil photo avec zoom est recommandée. D’autres animaux introuvables nulle part ailleurs se trouvent également dans ce parc. La visite sera une des rares occasions pour voir des loups en liberté. En plus du Mont Denali, l’Alaska dispose de nombreux autres parcs. Kenai Fjords, Wrangell-St Elias et tous les autres rivalisent de beauté.

Mieux découvrir les joies de la neige

À la question : que faire en Alaska ? Il y a une multitude de réponses. Cette destination offre de nombreuses activités. La randonnée est une discipline phare. Vu qu’il aura des millions de kilomètres carrés à découvrir, la motoneige reste un moyen de locomotion recommandé. Autrement, il sera également possible de crapahuter dans la neige avec des raquettes. En été, la visite se fera bien au sec et au milieu d’une verdure. Cependant, l’hiver offre un attrait particulier. C’est la période des courses de traineaux. Ce sont des montures tirées par de courageux chiens qui adorent servir leurs cochets.

Si c’était une croisière ?

La croisière en bateau constitue une très agréable manière de découvrir l’Alaska. À bord de leur beau paquebot, les croisiéristes pourront mieux observer les montagnes enneigées, les interminables forêts. Ils auront également la chance de naviguer dans les îles Aléoutiennes, situées à l’ouest du pays. Il n’y a rien de mieux qu’un navire hôtel flottant avec services de cabine pour longer la côte nord-américaine. En une dizaine de jours, de nombreuses découvertes attendent les voyageurs. De temps à autre, ils seront invités à débarquer à terre pour des balades à travers de magnifiques parcs ou des élans, des orignaux et d’autres animaux seront à observer. À la bonne saison, ils auront le loisir de croiser des baleines en banc dense.

Pour bien préparer le voyage

En Alaska, les saisons sont les mêmes qu’en Europe. L’été s’étend de mai à aout . À partir de septembre, la pluie deviendra abondante. La neige règne partout de novembre à mars, avec des températures record de -15 °C pendant au mois de janvier et février. Cliquez-ici pour en savoir plus sur le climat des USA. Pour venir, il faudra disposer d’un passeport biométrique en cours de validité et d’une autorisation de voyage de type ESTA. Il n’y aura pas de vaccin en particulier à faire, sauf pour la grippe. Le froid mettra l’organisme et le système immunitaire à rude épreuve. Le décalage horaire de -10 heures fera gagner du temps qu’il faut reperdre au retour à Paris. Le vol depuis l’Europe de l’Ouest dure environ 16 heures et compte au moins une escale aux États-Unis ou au Canada.

L’Alaska vaut nettement mieux que les images de villes attristées par la neige. Il y aura tout un pays à découvrir et il faut venir sur place pour connaître à quel point c’est beau.

Stopover
Haut
OBTENIR UN DEVIS